Adolescents

L'alimentation des ados : misez sur les associations

Publié le 22 septembre 2015
Conférencière et passionnée de nutrition, Virginie Parée travaille avec le Dr Lallement en accompagnant de manière individuelle les personnes confrontées à des difficultés liées à l'alimentation (intolérances, surpoids, terrains acides…).
Associer aliments acides et basiques pour de meilleurs habitudes nutritionnelles
Associer aliments acides et basiques pour de meilleurs habitudes nutritionnelles
© Pixabay

Pas toujours facile d'avoir l'oeil sur l'assiette de son ado alors plutôt que de poser des interdits, laissez-lui le choix de l'association.

L'indépendance des adolescents engage une certaine autonomie et notamment celle de s'alimenter. Tentation du fast food, du kebab ou du distributeur de barres chocolates, difficile pour les jeunes de trouver le juste équilibre entre plaisir et santé. Alors pour éviter la frustration tout en assainissant ses habitudes, proposez-lui d’associer ses péchets mignons acides ou à indice glycémique élevé avec des aliments basiques ou à indice glycémique bas. 
Première association à respecter : la règle des acides bases 
Avec chaque aliment acide, consommer simultanément un aliment basifiant. Fruits ou crudités feront très bien l’affaire. Voici quelques idées d’associations : 
Aliments acides Aliments basiques
Hamburger Salade verte + fruit
Kebbab Carottes râpées + fruits secs
Pizza Citron pressé + salade verte
Nuggets de poulet Ratatouille + compote
Steak frites Salades de crudités variées

Deuxième association à respecter: le contrôle des sucres

Surveiller la moyenne sucrée des repas permet de ménager le pancréas, d’éviter les hypoglycémies et de surveiller son poids. Le tableau présenté ci-dessus fonctionne aussi pour le contrôle de l’index glycémique. Prenons donc un autre exemple avec l’heure du goûter. À chaque aliment à fort impact sucré, il faut associer un aliment dont l’IG est bas :
Aliments à IG élevé Aliments à IG bas
Croissant industriel Une pomme (ou autre fruit à IG bas)
Barre chocolatée Des noisettes, amandes, noix
Yaourt à boire sucré Des noisettes, amandes, noix
Baguette beurre chocolat Des mandarines
Chips Fromage blanc de brebis

 

Rappelons que l’immense majorité des aliments à IG élevé sont des aliments industriels. Ils ont également un impact acidifiant. Les sucres raffinés apportent les mêmes désagréments que les graisses saturées. 
L’habitude des associations alimentaires se prend très vite. Il suffit d’une dizaine de jours de vigilance et de bonne volonté pour en faire un réflexe de santé.

 

Articles du dossier Éduquer autrement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte