Feng-shui

Feng-shui : le yin et le yang en couleurs

Publié le 3 avril 2015
Alexandra Viragh a crée le concept de « psycho-décoration », ouvrant au feng-shui une voie nouvelle dans le développement personnel en Europe.
© Pixabay

Yin ou yang ? Les couleurs ont des caractéristiques qui influent sur les énergies.

Chaque couleur possède, comme tous les objets de décoration, un côté yin et un côté yang : les caractéristiques de l’une entreront en contact avec des aspects plutôt yin ou plutôt yang en chacun ; notre perception de la couleur et donc les effets qu’elle aura sur nous seront d’une nature affective nourrie de multiples nuances. Cependant, elles peuvent être classées en deux catégories que la décoration assimile aux valeurs « froid » et « chaud ».
Les couleurs yin
Elles sont de type réceptif et correspondent mieux aux pièces qui servent à des activités yin. Il s’agit du bleu, du vert, du violet, du marron, du noir, du gris et de tous les mélanges tirant dans les tons similaires.
Les activités yin sont celles qui nous relient donc à la détente et au repos, à la contemplation, aux loisirs, au retrait intérieur, à la passivité, à l’écoute etc. La chambre principale, les chambres d’amis, la chambre des enfants (qui y étudient, jouent et y dorment) sont yin, le bureau de la maison (à l’exception du bureau d’affaires qui est yang), la bibliothèque, la pièce de home cinema, la salle de bains et le w.-c., la buanderie et les pièces de débarras et enfin la cave.
Les couleurs yang
Elles sont émettrices expansives et correspondent mieux aux pièces qui servent aux activités yang. Il s’agit du rouge, de l’orange, du jaune, du blanc, du rose et des teintes qui s’en approchent par leur dominante (le terra cota, terre de sienne, orange sable, ocre jaune, etc.).
Les activités yang sont celles qui nous relient à l’action, aux affaires, à la vie sociale en général, au mouvement, au travail, au dynamisme vital. La cuisine, le hall d’entrée principal (la bouche du chi), la salle à manger, le salon (qui a également certaines composantes yin si l’on s’y repose, lit et regarde la télévision principalement), le bureau (pour les indépendants qui travaillent à la maison), les ateliers et les salles de jeux.
 

 
Ce texte est extrait du livre d'Alexandra Viragh, Feng shui, force d'harmonie, paru aux éditions Trajectoire.

 

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte