Conseils et astuces

  • Publié le 9 Février 2009 Christian Brun : être zen ou être bien ?
  • Publié le 9 Février 2009 Christian Brun : Qu'est-ce que la naturopathie ?
  • Publié le 9 Février 2009 Christian Brun : retisser la communication
  • Publié le 9 Février 2009 Christian Brun : naturopathie et psychologie sont compatibles ?
  • Publié le 9 Février 2009 Christian Brun : Les outils du naturopathe
  • Publié le 9 Février 2009 Christian Brun : la naturopathie une mission de conseil ?
  • Publié le 9 Février 2009 Christian Brun : Quelle est la méthode pour le praticien ?
  • Publié le 9 Février 2009 Christian Brun : Symptômes ou cause ?
  • Mon bébé au naturel Publié le 18 Janvier 2009 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Fesses rouges
    Une petite note pratique pour lister les différents remèdes contre les fesses rouges.

    Souvent, nos bébés ont les fesses rouges à cause du contact répété et prolongé de leur peau avec leur pipi et les selles. Mais il existe des périodes où les bébés ont particulièrement les fesses rouges :
    lors des poussées dentaires ; des prises d’antibiotiques ; en réaction à certains aliments ; en réaction à certaines couches.

    En vrac, voici les différentes solutions testées sur ma fille et extraites du forum FémininBio (qui fourmillent de bonnes idées, merci les mamans écolos !).

    Pour éviter les rougeurs :
    à chaque change appliquer du liniment oloécalcaire fait maison avec des produits bio ; saupoudrer l’intérieure de la couche avec de la poudre d’argile verte ; changer fréquemment bébé ; pratiquer l’hygiène naturelle infantile.

    Pour accélérer la guérison : réaliser une couche épaisse d’argile en poudre mélangée avec de l’huile d’argan, de l’eau florale d’oranger, ou de l’eau à appliquer sur la peau de bébé pour le protéger de l’acidité des pipis ; aider à cicatriser la peau de bébé avec des crèmes à base d’aloès (cicatrisante et apaisante), d’oxyde de zinc (apaisante, hydratante) ; pratiquer l’hygiène naturelle infantile.

    Pratiquer l’hygiène infantile en hiver c’est possible ! Il ne s’agit pas de laisser bébé à moitié nu, mais de percevoir les prémisses (et les encourager) du besoin d’élimination... et courir l’amener au toilette.
     
  • Naturopathie Publié le 16 Janvier 2009 - Mis à jour le 15 Novembre 2012 Cancer du sein & déo
    Mme Gabriela Casanova Larrosa  une spécialiste en biologie cellulaire de l'université d'Uruguay donne des explications d’un des causes principales  pour le cancer du sein : l’utilisation  D'ANTI-TRANSPIRANTS.
    La plupart des produits sur le marché sont une combinaison d'anti-transpirants et de déodorants. Regardez, la composition de vos produits à la maison. S'il y en a qui contiennent du Chlorhydrate d'aluminium il faut les jeter et utiliser d’autres marques qui n'ont pas de composants sur base d'aluminium,  utilisez des COSMETIQUES BIO !   Le corps humain a seulement quelques zones susceptibles d'éliminer les toxines : derrière les genoux, derrière les oreilles, l'entre jambes et les aisselles. Les toxines sont éliminées sous forme de transpiration. Les anti-transpirants empêchent cette transpiration, donc évitent la mission corporelle d'élimination de toxines au travers des aisselles.
    Ces toxines ne disparaissent pas. Elles sont stockées dans les glandes lymphatiques qui se trouvent en dessous des bras. La plupart des cancers de sein sont origines dans cette région supérieure du sein.
    Les hommes sont moins susceptibles de développer ce type de maladie car même s'ils utilisent les anti-transpirants, ceux-ci restent sur les poils des aisselles et ne s'appliquent pas directement sur la peau.
    Les femmes qui s'appliquent ce produit tout de suite après le rasage sont en train  d'accroître le risque car les petites blessures causées par le rasage font que les produits chimiques pénètrent plus facilement  dans le corps.