Maison ecolo passive

Publié le 1 octobre 2008 - Mis à jour le 12 décembre 2012

Plusieurs notions d’ordre environnemental, énergétique, technique et sanitaire entrent en compte lorsque l’on parle de maison ecolo. Faisons le point sur ces critères durables.

Maison ecolo passive

La première préoccupation de la maison ecolo est d’être économe en énergie. On parle ainsi de maison passive. Le principe de la maison passive est de réduire au maximum les pertes de chaleur et d’en optimiser les gains.  Pour se faire, les  quatre piliers de la maison passive sont l’isolation thermique, la ventilation, la fenêtre, les ponts thermiques et l'étanchéité à l'air.
 
La maison ecolo utilise des matériaux de construction durables. Par exemple, pour les revêtements muraux : peintures bio, à base de chaux et de pigments, papiers peints, colle bio sans formaldéhyde. Et pour les revêtements de sol : liège, linoleum, carreaux de terre cuite, matières naturelles (coco, sisal, jonc de mer…), dalles textiles (sans émissions de COV, composés organiques volatiles) composées de fibre en polyamide recyclé, du bois de forêts gérées.
 
Enfin la maison ecolo gère ses déchets : trie sélectif et compostage.
 
Consulter nos dossiers sur les énergies renouvelables ; la construction/renovation bio et notre forum : Construire et rénover bio

Fanny
Articles du thème Eco construction
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !