Pétition

Il faut sauver le bio dans les cantines !

Publié le 9 mars 2016
Il faut sauver le bio dans les cantines !
Il faut sauver le bio dans les cantines !
© Pixabay

Après la décision du Sénat de rejeter la proposition de loi de Brigitte Allain, député écologiste de Dordogne, qui demandait l'introduction de 20 % de bio dans la restauration collective publique d'ici à 2020, une pétition a été lancée et rencontre un vif succès.

Quelques jours seulement après le rejet par le Sénat de l'objectif d'obliger la restauration collective publique à introduire 20 % de bio d'ici à 2020, une nouvelle pétition a été lancée. À l'origine de cette mobilisation, Agir pour l'Environnement et la Fédération Nationale d'Agriculture Biologique (FNAB)

Le mercredi 9 mars 2016, alors que les sénateurs ont la possibilité de rétablir ce seuil de 20 % d'alimentation bio obligatoire dans la restauration collective, 59 000 citoyens ont d’ores et déjà signé cette nouvelle pétition. 

Et pour cause, ce refus du Sénat est incompris des citoyens, qui sont de plus en plus demandeurs d'alimentation bio hors-domicile. Ainsi, 88% des parents désirent des repas avec des produits bio à l'école selon les derniers chiffres de l'Agence Bio. De plus, ce refus sape une grande partie de la logique de la proposition de loi, qui vise à privilégier les circuits courts et de proximité, une meilleure qualité nutritionnelle et gustative et le maintien d'activités agricoles durables et non délocalisables.

De leur côté, les organisations professionnelles de l'agriculture biologique ont démontré leur capacité à approvisionner la restauration collective, et à moindre coût. À Mouans-Sartroux, en 2013, la commune avait fait baisser son coût matières de 2,02€ à 1,86€ en se fournissant en produits bio locaux et en faisant la chasse au gaspillage. 

En janvier dernier, 117 000 citoyens avaient déjà signé une pétition d'Agir pour l'Environnement, amenant l'Assemblée nationale à adopter cette proposition de loi à l'unanimité.  

Agir pour l'Environnement, la FNAB et déjà 59 000 citoyens appellent les sénateurs à rétablir l'objectif de 20 % de bio en 2020 lors du passage en séance plénière de cette proposition de loi. Et vous ?

Articles du dossier Economie humaine
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte