VG

Je suis végétarienne : témoignage de Marion 19 ans

Publié le 5 mars 2013 - Mis à jour le 22 novembre 2013
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Marion, 19 ans, nous raconte son chemin vers le véganisme
Marion, 19 ans, nous raconte son chemin vers le véganisme
© marion

En route vers le véganisme, Marion a souhaité témoigner pour nous raconter comment elle a ébranlé ses propres idées reçues pour devenir végétalienne. La jeune fille de 19 ans qui "aimait trop le saucisson" s'est rendue compte de l'incohérence entre son mode de vie et ses idées.

La première fois que j’ai appris les termes “vegan”, “véganisme”, c’était sur Internet.

Je tombe sur une page noire, avec une écriture blanche qui fait mal aux yeux, et à ce moment-là, j’ai l’impression d’être agressée par de nombreux nouveaux concepts, comme celui de droit des animaux, d’exploitation animale. Une photo de vache figure aussi sur cette page, elle est plutôt mignonne. Il y est mentionné l’arrêt total de la consommation de viande, mais aussi de ses dérivés. A mon grand étonnement, le cuir, la laine, et le miel y sont mentionnés. Je pense “pff...encore des intégristes frustrés”, je ferme la page.

Je connaissais l’existence des végétariens, et la nuance entre végétarisme et végétalisme.

- Comme tout omnivore qui se respecte, je respectais ces deux choix de vie, mais refusais catégoriquement que l’on cherche à me convaincre d’adopter un des deux “régimes”.

- Comme tout omnivore qui se respecte, je considérais que le végétarisme était bon pour la santé, que le végétalisme était “peut-être un peu exagéré”.

- Comme tout omnivore qui se respecte, j’ai prononcé la phrase suivante à maintes reprises : “je respecte les végétariens, mais moi je pourrais pas. J’aime trop le saucisson.”

Comme tout omnivore qui se respecte, j’offrais une véritable vie de roi à mon chat, tout en avalant un morceau de viande à chaque repas. Bref, j’avais tout de l’omnivore avec qui j’ai désormais des discussions houleuses.

Puis, lors d’un débat sur la religion avec une camarade à la fac, voilà que de fil en aiguille et même sans encore connaitre le terme, je développe dans mon argumentation le concept d’antispécisme.

Ainsi je cherche à lui montrer que selon moi, il n’y a pas de hiérarchie entre les animaux, qu’entre une crevette grise et moi il n’y a pas de frontière, car nous sommes toutes les deux des individus. Cette limite qu’elle me cite pour différencier l’humain des autres animaux, je la sens arbitraire et bancale. Non, ça ne tient pas debout.

Ce débat dérive sur les végétariens, ma sœur s’auto-proclamant végétarienne (alors qu’elle mange du poisson), je pense avoir suffisamment de connaissances pour faire face aux arguments de mon adversaire : non elle n’est pas carencée, non ses enfants non plus. Non il n’est pas plus atroce d’imposer un régime végétarien à ses enfants que de leur imposer un régime carné. Je prends conscience de la fragilité des arguments soutenant la consommation carnée et l’exploitation des animaux. Le débat prend fin, je rentre chez moi.

Si la discussion s’est terminée, ce n’est pas le cas de ma réflexion. Je me rends compte que, pendant une heure, je viens de soutenir l’idée selon laquelle nous n’avons de par notre statut d’humain, aucune supériorité envers les autres animaux.

Mais alors, si je ne vaux pas plus que cette crevette grise, pourquoi je la mangerais...?” (sachant que le fait de ne pas la consommer ne m’est pas préjudiciable).

Je prends conscience que manger de la viande n’est rien de plus qu’un plaisir, et un plaisir sanglant. Poursuivant tranquillement ma réflexion et en discutant avec un ami –végétarien à l’époque, et rejetant le spécisme- j’en déduis que cette supposée supériorité que l’humain s’octroie sur les animaux non humains touche aussi la production de lait, d’œufs, de cuir, de laine.

Je vois le monde sous un tout nouveau jour : notre mode de vie repose en grande partie sur le présupposé que les animaux sont une ressource, un moyen de production, une source de bénéfice ou un moyen pour parvenir à nos fins.

J’ai alors la conviction que les animaux sont les victimes à grande échelle d’une conception erronée et communément partagée.

Je décide d’arrêter brusquement ma consommation de viande, ce sera chose faite en trois semaines.

En me baladant sur le net, je prends connaissance d’un vaste mouvement de pensée derrière cette démarche que je m’apprête à effectuer, et découvre le concept d’antispécisme (et aussi celui de spécisme), je comprends que “exploitation des animaux” s’applique parfaitement à ce que l’on fait subir à ceux-ci. Je saisis enfin le message que voulait faire passer ce site à fond noir et à l’écriture blanche sur lequel j’étais tombée quelques mois plus tôt.

Je retrouve mon propre ressenti dans chaque phrase exprimée dans ces articles promouvant l’égalité entre les espèces, je m’approprie ces réflexions. J’utiliserai alors ces termes à mon tour. Je constaterai avec tristesse l’attitude désinvolte et la mauvaise foi de la plupart des omnivores, fermés à mon argumentation.

Cinq mois après ce que j’appelle “ma prise de conscience”, je peux dire que je suis végétalienneJe refuse de porter à nouveau mes vêtements en laine, mes chaussures en cuir. J’évite tant bien que mal les produits testés sur les animaux. 

Ma démarche ne vient pas d’un lavage de cerveau, je n’ai pas été influencée par un discours sectaire, non.

Au contraire, je dirais que j’ai réussi à prendre du recul, à reconsidérer mon mode de vie en opposition avec celui fortement répandu. J’ai ébranlé mes propres idées reçues par une remise en question globale du fonctionnement de notre société, bien trop encline à penser en termes de hiérarchie pour justifier son avidité.

Marion, 19 ans, Gironde. 
 

Retrouvez les recettes végétariennes et gourmandes de Mlle Pigut et tous les bons plans pour passer simplement en mode "végé" dans notre magazine Hors Série végétarien sur iPad.

Articles du dossier Végétarien, végétalien, vegan
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Erick Boileau le 5 mars 2013 à 11h33
:-)

Bravo Marion

Par ludiv3 le 5 mars 2013 à 20h09
Je trouve ça toujours

Je trouve ça toujours admirable de voir des anciens "mangeurs de saucissons" devenir végétariens mais je n'adhère pas encore à tous les arguments des végétariens. L'homme, depuis sa naissance (en tant qu'homme et non pas en tant que singe) est omnivore. C'est notre constitution. Il a du, pour survivre à l'époque préhistorique, se vêtir avec de la peau de bête (je suis contre ça aujourd'hui voyant ce qu'on fait des animaux, c''est écoeurant). La laine n'est pas radicalement produite en tuant des animaux mais en tondant des moutons. Le cuir est logiquement de la peau de vache récupérée après l'abattoir. Là encore on ne tue pas la vache exclusivement pour ça (même si la vache est mon animal préféré, je regarde avec des yeux objectifs) ! Lorsque nous regardons le règne animal, les animaux carnivores tuent aussi les autres animaux pour manger, regardons le lion courir après une gazelle, c'est comme un homme tuant un sanglier. Ce qui me dégoute chez l'homme n'est pas sa constitution propre d'omnivore mais sa tendance à se croire supérieur aux animaux et à les maltraiter abusivement. C'est pour ça que je mange de temps en temps de la viande en la choisissant biologique en m'informant clairement sur les conditions d'élevage devant être respectueux de l'animal et je n'en mange pas tous les jours (le coût reviendrait trop cher et n'oublions pas qu'omnivore ne veut pas dire carnivore). L'homme est devenu mégalomaniaque et narcissique au plus haut point dénigrant toute la nature et les animaux avec lesquels il devrait vivre en totale égalité. L'homme est dominant de par son étendue sur la planète mais n'est en aucun cas dominant dans ses facultés.
Je répète que je respecte totalement les végétariens moi-même ayant été végétarienne (avec des carences, je devais mal m'en sortir avec les apports protéiques) mais nous faisons partie d'une même chaîne alimentaire (c'est pourquoi un loup ou un ours peut très bien manger un être humain). J'attends tout commentaire étant entièrement ouverte tant que les échanges restent respectueux de l'avis de chacun.

Par angelina13 le 6 mars 2013 à 01h50
l'homme : un animal particulier

Il faut accepter l'homme tel qu'il est : un animal parmi les autres dotés de ses propres caractéristiques. Parmi elles, la capacité à savoir si ce qu'il fait est nécessaire ou non et juste ou non. Peu importe qu'il ait mangé de la viande à la préhistoire ou qu'il soit frugivore depuis son origine, l'homme n'est pas obligé de consommer des produits d'origine animale pour vivre en bonne santé (voir le rapport de l'ADA à ce sujet). Du coup, il a le choix (ce qui n'est pas le cas du lion...) L'homme sait que les animaux sont des individus sensibles, capables de ressentir des émotions, la douleur, l'angoisse, le stress, la joie, ils sont dotés d'une conscience, n'ont pas envie de mourir et aimeraient vivre leur vie de la manière la plus libre possible, sans que l'homme ne contrôle leur vie de leur naissance jusqu'à leur mort et ne les exploite comme des marchandises devant rapporter le plus possible.
Faire comme si on était un animal identique aux autres équivaut simplement à renier notre humanité, juste parce que notre palais dirige trop souvent notre cerveau et que c'est plus simple de faire comme tout le monde. Jtrouve pourtant pas qu'on a des tronches de brebis...

PS: Toute alimentation non équilibrée (omnivore, végétarienne ou végétalienne) peut conduire à des carences. N'hésites pas à te documenter sur la nutrition ou à demander conseil à un médecin ayant des connaissances en alimentation végétale afin d'équilibrer ton alimentation.

Par Oiseau-de-Pluie le 21 octobre 2014 à 02h36
Salut,

Salut,

Tes arguments ne tiennent pas la route.
Si tu manges de la viande sous-prétexte que les hommes préhistoriques en mangeaient, tu n'as qu'à t'habiller en peau de bête de brute et vivre dans une grotte, puisque c'est ainsi que les hommes préhistoriques faisaient.

Si tu te compares à un lion, tu n'as qu'à faire comme lui : c'est à dire tuer ta proie à main nue et la manger crue...

As-tu déjà vu un lion (ou n'importe quel autre animal mangeant de la viande) aller acheter sa proie dans un supermarché ?

Si tu y réfléchis bien, c'est vraiment absurde ^^

Tous les animaux qui se nourrissent d'autres animaux les tuent eux-mêmes. Or, 95 % des êtres humains ne mangeraient pas de viande s'ils devaient tuer l'animal eux-mêmes !!

De plus, même pour les rares qui en sont capables, il leur faut des outils, des armes. Imagine un humain seul face à un animal qu'il mange (vache, cochon...), sans AUCUNE arme, sans RIEN. Juste l'homme et l'animal.
Comment l'homme pourrait-il tuer l'animal ? Avec ses dents ? Impossible ^^

Or, tous les animaux carnivores tuent leurs proies avec leur dents...

Regarde cette image : http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.unjoursansviande.be%...

Sans oublier que les animaux carnivores mangent de la viande pour leur survie. Si un lion ne mange pas de viande, il meurt... Il n'a donc pas vraiment le choix.

Ce qui n'est pas le cas de l'être humain, ou alors, les végétariens seraient tous morts depuis bien longtemps ^^
Pour l'être humain, le végétarisme est même bien meilleur pour sa santé.

Par Pascal 1973 le 6 mars 2013 à 01h17
Salut Marion

Le bonjour à Jean-Pierre et un article de ma fille, ici, qui va dans ton sens...
http://www.femininbio.com/agir-green/actualites-nouveautes/vegetarien-te...

Par ptitade le 6 mars 2013 à 09h41
Merci douce-soeur!

Tiens tu me donnes envie de sauter le pas, moi qui suis végétarienne depuis mes 14 ans, mais qui mange toujours un peu de fromage, un peu de lait, et parfois du poisson (comme au senegal cet hiver). Tu m'éclaires sur un terme que je n'avais jamais employé "antispécisme". Merci: je ressens comme tu sais quand tu penses quelque chose sans savoir comment ça s'apelle.. antispécisme.. c'est exactement ça!

Comme je vis à l'africaine, en famille avec la belle maman, la soeur, le beau frère, l'amoureux et moi même et qu'on est les seuls à ne pas manger de viande, et a faire nos courses exclusivement au marché et en magasins bio, je me dis que pour le moment un régime complètement végétalien serait trop dur à mettre en oeuvre. Déjà que j'ai "converti" le fiston au végétarisme^^

Alors je te remercie, ça me fait plaisir de lire un tel témoignage! parce que oui l'homme se moque toujours de ce qui lui fait peur, comme l'omnivore se moque du végétarien.

Cela fait 10 ans que l'on essaie de me convaincre de mes supposées carences (je n'en ai pas), et du besoin pour un Homme de manger de la viande.. A chaque fois ma réponse est la même: je suis en paix avec ce que je mange (ou pas), mais si tu as besoin de parler vaz y je t'écoute.

Et à chaque fois le même discours.. quand j'ai pris cette décision de devenir végétarienne j'étais encore gosse, je venais de commencer la lecture de la bible, et puis j'ai fait plusieurs rêves où je me voyais tuer de mes mains des vaches, des moutons.. avec quelle douleur!, j'ai eu quelques discussions avec ma mère notamment, et sans m'en rendre compte mon idée s'est forgée jusqu'a annoncer: à partir de maintenant je ne mangerais plus de viande.

Alors il faut continuer, osez affirmer ses idées et vivre en accord avec son coeur: celui là même qui fait vibrer des millions d'êtres.. les animaux compris. Tous frères et soeurs de pacha mama.
Et comme il dit "Plus on est de fou.. ^^"

Par Fissomad le 7 mars 2013 à 10h43
Chapeau Marion!! je suis

Chapeau Marion!! je suis admirative de toi, qui, si jeune a déjà pris cette grande et belle décision! J'ai pour ma part décidé de changer lorsque j'ai eu accès à internet dans mon appart, en 2004, j'avais 25 ans (si tard !!) , puis je suis devenue vegan en 2007...
Bravo encore à toi et bon courage face à l'entourage!
As tu entendu parler de la Veggie Pride qui aura lieu à Genève le 18 mai?

Par CoraRoZ le 7 mars 2013 à 12h46
Merci pour ce témoignage !

Merci pour ce témoignage ! Nos parcours sont semblables. Pour ma part, je suis devenue végétalienne après 2 ans et demi de végétarisme. Je consomme comme une végane mais continue pour l'instant à porter de vieilles chaussures en cuir et un vieux manteau en laine. C'est bien d'en parler !

Par meli90 le 7 mars 2013 à 17h43
Félicitation Marion

En tant que végétarienne je te félicite pour ton choix. Et aussi pour le vegan. Etre végétarienne me plaît et je n'ai aucun mal dans ma vie de tout les jours. Mais vegan est plus difficile je pense.. bravo à toi :)

Par giuseppina ia le 30 août 2014 à 15h12
les sectes emploies des drogues sur carnivores ou végétariens

je suis végétalienne depuis des années,,, et justement après être sortie de secte, ou j'ai noté leurs fonctionnement pour continués des rituels messes noires qui sont fait dans les églises , tels sang et chaire et leurs médecines qui leurs apparentement,,, et qui s'occupent de faire des expériences intérieure sectes qui n'en font qu'une,,, et surtout imposent l'animal comme un sacrifice,, comme celui d'un dieu et donc qui est humain ,,,,, ce qui se pratiquent en secret , chez le vatican francs maçons et roses croix et toutes leurs sectes dans le monde religieuxpolitisés qui sont vaudou a la base même , d'ou la barbarie de se nourrir de sang et de chair humains mais sous cachés de chair animal,,
j'aime les animaux et je sais que cela est opposés à la nature humaine de s'en nourrir, il faut pas être intellectuel mais être humain fait de sensibilité donc d'Amour, et respectant tout ce qui Vie,,, même ceux qui est fruits et légumes et j'en mange peu ,, un repas par jour et un peu de jus le matin,, cela fait des années,, et je me sens plus légère et surtout pour sensibles et les animaux le sentent de suite,,,,
dans les sectes ils cachent leurs acharnement sur l'animal et le sang et la chair,, leurs attirances sur tout ce qui sort de l'animal tels le lait qui est un liquide sexuelles,,, et puis on parle de pornos zoo,,,etc,,, le lien est très vites compris , quant on commence le végétalien,,,, et peu et parfois des jeun,,,,, et surtout avec les années,,,on réalise que le monde est tombés dans la démence et la peur de manqués par le mensonge médicales, dont on sait que la croix est le symbole occulte de messe noirs des travaux medicaux sorcellerie venant du vaticanopusdei et ses dérivations sectaire,,,,,
de plus ils injectent des drogues pour empêcher de ressentir et voir ce qui est juste donc sortir du système devenue les Etats religieuxpolitisés sectaire, et qui par la médecine donc un autre métiers sectaire qui démolis tout ce qui est la SOURCE VITAL pour y voir clair et surtout en sortir,, et faire un équilibre dans la Nature et propager l'AMOUR ET LE RESPECT
les carnivores disent de suite que cela viens des sectes, mais ils sont eux mêmes sectaires par la croyance du sacrifices animal pour ne pas dires humains ,, et par leurs dérivations par le corps medicosspcychos occultes,,, destructeurs,,,,
les végétariens sont bloqués par les médecines en cas de manques et ne réalisent pas le bienfaits du végétalien est les jeun sont les plus proches de la légèreté mais aussi pour l EVOLUTION HUMAINES et moins de violences et de destructions barbares sur les animaux et d'imposer l'animal sur des assiettes sous prétextes de soins médicaux sous cachant le désintéressent et de votre pureté et vous abusent etc,,,,,,,,
la légèreté ,,même si vous êtes ronde ou un peu grosse,, est toujours la légèreté de votre corps ,, et cela vous aidera a perdre du poids et si cela bloque et bien autour de vous ,, il y a personnes néfastes et des drogues ou médicaments qui circulent dans vos assiettes etc,,, et que dans le passé les médecins vous ont démolis votre corps mais cela iras pour le mieux avec le végétalisme le végétalien,,,, et cela a Vie,, une fois que l'on est végétalienne, on voit beaucoup du passés,, et cela est affreux que l'ignorance et cruauté qui ont imposer durant notre enfance ses plats avec sang et chair,, et liquides sexuelles le lait,,, de quoi avoir la nausée,,,, mais après cela vas tout seul,,,, et la on est contente d'avoir réussis vraiment le chemin vers la pureté ne fait que commencé,,,,,, mais bien sur je parle de pureté sans que cela soit secte,,, car je suis anti secte religieuxpolitisés qui sont des monstres et des victimes esclaves de ses monstres et beaucoup de viols sur enfants à l'age adultes , a commencer le viol par la nourriture donc imposer du sang et de la chair et des liquides sexuelles animales,,, etc,,,,,,,,,
si vous êtes végétarien ,, je l'aie ete quelques mois et puis j'ai sentie de plongé dans le végétalien,,, et puis des jeun et la je me dis ,,, que se passerais t il quelques jours sans nourriture et je l'aie fait on peut tenir jours,,, et peut être plus je suis allés a 4 jours et demi,,, mais je vous conseille de ne pas le faire , si vous n’êtes pas prêt,,, j'ai écris sur mon Facebook comment j'ai vécue mes jeun ,,,,, et comme d'autres ne voulaient pas que j'y arrive ,,ils m'ont fait un malaise,,, et la j'ai due récupérer depuis des mois,,,, alors je me suis dit je vais recommencer,, bien sur je note jour a jour,, et j'ai toujours sur la table de l'eau et fruits secs et fruits,, en premier et puis un peu de pain, doucement a manger,,, de tout façons vous mangerez doucement , tellement vous avez compris que la nourriture n'est pas nécessaire à l' humain comme l'animal,, et que cela est un conditionnement,,, et cela je me disais ,mais comment si la nourriture est pas nécessaire, mais comment débloqués,, j'ai débloqués le carnivorismes et puis le végétarismes,,, et même le végétalisme en fessant les jeun ,mais qu'est ce qui bloque,, bon sens,,, voila je veux savoir ,,,
donc plonger dans le végétalien et le plus proches d’évités de se mélanger à l'animal ou il y a incompatible,,, et surtout cela fait des victimes animaux mais des maladies donc des victimes humains,,, depuis des siècles cachaient bien entendue par le corps medicals sectaires,,, etc,,,,,,,
je n'aie pas attendue longtemps pour plonge dans le végétalisme et aidez les animaux a ne pas les tuer,,, et que je me bat pour que l' EUROPE retire les viandes et les poissons qui sont de tout façon toxiques pollués et radioactifs,, et du lait liquides sexuelles incompatibles etc,,,,,,,,
et de plus provenance sectaire

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte