Foie gras

Le foie gras : quand on sait, on arrête

Publié le 7 décembre 2013
L214 Ethique & Animaux est une association loi 1901 qui s'intéresse aux conditions d'élevage, de transport, de pêche et d'abattage des animaux utilisés dans la consommation alimentaire.
© L214

L'association de défense des animaux L214 demande l'interdiction du foie gras, vedette des tables de fête. Victoria Luta et Brigitte Gothière dénoncent des conditions peu reluisantes d'élevage et de gavage des oies et canards.

Pour obtenir du foie gras, il faut gaver un canard ou une oie. Technique aux conséquences désastreuses pour les animaux, le gavage est interdit en Europe, à l'exception de cinq pays : la France, la Bulgarie, la Belgique, l'Espagne et la Hongrie. Il est peu répandu dans le monde et a été abandonné en Israël, pourtant 4e producteur mondial et pays d'origine du foie gras. Par ailleurs, le gavage est explicitement interdit en agriculture biologique : le foie gras bio, ça n'existe pas.

Ce n'est pas un hasard ! Le gavage est une suralimentation forcée : à l’aide d’un tuyau enfoncé jusqu'au jabot de l’animal, on lui fait ingérer une bouillie de maïs deux fois par jour. Pour que l'engraissement soit le plus efficace possible et le gavage facilité, on l'immobilise dans une cage exiguë où il ne peut pas bouger.

Les femelles sont généralement éliminées

Le foie gras implique des souffrances animales
Le foie gras implique des souffrances animales
Le but ? Que son foie atteigne jusqu'à dix fois son volume normal et que ce canard déclenche une maladie : la stéatose hépatique. Cela s'accompagne d'un état général dégradé. Quelque 40 millions de canards sont ainsi gavés chaque année et la mortalité s'avère considérable pendant la période de gavage.

Quant aux femelles, elles sont généralement broyées ou gazées, peu après leur naissance, car leur foie serait trop nervé et peu esthétique pour le consommateur.

On nous gave de publicités et de contre-vérités. On exploiterait une capacité naturelle des canards, pour la migration. Faux ! Les canards utilisés massivement aujourd'hui sont des hybrides qui n'ont jamais été migrateurs et qui ne savent même pas voler. Quand bien même, en fin de gavage, ni canard, ni oie ne serait capable de prendre son envol vu l'état lamentable dans lequel les animaux se trouvent.

Une enquête révèle la réalité du gavage

L'association L214 - Ethique et Animaux, qui défend les animaux dits "de consommation", dénonce depuis plusieurs années, enquêtes filmées à l'appui, ce que le gavage engendre pour les animaux : l'isolement, la souffrance, l'agonie et la mort.

Une enquête récente, réalisée pendant le mois d’août 2013 dans six salles de gavage de la société Ernest Soulard, qui approvisionne les plus luxueux restaurants de Paris, a été rendue publique début novembre. On y constate que le foie gras servi sur les plus prestigieuses tables de France est produit dans des conditions aussi sordides que celui que l'on peut acheter en supermarché.

Même des grands chefs reconnaissent la souffrance des oies et canards

Difficile de trouver des arguments en faveur du foie gras après avoir vu les images. Même les chefs étoilés l'admettent : "Quand on fait du foie gras, les canards sont maltraités de toute façon puisqu'on les gave", a reconnu Philippe Etchebest, deux étoiles au Michelin, interrogé par le quotidien Ouest-France. D'où que vienne le foie gras, la souffrance est la même !

Les fêtes de fin d'années sont un moment de partage et de générosité. Il ne tient qu'à nous d'en faire bénéficier aussi les animaux. Alors : passez de bonnes fêtes sans cruauté !

L'association L214 - Ethique et Animaux est à l'initiative de la 1ère Journée mondiale contre le foie gras qui a eu lieu le 21 novembre.

> La pétition pour l'interdiction du foie gras sur le site "Stop Gavage": www.stopgavage.com

> Retrouvez cette tribune de Victoria Luta et Brigitte Gothière et une expérience de lecture optimisée dans le magazine FemininBio de décembre 2013 sur iPad.

Articles du thème Coup de gueule
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Nikita34 le 13 décembre 2013 à 12h30
Foie gras

J'ai posté 3 commentaires sur le site internet d'un grand hebdo féminin, dans la rubrique "cuisine", concernant le foie gras - source incontournable de recettes en cette fin d'année. Tous les 3 "modérés" (pourtant pas injurieux). Parce que la liberté d'expression des internautes est bien moins importante que celle de leurs papilles. Merci de dénoncer cette cruauté.

Par Laurenzerl le 13 décembre 2013 à 14h22
foie gras, l'horreur

mais quand on en arrive aux tables de réveillon et autres festivités, on oublie vite ce qu'on sait, c'est comme les huîtres... comment peut-on avaler un animal encore vivant ?!!! Lefoie gras, il paraît que c'est une affaire de tradition. Donc vive la corrida, tant qu'on y est, puisque c'est une tradition aussi et l'excision des petites filles en Afrique :-(((
De toute façon, la France est un pays de carnassiers dont l'étendard est sa gastronomie.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte