Chalutage

Vote rejeté pour l'interdiction du chalutage profond

Publié le 10 décembre 2013
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.

L'association Bloom partage cette info à l'instant sur sa page Facebook : le vote pour l'interdiction du chalutage profond vient d'avoir lieu au Parlement européen... Rejeté à 342 voix contre 326.

Consternation et rage parmi les militants et les signataires de la pétition qui a circulée sur internet, rassemblant des centaines de milliers de signatures, notamment grâce à l'intervention de l'illustratrice Pénélope Bagieu

L'association Bloom présidée par Claire Nouvian, vient d'annoncer la mauvaise nouvelle sur sa page Facebook :

Le Parlement européen a tranché en rejetant à 342 voix contre et 326 voix pour, la demande d'interdiction du chalutage profond, cette pratique qui détruit les fonds marins pour une pêche qui ne représente qu'1% des captures totales de poissons profonds. Peu utile donc. 

Voici un extrait de la déclaration de Claire Nouvian apprenant cette décision :

"Je remercie les plus de 750 000 citoyens qui nous soutiennent pour leur mobilisation à nos côtés. Je les appelle à signer encore plus massivement notre pétition pour faire savoir notre désarroi à François Hollande et à l’UMP. J’espère au moins que nous aurons l’intelligence de sanctionner les responsables par nos votes, par nos achats, par notre mobilisation sur les réseaux sociaux et dans les médias" continuait Claire Nouvian.
 
"Monsieur Alain Cadec (UMP) et Isabelle Thomas (PS) peuvent désormais se targuer de cette "victoire" pour la pêche industrielle, celle qui détruit les emplois dans le secteur de la pêche française et entre en concurrence avec nos "vrais" pêcheurs français, propriétaires de leur bateau, partant à la pêche tous les jours plutôt qu’à la capture de subventions publiques et d’appuis politiques. Alain Cadec et Isabelle Thomas endossent ainsi un modèle de pêche destructrice, subventionnée, défendue par les cabinets de lobbying les moins éthiques de Bruxelles. Toutes mes félicitations pour cette victoire basée sur la prolifération de mensonges et qui s’inscrit contre le consensus scientifique, contre les citoyens, contre les évolutions du marché et les attentes des consommateurs."

Voir toute la déclaration de Claire Nouvian sur le site de Bloom. 

La mobilisation contre l'une des pratiques de pêche les plus destructrices de l'histoire aura quand même eu des effets positifs, puisque deux chaines de supermarchés viennent d'annoncer leur décision d'arrêter la commercialisation de poissons de grands fonds : 

Après les supermarchés Casino, qui s'engage à ne plus commercialiser les poissons de grands fonds à partir du 1er janvier 2014, c'est au tour de Carrefour d'annoncer que sabre, grenadier de roche et brosme ne seront plus commercialisés d'ici juin 2014. Rappelons que Carrefour avait déjà stoppé en 2007 la vente de lingue bleue et d'empereur, deux autres espèces de poissons concernés par ces pratiques ravageuses. 

> Le site Bloomassociation.org

Articles du thème Coup de gueule
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte