Tribune libre

Le bonheur est en nous !

Publié le 23 février 2016
Jean-Marc Giambi est magnétiseur dans les Vosges.
© Pixabay

Tribune libre à Jean-Marc Giambi, qui nous invite à la recherche du bonheur, proche de nous, en nous.

Le bonheur ce n'est plus pour demain !

Tout le monde en parle, tout le monde le cherche, tout le monde le demande, et ceux qui le vivent n'en parlent jamais.

Plus personne n'y croit par manque d'exemples.

Même les contes de fées n'en donnent pas les clés.

Quels que soient les chemins empruntés par leurs héros ou leurs héroïnes au seuil de la porte c'est toujours la même chose.

"Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants."!

Comme si l'après n'existait pas.

Et si le bonheur était au fond de nous comme point de départ à son existence ?

Un état d'être à trouver en soi, la source d'équilibre jaillissant entre son principe féminin et son principe masculin ?

Unir son couple intérieur en s'accordant des moments à apprendre, à écouter nos discordances internes et les forcer à faire la paix en nous.

Jouer l'avocat et le conciliateur entre deux parties de nous en désaccord avec notre sérénité.

Apaiser les dualités incessantes entre notre tête et notre coeur. 

Accorder notre raison et notre intuition.

Apprendre à découvrir ce que nous voulons vraiment et ce que nous ne voulons plus.

Faire la paix en nous est un vrai travail qui demande du temps, du courage et de la persévérance pour trouver l'accord juste. Puis le faire résonner haut et fort en affirmant notre autorité de qui nous sommes vraiment face à nos doutes, nos peurs, nos éducations culpabilisantes et les jeux sociaux qui soumettent, emprisonnent, empoisonnent nos âmes et nos esprits.

Apprendre à jouer ces jeux sociaux avec la souplesse d'adaptation à transcender les expériences malheureuses et les transformer en force de maturité à ne pas faire deux fois la même erreur.

Se pardonner en remerciant l'autre de nous avoir permis de comprendre la leçon.

Il n'est là que pour cela, révéler en nous une blessure, une faiblesse ou nourrir une qualité.

Et si les contes nous racontaient notre propre histoire, de Blanche Neige à Cendrillon en passant par le vilain petit canard, la belle et la bête...

Imaginez l'alchimie de la transformation intérieure de la bête ou du crapaud en prince charmant.

La douloureuse mutation d'un masculin malveillant ou laid en la révélation d'un masculin bienveillant et d'une grande bonté intérieure.

Transformer nos défauts en qualités. 

Epuisant travail sur soi !

Voyez l'éveil d'une princesse endormie par un poison ou soumise à une marâtre, à un mauvais père.

Sortir de nos illusions et se libérer pour transformer nos rêves en réalités. 

Effrayante prise de conscience sur nos réalités !

Pourtant tous les contes nous donnent le même antidote à nos cauchemars :

L'Amour.

L'acceptation et la réalisation de la fusion du masculin et du féminin en nous.

Être entier et non pas parfait.

L'amour de soi.

Enfin nous y sommes!

Après ce long et périlleux parcours du combattant en nous et enfin libérés nous apprenons que 

"Charité bien ordonnée commence toujours par soi même". 

Qu'il est essentiel d'apprendre à s'aimer, à prendre soin de soi afin de découvrir le véritable bonheur d'être vivants et de se sentir beaux, avoir confiance sans plus chercher à se rassurer encore dans le miroir du regard des autres et donner le meilleur de soi.

Rayonner cette joie de vivre en nous et hors nous par un état de bienveillance permanent à ne pas faire aux autres ce que l'on n'a pas envie qu'ils nous fassent mais au contraire à faire ce que l'on aimerait qu'ils nous fassent par respect de la vie de chacun.

Le bonheur est un état d'esprit de tous les jours à vouloir partager, à offrir au monde qui nous entoure sans rien attendre en retour simplement parce que nous sommes heureux de vivre et d'être vivants malgré les épreuves et les expériences douloureuses,

offrir gracieusement un bonjour, un sourire, un regard, une parole réconfortante, encourageante. 

L'empathie devient un plaisir à se nourrir sans modération du bonheur des autres rien que par plaisir d'être en harmonie avec soi et d'exister chaque jour pour écrire et construire l'histoire de notre vie qui nous fera rencontrer celui ou celle qui, porteur de cette même énergie de joie et d'allégresse complétera, partagera et nous conduira à vivre et à construire cet Amour au-delà de la porte qui ouvre le chemin qui mène à la vallée du temple au cœur duquel coule  la fontaine du bonheur.

Mais en parlerons nous ?

Car c'est bien connu :

" Pour vivre heureux vivons cachés !!".

Mais le sceau de l'Amour vrai n'est il pas celui de l'humilité et de la simplicité.

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte