OMS : le téléphone portable serait cancérigène

Publié le 1 juin 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

L'OMS publie, ce mardi 31 mai 2011, des recommandations sur l'usage du téléphone portable, considéré comme "cancérigène possible".

OMS : le téléphone portable serait cancérigène

Après des années de tergiversations et de déclarations contradictoires, un groupe d'experts réunis par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) s'est prononcé en faveur d'une classification du téléphone portable en groupe 2B, c'est-à dire comme "cancérigène possible pour les humains".

Les travaux menés sur des animaux auraient montré un risque accru de gliome, un type de cancer du cerveau, associé à l'usage du téléphone portable de façon intensive, et donc, à l'exposition prolongée aux champs électromagnétiques de radiofréquence. Le docteur Kurt Straif, responsable au CIRC du programme des monographies consacrées au risque cancérogène, a précisé que "Le niveau de preuve d'une association entre l'usage de la téléphonie mobile et le risque de cancer est comparable à celui existant pour les pesticides ou les expositions professionnelles dans le cadre du nettoyage à sec" (source Le Monde).
Ce que nous soupçonnions depuis longtemps est donc aujourd'hui officiel et "plus personne ne pourra dire qu'il n'y a aucun risque" (Janine Le Calvez, présidente de Priartém).

Il est donc encore plus indispensable aujourd'hui de se conformer aux recommandations du ministère de la santé :

- Privilégier l'usage du kit mains-libre.
- Evitez les conversations trop longues car cela augmente la durée de votre exposition aux radiofréquences.
- Limiter l'usage du téléphone portable aux enfants et aux femmes enceintes.

Agathe Thine
Articles du thème Santé environnementale
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte