Derniers articles

  • Publié le 30 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 La myrtille ou l’alliée des neurones
    D'après des recherches américaines effectuées récemment, les myrtilles se révèleraient efficaces contre les maladies dégénératives.
  • Publié le 30 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Surtout ne rien faire !
    Sartre disait « il ne faut pas désespérer Billancourt » ; aujourd’hui il faudrait dire « il ne faut pas désespérer les apprentis défenseurs de la planète », qui essaient de lutter avec leur petits bras musclés contre la pollution.   C’est déjà difficile de faire évoluer son comportement. Si, en plus, certains pessimistes - rois de l’aquoibonisme - sapent nos efforts, il ne nous reste plus qu’à danser sur le volcan, en pensant « après moi, le déluge, les sécheresses et les cyclones ».    L’objet de mon courroux ? Le dernier numéro du magazine Capital.     Y est présenté un ouvrage d’un homme aux photos d’un autre temps : Jean de Kervasdoué, économiste de la santé, auteur de « Les prêcheurs de l’apocalypse ».   Voilà les titres des extraits. Je vous laisse savourer…   «Pollution : ses effets ne font pas partie des facteurs de risque sanitaire majeurs, selon l’OMS»
    -> Effectivement le tabac et l’alcool sont plus faciles à identifier. Rappel : Le tabac était considéré comme inoffensif dans les années 50.    «Nucléaire : à faible dose, les dangers de la radioactivité ne sont pas prouvés»
    -> Le problème avec les centrales et les déchets, c’est justement le risque d’irradiation massive !    «Effet de serre : Le recours au nucléaire est le meilleur moyen de réduire les émissions de CO2»
    -> C’est aussi le meilleur moyen de contaminer des régions entières pour des millénaires.    «Produits toxiques : Les doses autorisées sont souvent trop contraignantes»
    -> Certainement pour les industriels qui doivent investir pour respecter ces normes, pas pour les êtres humains ainsi protégés.    «Alimentation : les produits réputés « sains » n’ont en réalité guère d’effets sur la santé»
    -> Les exemples cités sont ceux de traitement médicamenteux au bêta-carotène et anti-cholestérol, qui pourraient être évités si nous nous nourrissions justement de produits frais et naturels.   Les bras m’en tombent. J'espère qu'au moins le "Grenelle de l'environnement" permettra enfin de parler sérieusement de la protection de la planète et sera l'amorce d'un changement de mentalité.  
  • Publié le 30 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Une nouvelle loi sur les OGM
    D’après le ministre de l’Ecologie, « on est dans une situation hypocrite en France » sur les OGM.
  • Publié le 29 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Lait maternel parfumé
    Le Département de santé de l’Etat de New York a annoncé mercredi 29 août, après une étude, que le lait de nombreuses femmes américaines révélait des traces de parfum.
  • Publié le 29 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Du sucre pour Sony
    Le fabriquant japonais Sony a présenté, lundi 27 août, un prototype de batterie bio qui produirait son électricité grâce au sucre. Etonnant !
  • Publié le 29 Août 2007 - Mis à jour le 26 Novembre 2012 Les Assises Nationales de l’Agriculture biologique
    Ne manquez pas les Assises Nationales de l’Agriculture Biologique organisées par l’Agence Bio le 2 octobre prochain.
  • Publié le 28 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 GAP se met au Bio pour bébé
    La ligne de vêtements GAP a annoncé en juillet dernier la création d’une collection en coton biologique pour bébé en vente dès la rentrée.
  • Publié le 28 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Les poissons finlandais toxiques
    Vingt ans après l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, les poissons finlandais restent encore toxiques.
  • Publié le 27 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Découvrir la kinésiologie
    La kinésiologie est une technique thérapeutique qui utilise le test musculaire pour détecter les blocages d’énergies et les corriger.
  • Découvrir la sophrologie
    Publié le 27 Août 2007 - Mis à jour le 14 Avril 2015 Découvrir la sophrologie
    La sophrologie vise à développer la qualité de vie de l’être humain dans tous ses aspects, physiques et psychiques. Le but à atteindre étant l’harmonie du corps et de l’esprit.
  • Publié le 23 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Bobos d'allaitement
    La leche league préconise de poursuivre l'allaitement jusqu'à la diversification complète de l'enfant (entre 2 et 7 ans avec une majorité des enfants à 3 ans). Plutôt surprenant n'est-ce pas ? Autour de nous l'allaitement se poursuit rarement au-delà des 3 mois du bébé. Mais les mentalités évoluent petit à petit et j'espère que davantage de bambins seront allaités de façon visible. Après l'effet de surprise (« jusqu'à 7 ans ?! ») je suis sûre que vous vous posez une question plus pratique : « et les dents ? » Aucun souci! Téter n'est pas mordre. Soyons honnêtes, bien sûr que le bébé peut mordre, mais ce n'est pas une fatalité. Lors des poussées dentaires, mâcher soulage certains bébés. Dans ce cas, donner au bébé quelque chose à mâcher et soulager sa douleur. Ensuite quand les dents sont là, dès le premier coup de dent (il faut se dire et redire que ce fut totalement involontaire de la part de l'enfant) faites le « Airbag »! Et sans crier s'il-vous-plaît. Je connais un enfant qui a été tellement surpris de la réaction de sa mère qu'il a refusé de téter durant quelques heures de peur de lui faire mal. De cette façon, au lieu de repousser la tête du bébé (et du coup tirer le téton avec...), serrer sa tête contre votre sein l'obligera d'ouvrir la bouche pour respirer et donc de relâcher le téton. Pensez après à lui expliquer que ça fait mal, et qu'on ne mord pas. Si malgré tout votre téton est blessé et douloureux et que les tétées rapprochées ne permettent pas à la peau de se réparer, enduisez votre sein de lait maternel puis enrobez-le de film plastique afin qu'il reste bien humide. Cela guérira vraiment très rapidement. Les coussins d'allaitement ne sont pas un bon pansement humide : c'est un nid à bactérie et cela ne sera pas assez humide. Dites-vous bien que votre bébé ne vous mordra pas forcément et qu'il ne recommencera pas systématiquement.
  • Publié le 23 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 « Monsieur Ecolo »
     « Je vois la lumière, j’avance sur la voie du bien »… euh, non, seulement du bio ! Non seulement je suis passée aux cosmétiques bio mais aussi aux produits d’entretien écologiques. J’ai parfois l’impression d’être un guerrier sioux à la recherche de l’ours sacré car il faut être diablement motivée pour réussir à acheter des produits bio. Un vrai jeu de pistes !   Après de trop nombreuses minutes de recherche sur le Web, j’ai découvert quelques marques de produits d’entretien écologiques. Good girl, première épreuve réussie !   www.bionett.fr/fr/ www.ecover.com/fr/fr/ www.etaminedulys.com/ www.bulle-verte.com/ www.lobial.fr/   Deuxième épreuve : trouver où les acheter    Mais, ma bonne dame, sur le Web bien sûr ! Bon, certains sites calculent les frais de livraison au poids : pas mal pour les kilos de lessive et de « Monsieur Ecolo »…    www.webecologie.com/ www.green-shop.ch   Etant dotée de deux jambes en état de marche, j’ai aussi cherché les magasins physiques pouvant en vendre dans mon quartier. Et bien sûr, j’ai découvert le b.a. ba, comme d’habitude, le réseau Biocoop par exemple.   Troisième épreuve ? Supporter la pagaille d’odeurs qui se bagarrent maintenant dans ma salle de bain.   Mon déodorant au citron, ma crème à la rose, l’anticalcaire au pamplemousse, le dégraissant à l’eucalyptus… Il faut avoir le cœur bien accroché et surtout ne pas être enceinte, sinon, nausée garantie.   Certes, je n’ai pas encore atteint le nirvana de la « bobobio girl » : faire moi-même mes produits d’entretien. Pour l’instant, je passe mon tour… 
  • Publié le 23 Août 2007 - Mis à jour le 23 Septembre 2007 Et chez vous ?
  • Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Recette beauté bio: cataplasme amincissant aux algues
    Maigrir de façon naturelle grâce au pouvoir des algues, ça vous intéresse ? en voici une recette de cataplasme!
  • Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 15 Janvier 2013 Cataplasme amincissant aux algues
    Maigrir de façon naturelle grâce au pouvoir des algues, ça vous intéresse ? En voici une recette de cataplasme!
  • Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 27 Novembre 2012 Les cinq rôles du naturopathe
    Très éloigné d’une conception médicale de «soignant» ou d'interventionniste, le praticien de santé naturopathe se réclame d’un idéal humaniste : participer à la croissance globale de l’être au service du bien-être de tous et de l’environnement.
  • Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Pour une médecine bien pensée
    Afin de mettre en place les bonnes mesures pour développer l’art de la naturopathie, il est important de revenir sur ses limites.
  • Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 27 Novembre 2012 Délimiter le rôle de la naturopathie
    Afin de mettre en place les bonnes mesures pour développer l’art de la naturopathie, il est important de revenir sur ses limites.
  • La naturopathie : la santé au quotidien
    Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 11 Juillet 2016 La naturopathie : la santé au quotidien
    Comment entretenir sa santé au jour le jour, comment pratiquer un bilan de vitalité ? Le naturopathe aide le patient à trouver des réponses personnalisées à ces questions.
  • Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Quel avenir pour la naturopathie ?
    Mal connus et souvent mal considérés, les naturopathes ne perdent cependant pas l’espoir de faire connaître leur pratique et de la développer.
  • Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 27 Novembre 2012 Le naturopathe, "accompagnateur" du patient
    Le naturopathe doit savoir trouver sa place dans la médecine d’aujourd’hui. D’autant plus que sa fonction n’est pas d’être «soignant» mais «accompagnateur» de son patient. La distinction est parfois difficile à faire.
  • Ma visite chez le naturopathe
    Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 24 Novembre 2012 Ma visite chez le naturopathe
    La naturopathie est une médecine douce qui prend en compte l’être humain dans sa globalité et considère tout son mode de vie pour l’aider à mieux s’épanouir.
  • Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 27 Novembre 2012 Les sept fondements de la naturopathie
    La naturopathie, comme toute médecine douce, relève de principes fondamentaux traditionnels qui, aujourd’hui encore, restent la base de cette pratique.
  • Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 27 Novembre 2012 L'Union Européenne de naturopathie
    Développer tout particulièrement l’aspect psychologique, philosophique, éthique et déontologique de la naturopathie moderne, tel est l'objectif de l'Union Européenne de naturopathie. Le naturopathe doit savoir se limiter dans sa pratique à la prévention et à l’éducation de la santé.
  • Mieux comprendre la naturopathie
    Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 18 Février 2015 Mieux comprendre la naturopathie
    D'où vient la naturopathie ? Quels sont ses fondements ? Comment se pratique-t-elle aujourd'hui ?
  • Publié le 21 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Les algues, secret de beauté
    Revitalisantes, amincissantes, les algues possèdent de très intéressantes vertus pour les soins de la peau. Que contiennent donc ces végétaux marins ?
  • Publié le 17 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 La Shiva au cabas
    Rassurez-vous, je ne vais pas vous chanter Marinella mais j’aimerais quand même que nous revenions à la Corse car c’est vraiment intéressant…   Il y a quatre ans - de passage sur l’Ile - j’avais fait quelques courses au Monop’ d’Ajaccio. Pas de sacs en plastique à la caisse : du jamais vu ! En bonne parisienne râleuse, j’étais repartie furieuse avec mes deux bras pour mes innombrables articles. Grrrrr ! Je ne suis pas Shiva, vu ! C’est quoi, ces sauvages ?   J’avais ensuite découvert que les autres magasins, du petit commerce à l’hyper, ne proposaient que de grands cabas en toile plastifiée, certes payants mais réutilisables. Aujourd’hui, il n’y a plus AUCUN sac plastique en Corse et tout le monde a adopté le système : ces cabas sont non seulement utilisés comme sacs de courses mais aussi comme sacs de plage, sacs de jouets, sacs pour les outils…   A mon avis, deux éléments expliquent ce succès, facilement transposable dans le reste de la France :   1 – En mai 2003, un référendum « privé » a été organisé par toutes les grandes surfaces corses, auprès de leurs clients, afin qu’ils choisissent eux-mêmes « leur » solution. Appropriation garantie.   2 – L’amour des Corses pour leur île a servi de levier pour gagner leur adhésion. En effet, un seul modèle de cabas est disponible : sur fond blanc, une belle photo sepia d’un village perché dans la montagne et un message en Corse : « Notre île sera encore plus belle si nous ne la polluons pas » (souvenirs et traduction très libres).   Ce sentiment de fierté régionale étant très largement répandu – c’est même une forme de chauvinisme qu’on peut regretter dans certains cas – il est également utilisable dans d’autres régions. Soyons pragmatiques : parlons de la région plutôt que de la planète si cela est plus efficace.    Le plus étonnant, c’est combien les habitudes se prennent vite : il me semble maintenant bizarre, voire choquant, que la caissière me propose des sacs en plastique.
  • Publié le 16 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Doux me : nouvelles crèmes bio "Ultra Délicates"
    Prévenir et atténuer les rides, hydrater et protéger la peau de la pollution : telle est la mission des "Ultra délicates", dernière ligne née chez Doux me.
  • Publié le 14 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Écolo jusqu'aux détails...
    -- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Selon mon humeur, celle de ma fille, nos disponibilités et le programme de la journée j'opte ou non pour le sans couche, la couche lavable ou la couche jetable bio. Maintenant, c'est un peu ma fille qui décide quelle couche elle veut ... ou pas! Et ce n'est pas parce qu'elle ne désire pas de couche qu'elle fera attention à faire son petit pipi aux toilettes...
      Dans tous les cas de figure je dois souvent la rincer. Il est très facile d'acheter des lingettes du commerce bourrées de produits urticants. En réalité, je n'ai jamais vu de réaction chez ma fille ou chez moi mais le parfum de ces produits est persistant et cela m'insupporte. Plutôt que d'acheter ces produits, certes très pratique, j'ai préférez dans un premier temps du coton préformé mais nous étions à 4 paquets par semaine ! Entre les changes et les mains sales durant le repas (enfin les mains, ça va des cheveux aux mentons parfois) il y avait toujours un paquet ouvert sur la table du salon.   Dans un premier temps j'ai tenté de confectionner mes propres lingettes lavables. J'ai découpé des carrés dans une vieille serviette éponge...étant trop mauvaise en couture ça s'effilochait de partout, ça ne tenait pas en main, ça séchait lentement et c'était toujours froid. Alors j'ai profité des soldes pour acheter des lingettes lavables de luxes : elles sont rondes, colorées et font presque toute ma main, elles restent douces et sont composées de 2 faces de coton. Elles sèchent rapidement ce qui permet d'en avoir toujours des propres disponibles. Ma fille a également été conquise puisqu'elle ne veut pas manger sans pouvoir s'essuyer sur ces lingettes avant de quitter sa chaise, ce qui n'était jamais arrivé avec les lingettes jettables.   Finalement nos petits Loups ne comprennent pas encore les efforts que nous faisons pour respecter l'environnement mais apprécient la qualité des produits lavables.
  • Publié le 14 Août 2007 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Portage: la famille des kangourous
    Les positions kangourou sur le ventre et kangourou sur le dos sont des positions symétriques, inspirées de techniques de nouage traditionnelles, réalisables avec une écharpe assez courte (3M60 et plus).