Miss Bio 2017

Les finalistes de la miss bio 2017- Hélène Christmann "Le bio, c’est vivre ensemble et non les uns contre les autres"

Publié le 30 mai 2017

"Le bio, c'est la fraternité, c'est la sororité et la solidarité" tels sont les mots d'Hélène, qui soutient l'association des femmes semencières. Découvrez son interview portrait !

Hélène Christmann, pourquoi vous être présentée au concours de La Miss Bio ?
Parce que je serais très heureuse que la prochaine Miss Bio soit une paysanne ! Je suis fière d'être fermière nourricière, je propose un bonheur simple jour après jour : offrir des saveurs, donner à chacun la possibilité de manger des produits sains, voilà mon rôle, mais je suis loin d'être la seule.

Il y a tant de femmes qui, à travers le monde, donnent de leur cœur et de leur sueur pour nourrir les autres. Le monde est nourri à 90% par l’agriculture familiale et contrairement à l’agriculture intensive, elle prend en compte la gestion des ressources pour les générations futures. Au travers de ce concours, je voudrais simplement me faire l'ambassadrice de toutes ces femmes et rappeler au monde que la vie, que ce soit par leur corps ou par leur travail consciencieux de la terre, c'est elles qui la donnent.

Le bio c'est quoi pour vous ? 
Le bio, c’est vivre en fonction de la nature et non pas contre elle.
Le bio, c’est vivre ensemble et non les uns contre les autres.
Le bio, c'est la fraternité, c'est la sororité et la solidarité.

Votez vite pour élire la Miss Bio 2017: plus de 100 lots SOBiO'Etic® à gagner

Vous êtes l'ambassadrice de l'association des femmes semencières. Pourquoi avoir choisi de soutenir cette association en particulier ? 
Nous vivons malheureusement en des jours chaotiques pour les droits des femmes. Aux quatre coins du monde, ils sont bafoués ou remis en question. Pourtant, d’après FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), si les femmes avaient le même accès aux ressources que les hommes, le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde pourrait être réduit de façon considérable. 

L’association des femmes semencières a pour mission de donner les clés d’une alimentation autonome à toutes ces femmes et notamment aux plus démunies, en leur apprenant les bases de la culture de la terre et à reproduire leurs semences pour qu’elles demeurent autonomes. Riches de ce savoir, leurs familles ne sont plus dépendantes des grands groupes industriels qui veulent leur imposer au prix fort des graines non reproductibles : une catastrophe pour ces familles mais aussi la planète.

Il faut bien garder à l’esprit que ce sont en majorité des femmes qui nourrissent le monde et je pense, comme Vandana Shiva que «L’agriculture écologique diversifiée entre les mains des femmes est une solution, non seulement à la crise de la malnutrition, mais aussi à la crise climatique». En transmettant ce savoir, l’association des femmes semencières, sauvent des vies, des familles, des enfants et rétablit une certaine égalité. Partout dans le monde la semence est l’origine de la vie. Sans semence pas de vie. C’est pour cette raison qu’elle doit rester libre et que ce savoir doit être transmis. D’ailleurs Pierre Rabhi, initiateur de ce mouvement le dit lui même : « La semence vivante est au cœur de la survie de l’humanité ».

Quel(s) projet(s) financera la dotation de notre partenaire SO’BiO tic si vous êtes élue Miss Bio 2017 ?
La dotation servira à soutenir le travail des Femmes Semencières en Haïti commencé il y a quelques années. Ce projet a pour but de former des femmes à l’agro-écologie, à la permaculture, mais aussi à la reproduction des semences, afin qu’elles puissent atteindre une autonomie et surtout une souveraineté alimentaire.  Ce projet est couplé à l’association Ayitimoun Yo qui a pour but d'aider les enfants des rues, en leur apprenant  l’importance de la biodiversité, car que ce soit en Haïti ou en France, on doit apprendre aux enfants à préserver la vie, à préserver les êtres vivants qui sont sur la planète en les respectant. Pour en savoir plus, vous pouvez visionner cette vidéo de 5 minutes réalisée par l'association qui explique très bien le travail qu'ils font en Haïti

Pourquoi La Miss Bio c’est vous ? 
Moi, je suis une simple fermière et si je gagne, pour elles je serais peut-être la Miss Bio, mais pour moi ce sont elles les Miss Bio, car ce sont elles qui au quotidien s'arment de ténacité et de courage pour faire un travail remarquable. Au travers de ce concours, je ne suis que porte-parole de toutes ces Miss Bio, de toutes ces femmes qui, partout dans le monde, donnent la vie et la protègent parfois au risque de la leur.

Que changeriez-vous dans le monde d'un coup de baguette magique ? 
Je ne vais pas être très originale en disant l'égalité, mais c’est ce que je pense, alors tant pis pour l'originalité. Entre 30 et 50% de la nourriture n'atteindra jamais la bouche d’un humain : elle est jetée pour diverses raisons. Pendant ce temps, une personne sur neuf dans le monde est sous-alimentée…Notre société actuelle réclame des fraises au mois de décembre, alors que d’autres rêveraient de manger les restes de nos fruits et légumes jugés pas assez beaux, pas assez réguliers ou pas assez brillants…
Il y a là un fossé qui se creuse entre enfants du même monde et un non-sens qui n’est tout simplement pas tenable dans le temps. Nous devons cesser de surconsommer et de gaspiller. C’est aussi pour cette raison qu’au travers de mon métier à La Ferme d'Artaud, je m’applique à (ré)éduquer mes clients dans ce sens : un légume n’est jamais aussi bon que lorsqu’il est de saison et (ré)apprendre à cuisiner fanes et cosses pour ne plus rien jeter peut réserver de belles surprises gustatives !

3 adjectifs green pour vous décrire ? 
Libre, Engagée et Solidaire.

Quel est l'objet green dont vous ne pouvez pas vous séparer ? 
Ma grelinette home made, parce qu'elle me permet un travail du sol sans en perturber la vie, tout en me laissant profiter du chant des oiseaux. Un outil écolo qui me dispense de séances de sport ! 

Votez vite pour élire la Miss Bio 2017: plus de 100 lots SOBiO'Etic® à gagner

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte