Covid-19

Vous souffrez d'anosmie, une perte de l'odorat ? Vous êtes sûrement atteint du Covid-19

Publié le 24 mars 2020
"Les cas d'anosmie brutale rencontrés récemment font état d'une disparition de l'odorat, sans obstruction nasale, c'est à dire sans nez bouché ni écoulement nasal"
"Les cas d'anosmie brutale rencontrés récemment font état d'une disparition de l'odorat, sans obstruction nasale, c'est à dire sans nez bouché ni écoulement nasal"
© Ruslan Zh/Unsplash

L'anosmie, perte de l'odorat, parfois accompagnée d'agueusie, perte du goût, sont désormais des signes associés au Coronavirus. Ces symptômes rares sont "en recrudescence" chez les jeunes patients, dans des formes jugées "légères" de la maladie. Alors que le nombre de cas progresse fortement dans notre pays, il est important de détecter ces signes afin de renforcer l'isolation des personnes touchées.

Si les symptomes les plus fréquemments rencontrés depuis le début de l'épidémie de Coronavirus sont désormais bien connus de tous (fièvre, grande fatigue, difficulté respiratoire notamment), la perte de l'odorat et du goût font désomais partie des symptomes à guetter. Annoncé vendredi 20 mars comme signe "assez rare" lié au Covid-19, par Jérôme Salomon, médecin infectiologue et Directeur Général de la Santé, de plus en plus de cas ont été signalés par le Conseil National des ORL de France.

>> Lire aussi sur FemininBio : Coronavirus : se protéger et renforcer son immunité pour limiter la contagion

Le numéro 2 du Ministère Français de la Santé précise que si vous en souffrez, vous devez appeler votre médecin traitant et éviter l'automédication : pas d'anti-inflammatoires ni de lavage de nez. 

Qu'est ce que l'anosmie ou perte d'odorat ? 

Anosmie. Il est probable que vous n'ayez jamais entendu ce mot auparavant. Voici désormais qu'il fleurit sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter où les soignants sont nombreux à échanger sur les cas de Covid-19 observés en consultation. Symptôme habituellement rare dans la population générale, il concerne plutôt les personnes âgés. L'anosmie désigne une perte totale de l'odorat et est fréquemment causé par une altération du nerf olfactif (source Wikipédia) dûe à un traumatisme cranien ou à certaines affections de la sphère ORL. 

Les cas d'anosmie brutale rencontrés récemment font état d'une disparition de l'odorat, sans obstruction nasale, c'est à dire sans nez bouché ni écoulement nasal. Ils sont désormais associés à la pandémie de Covid-19, confirmés par les observations des pays frontaliers (Allemagne notamment). 

Que faire si j'ai perdu l'odorat et le goût ?

Si ces signes ce sont manifestés récemment chez vous ou vos proches, sachez que vous êtes probablement atteint du Coronavirus, dans la forme qui sévit actuellement en Europe. Dans ce cas, le Ministère vous recommande d'appeler votre médecin traitant, et d'éviter toute automédication sans avis spécialisé. On évitera notamment de prendre de l'ibuprofène (Advil ou Nurofen pour les appellations commerciales) ou autres anti-inflammatoires de la famille des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) qui pourraient être un facteur d'aggravation de la maladie dans certains cas (Voir ici l'article du Figaro à ce sujet). Attention également aux anti-inflammatoires prescrits contre les douleurs de règles, notamment Ponstyl et Antadys (Voir ici l'article de nos confrères du Huffpost à ce sujet.). 

De plus, il convient d'éviter les lavages de nez, qui risquerait "d’envoyer le virus de la muqueuse nasale dans les poumons" selon le Syndicat des ORL. Une information confirmée sur le site Anosmie.org qui se trouve débordé depuis que le Covid fait partie des causes de cette affection. Par ailleurs, ils indiquent comment solliciter votre odorat pour stimuler le système sensoriel, tout en précisant que ce protocole de rééducation n'a pas été mis en place de la cadre de l'infection au Coronavirus. 

Enfin, renforcez les mesures d'isolement que vous suivez sûrement déjà. Evitez de sortir de chez vous, portez un masque en permanence et reposez-vous. 

Si je souffre d'anosmie, suis-je forcément atteint du Coronavirus ? 

A moins que vous en souffriez auparavant, la perte brutale de l'odorat est en effet un signe clair de l'infection. Jean-Michel Klein, Président du Conseil National professionnel des ORL, avait alerté vendredi 20 mars sur la recrudescence de ces cas et le "lien évident" entre l'anosmie et le virus. « Tous les Covid-positifs ne sont pas des anosmiques, mais tous les anosmiques isolés sans cause locale, sans inflammation, sont Covid-positifs », a indiqué le spécialiste à l’Agence France-Presse (AFP). 

La société française des ORL avait lancé une alerte vendredi sur la recrudescence de ces cas, partagée par des médecins sur les réseaux sociaux. « Il y a un lien évident » entre l’anosmie et le virus, affirme Jean-Michel Klein, président du Conseil national professionnel des ORL, qui exerce à Paris. « Tous les Covid-positifs ne sont pas des anosmiques, mais tous les anosmiques isolés sans cause locale, sans inflammation, sont Covid-positifs », a indiqué le spécialiste à l’Agence France-Presse (AFP)

Cette perte d'odorat est-elle réversible ? 

A ce stade, nous n'avons pas encore trouvé d'information officielle, mais les personnes atteintes de ces symptomes, et qui le partage sur les réseaux sociaux, semblent retrouver toutes leurs facultés après environ 5 jours de maladie. 

 

Articles du dossier DOSSIER COMPLET : Coronavirus et confinement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte