Beauté naturelle

Bien manger pour avoir une belle peau, des ongles forts et une crinière de rêve...

Publié le 11 juin 2012 - Mis à jour le 25 mars 2014
1/11
© photl

1 Boire de l'eau

Pour une hydratation en profondeur de la peau, il faut boire beaucoup d’eau.  Il n’y a qu’elle qui hydrate en profondeur. Elle permet également d’éliminer les déchets, grands responsables du teint brouillé. 

2 Les protéines

Elles sont essentielles à la fabrication de la kératine, le composant principal de la peau, des cheveux (et poils), des ongles et de l'émail dentaire chez l'homme. Il s'agit d'une protéine fibreuse contenant du soufre, d’où l’importance des aliments riches en acides aminés soufrés.

© Fotolia

3 La vitamine A

Cette vitamine fortement antioxydante contribue à la régulation de la kératine. Elle évite à la peau d’être sèche et rugueuse, et lui confère bonne mine. On trouve cette vitamine sous forme de rétinol dans des aliments d’origine animale comme le beurre, le foie, jaune d’œuf, fromages…

4 La vitamine E

Antioxydante majeure, elle participe au maintien de la souplesse de la peau et contribue à la défendre contre les agressions. On la trouve dans les huiles végétales (germe de blé), le germe de blé, les oléagineux (noisettes, noix, amandes), graines et huile de tournesol, olive...

© Copyright © Naturalforme

5 Les vitamines B

Toutes les vitamines de ce groupe favorisent les réactions métaboliques au niveau de la synthèse et de la réparation des fibres de collagène et d’élastine. Où les trouver ? Dans les céréales complètes, les proétines animales et la levure de bière (attention à la levure en cas de candidose !).

6 La vitamine C

Si la vitamine C vous donne la pêche et booste votre énergie, elle sert également de parade contre les radicaux libres ! Elle accélère la réparation de l'ADN des cellules malmenées par les ultra-violets, lutte contre le dessèchement cutané et les rides. Dans les agrumes, fruits exotiques, baies...

7 Les acides gras essentiels (AGE)

Les Omega 3 et 6 limitent la perte en eau des cellules. A noter que nous manquons bien plus d’oméga-3 que d’oméga-6, d’où l’intérêt de les favoriser au quotidien : dans les noix, les graines de lin et de chia, les sardines, le maquereau, le saumon sauvage...

8 Le fer

L’ennemi principal de notre bonne mine ? La carence en fer, aussi connue sous le terme d’anémie. Elle cause fatigue, teint pâle et cernes. Par ailleurs, le fer s’avère être très efficace pour lutter contre les cheveux et les ongles cassants.

© © Fotolia

9 Le zinc

C’est un oligo-élément indispensable à la synthèse des protéines et à la division cellulaire. Ses meilleures sources sont les huîtres, poissons et fruits de mer, la viande et le foie. En cas de carence, il y a risque d'affections de peau, d'ongles et de cheveux. Dans le pain complet, blé, chou, épinard, pêche, orange, tomate...

10 Les probiotiques

Une flore intestinale saine se reflète sur la peau. D’où l’intérêt de chouchouter ses intestins en lui offrant régulièrement une cure de probiotiques, et en consommant des produits lacto-fermentés tels que la choucroute (crue de préférence, ou légèrement cuite à la vapeur), le kéfir, les cornichons...

© Super Diet

11 Les compléments alimentaires

Riches en zinc, fer, soufre et silicium, ils peuvent donner un coup de pouce, car ils participent à la fabrication et à la protection de l’ongle. Attention à ne pas se supplémenter en excès sans avoir fait de contrôle au préalable: spiruline, silicium, gelée royale...

La peau se compose entre autres de cellules lipidiques et hydriques. En d'autres termes, de graisse et d'eau. Pour qu'elle ne sèche pas et qu'elle reste douce, il faut donc bien la nourrir, en misant sur des acides gras de qualité (Oméga 3 et 6), et l'hydrater, en buvant beaucoup (eau, soupes, tisanes...), mais aussi grâce aux fruits et légumes, qui regorgent d'eau.

>> Rééquilibrez votre alimentation avec le Coach Minceur Bio !

Buvez !

Pour une hydratation en profondeur de la peau, il faut boire beaucoup d’eau.  Il n’y a qu’elle qui hydrate en profondeur. Elle permet également d’éliminer les déchets, grands responsables du teint brouillé. Privilégiez les eaux de sources faiblement minéralisées, car les eaux minérales bues en grande quantité surchargent les reins. Mieux vaut opter pour une eau de source ou peu minéralisées.

Vous trouvez également de l’eau dans les infusions, les soupes, les jus de fruits et de légumes… et les fruits et légumes entiers, qui en contiennent en moyenne 90%. En revanche,  sodas, boissons caféines et alcoolisées sont à limiter, car elles ont un effet diurétique et favorisent la déshydratation ainsi que la déminéralisation (elles augmentent la fuite des minéraux par les urines).

Et mangez...

Pour nourrir vos phanères, voici les éléments les plus intéressants : protéines maigres, vitamine A, C, E (les 3 grandes vitamines antioxydantes), le sélénium (très antioxydant lui aussi), les vitamines B, les acides gras essentiels de bonne qualité (oméga-3 en priorité), les probiotiques pour entretenir la flore intestinale, le fer et le zinc.

  • Les protéines

Elles sont essentielles à la fabrication de la kératine, le composant principal de la peau, des cheveux (et poils), des ongles et de l'émail dentaire chez l'homme. Il s'agit d'une protéine fibreuse contenant du soufre, d’où l’importance des aliments riches en acides aminés soufrés. Cette kératine a un rôle de structure et de protection contre les agressions extérieures. Source d’AA soufrés : fruits de mer (crevette, huîtres, coquillages), les crucifères (choux, brocolis, chou-fleur…), les légumineuses (pois chiches, lentilles, soja...), les viandes (de préférence maigres), les poissons, le jaune d’œuf et les poissons (de préférence les petits, sardines, maquereaux, anchois par exemple).

  • La vitamine A

Cette vitamine fortement antioxydante contribue à la régulation de la kératine. Elle évite à la peau d’être sèche et rugueuse, et lui confère bonne mine. On trouve cette vitamine sous forme de rétinol dans des aliments d’origine animale comme le beurre, le foie, jaune d’œuf, fromages…

On la trouve également sous une autre forme, la provitamine A, ou bêta-carotène : les caroténoïdes de cette famille sont stockés dans le tissu adipeux et transformés en vitamine A selon les besoins de l’organisme. Ils préparent la peau au bronzage en réduisant sa sensibilité au soleil. Foncez sur les fruits et légumes de couleur rouge et orange (carotte, tomate, mangue, melon, abricot, potiron…), mais aussi dans les légumes vert foncé (épinard, brocolis, etc) ou les algues et micro-algues (type spiruline). Pensez à y associer un peu de matière grasse (huile, beurre, avocat) pour en augmenter l’absorption ! Attention toute même à l’excès de vitamine A, qui est toxique, surtout chez les femmes enceintes (risques de malformation congénitale).

>> Rééquilibrez votre alimentation avec le Coach Minceur Bio !

  • La vitamine E

Antioxydante majeure, elle participe au maintien de la souplesse de la peau et contribue à la défendre contre les agressions. On la trouve dans les huiles végétales (germe de blé), le germe de blé, les oléagineux (noisettes, noix, amandes), graines et huile de tournesol, olive...

  • Les vitamines du groupe B

Toutes les vitamines de ce groupe favorisent les réactions métaboliques au niveau de la synthèse et de la réparation des fibres de collagène et d’élastine. Où les trouver ? Dans les céréales complètes (pain complet au levain, riz complet, blé entier, épeautre, boulgour…), les protéines animales (viande, poisson, œufs) et la levure de bière (attention à la levure en cas de candidose !).

  • La vitamine C 

Si la vitamine C vous donne la pêche et booste votre énergie, elle sert également de parade contre les radicaux libres ! Elle accélère la réparation de l'ADN des cellules malmenées par les ultra-violets, lutte contre le dessèchement cutané et les rides. Pour l’apport en vitamine C : des agrumes (orange, pamplemousse, citron…), des fruits exotiques (kiwi, goyave, papaye, mangue…), des baies (mûre, cassis, cerises, cranberries), mais aussi du brocoli (qui en contient presque trois fois plus qu’une orange !) et du persil (le champion !).

  • Les acides gras essentiels (AGE)

Les Omega 3 et 6 limitent la perte en eau des cellules. A noter que nous manquons bien plus d’oméga-3 que d’oméga-6, d’où l’intérêt de les favoriser au quotidien : dans les noix, les graines de lin et de chia, les sardines, le maquereau, le saumon sauvage, les noix de pécan, les légumes  à feuille vert sombre, les jaunes d'œufs  de poules élevées en plein air, les graines de courge, les huiles de chanvre, colza, cameline ou lin...

  • Le fer

L’ennemi principal de notre bonne mine ? La carence en fer, aussi connue sous le terme d’anémie. Elle cause fatigue, teint pâle et cernes. Or, les femmes sont les premières touchées, notamment celles qui ont des règles abondantes. Il ne faut donc pas hésiter à privilégier certains aliments riches en fer. Attention au thé (et légèrement le café), qui empêche son absorption ! Il faut donc le consommer à distance des repas (au moins 2 heures). Par ailleurs, le fer s’avère être très efficace pour lutter contre les cheveux et les ongles cassants.

ATTENTION : ne jamais se supplémenter sans analyse sanguine préalable ! Le fer est très oxydant. 

>> Rééquilibrez votre alimentation avec le Coach Minceur Bio !

  • Le zinc

En cas de carence, il y a risque d'affections de peau, d'ongles et de cheveux. Une supplémentation en zinc est souvent prescrite dans les cas d’acné ou d’imperfections cutanées. C’est un oligo-élément indispensable à la synthèse des protéines et à la division cellulaire. Ses meilleures sources sont les huîtres, poissons et fruits de mer, la viande et le foie. Si vous n'en consommez pas régulièrement, vous pouvez opter pour le germe de blé, les fromages à pâte ferme et les noix et noisettes, pain complet, blé, chou, épinard, pêche, orange, tomate, levure de bière, légumes secs, céréales complètes, haricot...

Le sélénium, indispensable à la santé et à la beauté des cheveux, en association avec le zinc et la vitamine E (céréales complètes, noix du Brésil…)

  • Les probiotiques

Une flore intestinale saine se reflète sur la peau. D’où l’intérêt de chouchouter ses intestins en lui offrant régulièrement une cure de probiotiques, et en consommant des produits lacto-fermentés tels que la choucroute (crue de préférence, ou légèrement cuite à la vapeur), le kéfir, les cornichons... (attention à ne pas vous laisser avoir par les "petites fioles marketing", pleines de sucres ou pire, d’édulcorants).

En renforçant la perméabilité de la flore intestinale, ils limitent le développement de bactéries pathogènes et limitent leur passage à travers la membrane.
Ils présentent un intérêt majeur dans les cas de désordre intestinaux, suite à une prise d’antibiotiques (qui perturbent fortement la flore), chez les allergiques, les sujets à candidose (abonnées aux mycoses vaginales et/ou cystite par exemple), aident à prévenir la "diarrhée du voyageur" lors de séjours à l’étranger, renforcent le système immunitaire lors de périodes sensibles (froid, stress, maladie)...

  • Les compléments alimentaires

Riches en zinc, fer, soufre et silicium, ils peuvent donner un coup de pouce, car ils participent à la fabrication et à la protection de l’ongle. Attention à ne pas se supplémenter en excès sans avoir fait de contrôle au préalable (notamment pour le fer, toxique en excès car très oxydant).

- La spiruline est idéale pour combler les carences en vitamines et oligo-éléments. Vous pouvez l’associer à tout traitement cosmétique,
- Le silicium joue un rôle déterminant dans la formation du tissu conjonctif, et sa carence entraîne des ongles cassants,
- La prêle et l’ortie sont riches en silice,
- Les huiles d’argan et de ricin sont réputées pour leur action bénéfique sur les ongles abimés et secs,
- Gelée royale et pollen.

 

 

Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par fazo le 11 novembre 2014 à 21h36
En ce qui concerne l'huile de

En ce qui concerne l'huile de ricin est-ce qu'il peut être consommé par voie orale?

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte