Les valeurs du féminin gagnent les citoyens

Publié le 16 février 2015
Christine Marsan est psychothérapeute et coach, écrivain et conférencière au service de l'humain, de la coopération et de la mutation de la société
© Pixabay

L’élan de fraternité, de générosité, de compassion, de réconciliation et de manifestations pacifiques qui a traversé la France le week-end des 10 et 11 janvier démontre que les valeurs qui animent nos concitoyens changent.

Nombreux sont les hommes et les femmes qui privilégient désormais des valeurs de paix, qui veulent vivre au quotidien nos valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité et nous prenons conscience alors que ces valeurs correspondent au pôle féminin des hommes et des femmes.

La féminisation de la société est en marche, qui veut privilégier la vie, l’amour, la tendresse, la délicatesse, la compassion. Les écoles sont revisitées, il y a l’école des parents, pour apprendre les mots et les gestes de l’amour et du respect d’autrui. Apprendre les attitudes qui vont permettre à ce petit être humain de devenir un adulte debout, autonome dans toutes les dimensions et capable de savoir composer avec l’autre, quel qu’il soit, pour le préparer à savoir aimer prochainement son conjoint, ses futurs enfants et tous ceux avec lesquels il sera en interaction.

Les modes de travail sont revisités également, poussant les notions de bienveillance, de sagesse, de spiritualité, de sens, de coopération dans les organisations afin de travailler différemment.

La société française a démontré que nous avançons en spirale dans l’évolution de la conscience humaine, nous nous détachons progressivement de nos archaïsmes et des valeurs du masculin orientées vers la mort, privilégiant la guerre, la compétition et l’opposition.

Nous apprenons à manifester les valeurs "masculines" et "féminines" positives au service du bien commun, de la Terre, de l’environnement, de nos semblables.

Ainsi, sachons garder et valoriser les valeurs "masculines" positives de force, d’action, de d’esprit d’entreprise, la capacité à oser, à avoir confiance pour les allier aux valeurs "féminines" positives de compassion, tolérance, bienveillance, paix et amour et observons quelle société nous sommes alors en capacité de co-créer ?

Il n’est plus question de clivage homme/femme mais de réconciliation du masculin et du féminin en nous et aussi dans la société.

 

 >> Pour une lecture optimisée, retrouvez cet article dans votre magazine iPad de février 2015

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte