Grippe A

Grippe A : Un vaccin aux risques avérés... et accrus

Publié le 7 septembre 2009 - Mis à jour le 30 novembre 2012

L'avertissement, également formulé par l'association des neurologues britanniques BNSU à ses membres et révélé mi-aout par la presse britannique, a fait grand bruit et rappelé en mémoire un épisode oublié de la première campagne de vaccination massive, aux Etats-Unis, contre la grippe porcine.

En 1976, une épidémie de grippe porcine se répand à Fort Dix, dans le New Jersey. 200 soldats sont contaminés, certains en meurent. Immédiatement, une grande campagne nationale de vaccination est lancée. Le président Gerald Ford a droit à son injection devant les caméras de télévision. Mais la campagne, les vaccins inoculés à 40 millions de personnes, dégénèrent rapidement. On dénombre 700 morts « dont 30 "inexpliqués" chez des gens agés dans les heures qui suivent l'injection, détaille la journaliste spécialiste des vaccins Sylvie Simon, et plus de 565 cas de paralysie type Guillain Barré, 1300 réactions adverses telles que de sévères complications neurologiques, des maladies de Parkinson, des inflammations articulaires et des scléroses en plaques. » Suspendues après 10 semaines, les préjudices et réparations financières de la campagne se sont élèvés à 3,5 milliards de dollars.

« La corrélation entre la survenue de syndromes de Guillain-Barré et la vaccination contre la grippe est établie et quantifiée », reconnait Carmen Kreft-Jaïs, responsable de la pharmacovigilance à l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) dans le Monde du 21 septembre 2009. « L'évaluation des bénéfices/risques plaide en faveur de la vaccination », complète Vincent Enouf, responsable du Centre national de référence pour la grippe de l'Institut Pasteur. « D'ailleurs, le nombre de syndromes de Guillain-Barré n'est pas plus élevé que pour le vaccin contre la grippe saisonnière ». Un risque évalué à 1 à 2 cas de Guillain-Barré par million de personnes vaccinées précise les deux experts.
 

Alors, quels sont les risques d'effets secondaires des vaccins anti-grippe A ?

 

  • L'EVALUATION DE CES VACCINS A ETE COURT-CIRCUITEE

 

  • DES MELANGES INEDITS QUI FORMENT UN COCTAIL POTENTIELLEMENT HAUTEMENT TOXIQUE

 

Charles Antony
Articles du thème Maux de l'hiver
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par lunazen le 5 octobre 2009 à 14h03
Quel sera le prix à payer?

Les personnes qui ne réagiront pas normalement aux vaccins seront-elles considérées comme des dommages collatéraux?

Par mamiebio le 7 octobre 2009 à 08h52
VACCINATION GRIPPE A

les labos, les politiques, responsables mais pas coupables.........................

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !