Blog

Claire est Tombouctou de "Much more than sushi" : blogueuse du mois d'octobre

Publié le 27 octobre 2013 - Mis à jour le 11 juillet 2014
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Claire du blog Muchmorethansushi.com
Claire du blog Muchmorethansushi.com

Blogueuse passionnée par la cuisine bio, Claire partage toutes ses recettes 100% naturelles sur son blog. Rencontre avec une jeune femme douce comme... le tofu soyeux dont elle raffole.

Mon blog Much more than sushi reflète la part enfantine et un peu folle qui sommeille en moi. C’est aussi un endroit à l’abri de l’agitation qui m’a permis de prendre confiance en moi et de faire de belles rencontres.

Ton dernier coup de coeur engagé ? 

Pour l’association Saveurs Durables qui promeut une alimentation végétale, éthique et durable en organisant un concours de cuisine. J’aime l’idée que l’on puisse manger "responsable" sans pour autant renoncer au plaisir et à la créativité. 

Ton dernier coup de gueule engagé ? 

Je ne parle quasiment pas de mes coups de gueule sur mon blog. Pour moi, l’espace de l’engagement, c’est Twitter

Ton geste éco-responsable pour la planète ? 

Des choses désormais assez classiques : trier mes déchets, consommer des produits de saison et généralement bio, me déplacer le plus souvent à pieds et en transports en commun… Il me semble également important de favoriser le maintien d’une agriculture à taille humaine et de proximité. Les Ruches et les AMAPs permettent de conserver ce tissu économique vital et plus respectueux de la nature. 

Le monde idéal serait pour toi… ? 

Libéré des contraintes sociales et culturelles qui nous enseignent qu’il faut manger de la viande tous les jours pour être en bonne santé, écraser les autres pour se sentir bien et humilier les femmes pour être un "vrai" homme. 

Qu’emportes-tu toujours avec toi quand tu sors ? 

Je compare souvent mon sac à main à celui de Mary Poppins : pas immense vu de l’extérieur mais rempli d’une infinité de choses. Comme pour beaucoup d’entre nous j’imagine, non ? Finalement, je crois que ce qui me démarque un peu, c’est que je sors assez rarement sans mes affaires de sport, vu que j’en fais 6 à 8 heures par semaine. 

Qu'y a-t-il sur ta table de nuit ? 

Mes indispensables : 

• Une crème pour les mains. Bio bien sûr ! 

• Un ou deux livres. 

• Une bouteille d’eau 

• Mon baladeur MP3 

Ta routine beauté bio ? 

Je dois être honnête : tous mes produits cosmétiques ne sont pas bio. Mais, bizarrement, je fais attention à ce que ceux que j’utilise pour le corps le soient. Ainsi, tous les dimanches matins, j’enchaîne gommage et hydratation avec un gant de crin (pas de paraben ici, forcément), du savon noir et un gommage bio pour le visage qui varie suivant l’envie du moment. J’hydrate le tout avec une huile ou un lait. 

Ta dernière folie ? 

Offrir une énorme boîte de chocolats d’un grand chocolatier parisien à des amis que je n’avais pas vu depuis trop longtemps. 

Ton porte-bonheur ? 

Le porte-clé que j’ai acheté en arrivant à Paris, en 2009. Mon installation s’est faite dans des conditions un peu difficiles et il a été le premier symbole d’un début de stabilisation. Depuis, il me suit dans mes déménagements successifs et me rappelle que j’ai fait un sacré bout de chemin. 

Un cadeau atypique que l’on t’a fait ? 

Une visseuse-perceuse sans fil. Mais c’est le meilleur que l’on m’ait fait depuis bien longtemps ! 

Un lieu où l'on est sûr de te croiser ? 

Le nez en l’air, dans la rue, en train d’admirer la lune ou les fleurs qui s’échappent des balcons. Plus prosaïquement, dans une salle de sport… 

Ton portrait chinois

Si j’étais un adjectif, je serais… alambiquée 

Si j’étais un animal, je serais…  un lion débonnaire.

Si j’étais un bruit, je serais…  celui des doigts de Chopin et George Sand se croisant sur un clavier de piano

Si j’étais une matière, je serais… du lin 

Si j'étais une couleur, je serais…. un noir de Pierre Soulages 

Si j’étais un sentiment, je serais… quelque chose de doux-amer, comme un regret réconfortant. 

Dans notre magazine iPad d'octobre, on parle de "Rire", quelle place occupe-t-il dans ta vie ? 

Une place discrète. Mais il me rappelle ma grand-mère, qui était l'une des rares dans ma famille à ne pas avoir peur de rire. 

 

>> Retrouvez le blog de Claire, Much more than sushi

>> Much more than sushi sur facebook

Pour une expérience de lecture optimisée, retrouvez cet article en téléchargement gratuit dans notre magazine iPad du mois d'octobre 2013

Articles du dossier Les blogs green à suivre
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte