Deepak Chopra

Deepak Chopra : "Qui seriez-vous si vous n'aviez pas ces croyances limitantes ?"

Publié le 8 avril 2014
Fondatrice de FemininBio, directrice de collection chez Eyrolles, dingue de bio, folle de nature, de running et par dessus tout de l'évolution de la conscience de l'être humain ;-)
Deepak Chopra : "Qui seriez-vous si vous n'aviez pas ces croyances limitantes ?"
Deepak Chopra : "Qui seriez-vous si vous n'aviez pas ces croyances limitantes ?"

Classé parmi les 100 personnalités les plus marquantes du siècle par le magazine Time, Deepak Chopra, philosophe américain d'origine indienne, est un médecin endocrinologue et auteur à succès sur les thèmes de la spiritualité et de la médecine alternative. Interview d'un homme de paix qui se réjouit de rencontrer prochainement le public français.

Deepak Chopra donnera une conférence exceptionnelle à Paris le 19 mai 2014, au Grand Rex. Profitez dès maintenant de notre offre exclusive "spéciale lectrices de FemininBio" !

Pourquoi une conférence en France ?

Je suis venu seulement deux fois en France. La première fois, pour une conférence à la Sorbonne il y a très longtemps, la deuxième il y a trois ans. J’aime le public français car je trouve qu'il s’intéresse beaucoup, du moins sur le plan intellectuel, à la nature de la conscience et à notre futur en tant qu’espèce humaine. Les gens ne sont pas crédules et ont une certaine dose de scepticisme, ce qui rend une conférence très saine.

Pourquoi avoir choisi comme sujet de conférence "l'avenir du bien-être" ?

C’est ce qui m’intéresse, et lorsque je parle d'avenir du bien-être, tout est inclus. Si nous comprenons le bien-être de façon holistique, comme n’étant pas seulement un bien-être émotionnel, spirituel et physique mais aussi au niveau carrière, profession, communauté, société et finances, celui-ci est en lien avec notre futur. Il y a des manières de le quantifier, et ceci fait, on peut tout prédire, pour un individu, une société, une communauté et même un pays. On peut valider que ce bien-être à un effet, direct ou indirect, sur l’économie, la compétence aux affaires, l’agitation sociale et il détermine la qualité de leadership disponible dans une communauté ou un pays.

Parmi les thèmes abordés vous évoquez un grand changement de paradigme scientifique...

Oui, nous sommes au milieu d’un changement de paradigme scientifique majeur où l'on commence à comprendre que la conscience est fondamentale dans l’univers, et que la matière, le monde physique, est un épiphénomène ou un produit dérivé de la conscience.

Comment voyez-vous cela ?

Je vois le prochain pas, d’abord comme une évolution à travers la plasticité neurologique et l’épigénétique, ce qui veut dire que nous allons pouvoir nous auto-diriger par transformation logique, et évoluer pour devenir une nouvelle espèce faite de créativité et de bien-être. L'humanité n’a jamais été aussi proche d'un grand bouleversement, mais notre grand problème est le changement climatique. Les meilleures intentions peuvent être mises à mal par le fait que nous sommes en train de créer une planète non viable.

Alors comment une meilleure compréhension des mécanismes de notre conscience peut-elle améliorer notre destinée ?

Je pense que si vous vous engagez dans une discipline d’auto-réflexion, de conscience de soi, de plein esprit, de méditation, de transcendance, d’imagination et de créativité, vous réaliserez que le cœur de votre être, le cœur de la conscience, a un potentiel infini.

Chacun a-t-il une raison d'être, une sorte de mission personnelle dans sa vie ?

Je pense que chacun a une raison d’être qui, d’une manière ou d’une autre, améliore le bien-être de l’écosystème. Lorsque vous faites des choses qui ont du sens et un but, non seulement vous améliorez la qualité de votre vie, mais aussi celles des autres.

Et vous, pensez-vous être une personne spéciale ? Chacun peut-il arriver au niveau de conscience où vous vous situez ?

Au départ je pensais simplement "chanter ma chanson" sans me soucier de ceux qui m’écoutaient et de ce qu’ils en pensaient - vous savez, comme lorsque l'on chante dans sa salle de bain et qu'on ne s’inquiète pas des autres. J'ai réalisé que de nombreuses personnes avaient les mêmes cadres de pensée que moi. J’ai une curiosité intense et une discipline de pratique spirituelle qui me fait penser que toute personne qui a ces mêmes attributs de curiosité et de pratique peut faire la différence.

Quelle est votre pratique tous les jours et votre degré de régularité pour atteindre cette paix ?

Je me lève généralement à 4h du matin et pratique mes techniques de méditation pendant à peu près deux heures. Chaque jour, je m’entraine avec mon coach ou je prends des cours de yoga. Les jours d'entrainement intensif, je ne prévois rien pour le reste de la journée. Après avoir accompli les tâches indiquées sur mon planning, je me couche généralement vers 22h, et m'endors en quelques secondes, signe d'une journée bien remplie.

Quels sont, selon-vous, les principes majeurs de l’abondance ?

L’abondance est le flot naturel de tout l’univers qui émerge du néant. Le néant doit donc contenir un potentiel infini. Votre état fondamental - qui est le fondement de vous même, qui vous êtes, qui est votre âme - est donc abondance par essence, et c’est vrai pour tout ce qui existe dans la nature. Dans chaque graine existe la promesse de milliers de forêts. De la même manière, dans chacun de vos désirs, existe la promesse de milliers de manifestations. Mais pour le percevoir, il faut être dans cet état fondamental.

Il ne s’agit pas de pensée positive car ce n’est pas en pensant constamment à quelque chose que vous l’aurez. Vous devez être en contact avec votre potentiel, avec votre fondement, vous devez connaître les mécaniques qui permettent de nourrir votre conscience par l’intention. Vous devez être détaché du résultat, et faire confiance à la créativité de l’univers qui fonctionne à travers ce qu’on appelle la synchronicité.

Donc si je comprends bien, je dois d'abord retirer mes conditionnements pour accéder à mon potentiel fondamental…

Oui.

Et ensuite, lorsque mon intérieur sera plus "clair", je pourrai laisser le flot de l’abondance venir, les inspirations…

Contacter votre silence intérieur. Si votre mental est tourmenté, vos intentions seront faibles; mais si votre dialogue intérieur est silencieux et immobile, alors vos intentions seront très puissantes. Imaginez : lancez un caillou dans l’eau calme, on voit un schéma se dessiner, mais si vous envoyez le même caillou dans un océan déchainé, on ne voit rien.

Le problème est la difficulté à atteindre ce point...

Il suffit simplement de savoir comment le faire et y passer un peu de temps. C'est ce que je fais lorsque j’ai des auditeurs, j’enseigne cela pendant ma session.

Pensez-vous que l'homme craigne plus sa propre lumière que son ombre ?

Oui, en effet. Ce n’est pas vraiment la nature intrinsèque de l’esprit humain, mais cela fait partie de l'hypnose de notre mental résultant de nos conditionnements culturels, sociaux et religieux. Je pense qu’il vous faut questionner toutes les croyances limitantes que vous avez. Il faut vous demander si celles-ci sont à 100% vraies. Pourquoi pensez-vous qu’elles soient vraies ? Qui seriez-vous si vous n’aviez pas ces croyances limitantes ?

Parlez-nous de la relation entre le corps et l’âme. Comment se fait-il que le corps garde des empreintes émotionnelles de tout ce que nous avons vécu ?

Nous avons trois corps. L’un est le corps physique, qui est matière et énergie. Il y a le corps subtil qui est le mental et les émotions, l’intellect et l’ego. Enfin, il y a le corps causal, qui est l’âme conditionnée, l’âme non conditionnée et la conscience universelle. Ultimement, tout émerge de la conscience universelle, mais en se manifestant dans le domaine physique, cela passe par le processus dont nous avons déjà parlé : le conditionnement - le mental, l’intellect, l’ego, les émotions, les relations, la culture, la religion, l’histoire, l’économie etc. Tout cela compose notre conditionnement individuel. Votre corps est donc une manifestation de tous ces éléments, plus que tout autre chose dans votre vie et dans vos relations.

Donc il est essentiel de travailler sur le corps émotionnel ?

Il est important de travailler sur le corps émotionnel pour acquérir ce que l’on appelle la liberté émotionnelle et l’intelligence émotionnelle. L’intelligence émotionnelle est la capacité à ressentir et traiter vos propres émotions, mais aussi à comprendre les émotions des autres afin d’avoir de l’empathie et de la compassion. Il s'agit aussi d’apprendre à communiquer d’une manière qui ne soit jamais menaçante, mais toujours nourricière et créative.

On parle beaucoup de créer sa réalité. Mais n’y a-t-il rien d'autre à faire que simplement se "laisser être" pour laisser le flot nous pénétrer ?

Voyez-vous, lorsque les gens disent qu’ils créent leur réalité, c’est à la fois vrai et faux. Vous la créez certes, mais sans le savoir, parce que tout ce que vous considérez être est interdépendant de votre écosystème. En réalité vous êtes inséparable du réseau de relations qui vous entoure et la plupart des gens ne le savent pas. Ils créent leur réalité suivant une manière qui n’est qu’une fonction de ce que l’on pourrait appeler un "robot biologique". Si de cet état de "robot" vous pouvez vous éveiller à votre être fondamental, vous pourrez participer consciemment à changer l’histoire de votre vie. La vie n’est rien d’autre qu’une histoire tissée autour de la mémoire, du désir, des expériences passées, appelée "karma" dans les traditions orientales. Le but est de devenir indépendant du karma.

Que voulez vous dire par "indépendant du karma" ?

Que le karma est aussi un conditionnement.

Vous avez alors le conditionnement de cette vie plus les conditionnements des expériences des vies antérieures. Il faut donc nettoyer ces deux conditionnements avant d’être relié à son être fondamental…

C’est ce qui fait de la vie une grande aventure !

Comment nettoyer le karma des expériences précédentes ?

Il existe de nombreuses façons de le faire. A travers la pratique spirituelle comme je l’ai dit, l’auto-réflexion, la conscience de soi, la méditation, le plein esprit, la transcendance par exemple. Mais aussi, plus vous augmentez votre expérience de l’amour, plus vous augmentez consciemment votre expérience d’aimer sans attendre quoi que ce soit en retour, plus vous nettoyez votre karma. Si vos actions apportent toujours un bénéfice à votre "écosystème", vous nettoyez aussi votre karma.

Vous pouvez également le faire en comprenant, par l’intellect, que, si vous êtes le spectateur de vos pensées, vous n’êtes pas vos pensées. C’est une très grande révélation que les personnes doivent avoir. Le karma n’est rien d’autre que le filtre de la pensée qui vous empêche de voir la réalité.

Certaines personnes se placent dans un processus évolutionnaire et cherchent à accéder à une conscience élargie, et pour d'autres cela ne semble pas possible. Pourquoi ?

C’est le mystère du karma, ne vous en préoccupez pas. Prendre soin de soi-même est déjà un défi, alors pourquoi se préoccuper de changer les autres ?

Oui c’est un défi car il est difficile de ne pas se préoccuper de changer le monde...

Mais c’est bien que ce soit un défi, sans cela ce serait tellement ennuyeux !

Est-ce que l’autre est toujours le reflet de ce que je suis ?

Si l’autre déclenche en vous une émotion forte, la réponse est oui. Si l’émotion est très positive et forte, ou très négative et forte, l’autre est un miroir. Mais si aucune émotion importante n’est déclenchée, il n'est pas forcément un miroir.

>> Retrouvez cette interview de Deepak Chopra et une expérience de lecture optimisée dans le magazine iPad gratuit du mois d'avril 2014.

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Bluegirl le 11 avril 2014 à 21h04
Article très intéressant, ce

Article très intéressant, ce médecin très connu aux Etats Unis est un révélateur et aide d'innombrables personnes à être elles mêmes. Oui car changer le monde, c'est changer soi même.

Par Hadda le 14 avril 2014 à 14h46
Un challenge de 21 jours de méditation

Vous avez la possibilité de suivre gratuitement en ligne une série de méditation de 21 jours, Deepak et Oprah sont à l'origine de cette initiative. Aujourd'hui c'est le premier jour, je vous invite à y participer, rien qu'en une méditation j'ai eu une révélation sur une tension qui perduraient dans mon corps depuis quelques jours.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte