Portrait

Sarah Kassler : "Mon projet de vie ? Continuer de grandir"

Publié le 3 octobre 2014 - Mis à jour le 9 décembre 2014
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Sarah Kassler, paysagiste, co-fondatrice de l'association Les Fruits du Voisin et notre Miss Bio 2014 ©Aurélie Corbin
Sarah Kassler, paysagiste, co-fondatrice de l'association Les Fruits du Voisin et notre Miss Bio 2014 ©Aurélie Corbin

Depuis 5 ans, l'élection de La Miss Bio organisée en partenariat avec SO'BiO étic, met en avant l'énergie positive de femmes engagées. Sarah Kassler a gagné l'élection cette année en soutenant l'association solidaire qu'elle a créé avec son compagnon : les Fruits du voisin. Elle s'est prêtée avec amusement au jeu des questions-réponses, l'occasion d'en savoir plus sur ce qui guide les choix de vie de notre Miss Bio 2014.

FemininBio : Sarah, vous êtes paysagiste. Parlez-nous de votre lien à la nature... Un héritage familial ? Une attirance personnelle ? 

Sarah Kassler : J’ai toujours eu un lien privilégié avec la nature. C’est un environnement dans lequel je me ressource et m’épanouis. A travers mon métier, j’ai choisi de combiner deux de mes passions : les végétaux et l'humain. J’essaye de créer des interactions bénéfiques entre les personnes et leur paysage. 

Ce métier, quand et comment l’avez-vous rencontré ? 

S. K. : J’ai fait mes études du secondaire dans une école alternative, au sein d'une ferme dans le Vermont, au nord-est des Etats Unis. Cette expérience m’a beaucoup influencé et m’a donné envie de poursuivre mes études en horticulture. Puis, j'ai effectué différents métiers dans d'autres secteurs, comme productrice de film, dresseuse de chevaux, serveuse etc., avant de revenir au paysagisme. Toutes mes expériences se nourrissent entre elles, même si de prime abord elles ne semblent pas corrélées. 

Quelle énergie guide votre vie, votre parcours ? 

S. K. : J'ai tendance à suivre mon cœur et à être ouverte à toutes les opportunités. Je crois aux surprises. C'est comme ça que toutes les meilleures choses sont arrivées dans ma vie !

Quel but poursuivez-vous, à travers vos choix personnels et professionnels ? 

S. K. : Faire ce en quoi je crois. Essayer de faire la différence. Etre reconnaissante. Donner de l'amour.

Vous êtes américaine, et vivez en France depuis 5 ans. Vous sentez-vous déracinée ou enfin à votre place ? 

S. K. : Un peu des deux. Je cultive le lien avec mes origines tout en profitant de ma situation pour proposer des approches alternatives et m’enraciner dans la culture locale.

Cette année, vous avez participé et remporté l'élection de La Miss Bio, pour soutenir l’association Les Fruits du Voisin que vous avez créée avec votre partenaire Sylvain Delboy. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ? 

S. K. : Les fruits du voisin, c'est un projet qui encourage les citoyens à partager les excédents de leur récolte avec leurs voisins. Notre objectif est de développer des réseaux qui mettent en relation les gens et les connectent à leur environnement. C'est un concept simple qui participe à une démarche de développement durable : lutter contre le gaspillage alimentaire, promouvoir la biodiversité dans les jardins, encourager la solidarité et la responsabilité individuelle... Tout le monde peut être impliqué, de la production à la transformation !

Qu’est ce qui vous rend optimiste sur l’état de la planète aujourd’hui ? 

S. K. : Ce qui me rend optimisme, ce sont les gens que je rencontre. Tous les jours, je côtoie des personnes incroyables qui développent des idées pour rendre notre monde meilleur. Toutes les femmes que j'ai pu rencontrer via La Miss Bio en sont de bons exemples. L'énergie positive de gens ordinaires qui développent des actions extraordinaires a le pouvoir de faire bouger les lignes.

Vous êtes maman d’une petite fille de 3 ans. Quelle est la chose la plus importante que vous souhaitez lui transmettre ? 

S. K. : J'aimerai que ma fille se rappelle qu'il n'y a pas une unique réponse à chaque question, que chacun doit construire son propre chemin. J'essaie de passer le plus de temps et de partager le plus d'expériences possibles avec elle. Je ressens souvent que mon principal rôle en tant que mère est celui de guide - ne pas me mettre en travers de son chemin, simplement la laisser éclore.

Ce mois-ci notre dossier est sur la course à pied. Quelle sportive êtes-vous ? 

S. K. : Faire du sport est nécessaire pour mon bien être physique et mental. Mon principal défi c'est de trouver du temps ! J’aime beaucoup faire de la randonnée en famille. J'aime courir et faire du yoga. Je trouve ces deux activités complémentaires et l'avantage c'est qu'elles peuvent se pratiquer partout.

Quelle "Green girl" êtes-vous ? 

S. K. : À la base, je suis jardinière. J'aime avoir les mains "sales" dans la terre. J'aime être en mouvement et participer collectivement à mettre en place des actions durables.

Quels sont vos projets ?

S. K. : Continuer de grandir ... 

>> Pour une expérience de lecture optimisée, retrouvez cette article dans votre magazine IPad de Septembre 2014 

Articles du thème Green people
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte