Jardinage solidaire

Solidaire et convivial : on partage les fruits du voisin !

Publié le 16 novembre 2013
Les Fruits du voisin invitent au partage et à la convivialité
Les Fruits du voisin invitent au partage et à la convivialité
© Les Fruits du voisin

Cueillir les fruits chez son voisin ? Avec plaisir ! Sarah Kassler et Sylvain Delboy ont créé Les Fruits du voisin, un réseau d'échanges autour des arbres fruitiers qui fait des jardins privés un territoire de partage alimentaire et de convivialité. On like !

Comment en êtes-vous arrivés aux Fruits du voisin ?

Sylvain Delboy : Nous sommes tous les deux paysagistes, formés respectivement en France et aux États-Unis. Nos chemins se sont croisés à San Francisco où nous avons travaillé dans la même agence. Depuis, nous sommes installés à Paris où nous avons créé l’Atelier Sensomoto pour développer des projets contribuant au lien social dans une démarche participative.

Les Fruits du Voisin reflète assez bien notre parcours et notre engagement à la fois personnel et professionnel. 

Pourquoi avoir créé Les Fruits du voisin ? 

S.D. : Nous vivons dans une période de crise qui nous amène à repenser le rapport à notre environnement et chercher de nouvelles réponses plus durables. Nous partageons les valeurs du mouvement de la transition qui tend vers le développement d’une résilience locale. C’est ainsi que nous nous sommes intéressés aux jardins privés, souvent cachés derrière leur haies, et plus particulièrement à leur potentiel de production alimentaire.

Partant du constat simple que les particuliers ont souvent des arbres fruitiers dans leur jardin et que ceux-ci produisent généralement plus de fruits que leurs propriétaires ne peuvent en consommer (un noyer produit jusqu’à 300 fois la consommation annuelle de noix d’une personne !), le projet "Les Fruits du voisin" tente de réduire ce gaspillage tout en favorisant l’échange, le partage, la convivialité et la solidarité.

La plateforme collaborative a le vent en poupe, pourquoi cette manière de procéder est-elle la meilleure selon vous ?

S.D. : Internet offre de nouvelles opportunités et permet de mettre en réseau des personnes en quelques clics. C’est un outil très efficace pour faire participer le plus grand nombre.

Parallèlement à l’action “online” nous privilégions également l’action “onsite” avec un contact sur le terrain. Les deux approches se complètent et contribuent à une plus large dynamique. Le principe des "Fruits du voisin" est d’échanger une partie de sa production de fruits, ses outils ou bien son savoir-faire.

Un noyer produit jusqu’à 300 fois la consommation annuelle de noix d’une personne !

Comment ces échanges fonctionnent-ils ?

S.D. : Les échanges se font principalement lors d'événements locaux dans les communes où se développe le projet (brocantes, marchés…). Ces événements sont l’occasion de créer des animations conviviales autour de ces échanges. Les échanges peuvent également se faire directement entre particuliers, notamment grâce au site Internet. Enfin, des structures relais (associations, commerces…) se mettent progressivement en place.

Quels sont les retours des premiers inscrits ?

S.D. : Les dynamiques sont très différentes d’une commune à l’autre. C’est pour nous une expérience gratifiante, les retours étant dans l’ensemble très positifs.

Des ateliers variés sont organisés tout au long de l’année, quelles actions instaurez-vous ?

S.D. : Deux types d’ateliers sont principalement mis en place : des ateliers pédagogiques avec les enfants et les adolescents des écoles autour de la saisonnalité et la diversité des fruits, les ressources locales, le partage, les sens; et des ateliers sur l’entretien et la gestion des jardins avec des particuliers, en partenariat notamment avec des pépinières.

Quels sont vos prochains projets ?

S.D. : Partager le projet des Fruits du voisin et accompagner son développement !

 

> Retrouvez cette interview et une expérience de lecture optimisée sur votre magazine FemininBio sur iPad

Articles du thème Locavore
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par farid le 28 novembre 2013 à 18h47
Est il possible de recevoir

Est il possible de recevoir une invitation gratuite pour 2 personnes merci d'avance

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte