Santé

Plus d'oeufs provenant d'élevage de poules en batterie pour la marque Monoprix

Publié le 15 février 2013
Monoprix retire ses oeufs de batterie vendus sous sa marque de distributeur
Monoprix retire ses oeufs de batterie vendus sous sa marque de distributeur
© Fotolia

Pour la première fois en France, un acteur de la grande distribution s’engage en ne commercialisant plus d'oeufs de poules élevées en batterie sous sa marque de distributeur. Il était temps !

A compter du 1er avril 2013, les magasins Monoprix ne commercialiseront plus d'œufs élevés en batterie sous leur marque de distributeur.

Après une lutte acharnée de la part de l’association L214 défendant la cause des animaux, l’objectif a été rempli. Déguisés en poulet devant les 300 supermarchés Monoprix de France, les membres ont réussi à obtenir 27 000 signatures !

Le directeur de la chaîne déclare dans un communiqué. « Les quatre références d'œufs issus de poules élevées en cage à marque Monoprix disparaîtront des rayons de l'enseigne ». Sa volonté est de « promouvoir une consommation responsable ». Coup de chapeau à l’enseigne qui a sauté le pas, mais on attend le déréférencement de toutes les marques d'oeufs de batterie. 
La Belgique, l’Allemagne et les Pays Bas ont déjà supprimé les oeufs de poules élevées en batterie depuis 2006 et 2010 selon l’association L214
Comment reconnaitre les oeufs de poules élevées en plein air
Chaque œuf à une numérotation. Ces chiffres correspondent notamment à leur type d'élevage.
  •      0 : Œufs issus de l’agriculture biologique.
  •      1 : Œufs provenant de poules élevées en plein air.
  •      2 : Œufs provenant de poules élevées au sol et non en cage.
  •      3 : Œufs provenant de poules élevées en cage.

Rappelons que ces poules pondeuses en cage, n’ont jamais vu la lumière du jour et sont exposées à une lumière artificielle 17h/24h. Ces animaux ne sont jamais sortis de leur cage d’1m²,  n’ont pas d’espace pour se mouvoir et ne pouvant pas déployer leurs ailes, les poules finissent par ne plus avoir de plumes. Révoltant !

Aujourd’hui un nombre croissant de Français est sensibilisé aux conditions désastreuses de l'élevage intensif.
Détail qui a son importance : les œufs bio ou élevés en plein air sont un peu plus chers que les autres, le prix de la qualité de vie pour les animaux. 
La fondation Brigitte Bardot, GAIA et L214 saluent « cet engagement unique en France » et espèrent tout comme nous, que ce changement s’étende et s’applique à tous les commerces de France dans un futur proche.
 
Articles du thème Protection de l'environnement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte