Conférence

Développer son intelligence émotionnelle par la pleine conscience, avec Chade-Meng Tan et Matthieu Ricard

Publié le 7 mai 2014 - Mis à jour le 11 juin 2014
Fan de bio, de beau et de bon, passionnée par les questions de diversité, de développement personnel et de médecines naturelles.
Chade-Meng Tan et Matthieu Ricard était à Paris pour une conférence sur l'intelligence émotionnelle
Chade-Meng Tan et Matthieu Ricard était à Paris pour une conférence sur l'intelligence émotionnelle

Chade-Meng Tan et Matthieu Ricard étaient en conférence-atelier au Palais Brongniart à Paris le 30 avril sur le thème "Connectez-vous à vous-même". Notre contributrice Léa Durupt y a assisté et partage cette expérience enrichissante avec nous.

Nous étions 600 personnes au Palais Brongniart. 600 personnes, plus un moine bouddhiste en kesa et un ingénieur de chez Google en chaussettes.

Pardon ?

Une conférence pleine d'humour

Nous étions 600 personnes à boire les paroles de Chade-Meng Tan et de Matthieu Ricard, à l’occasion de la sortie du livre "Connectez vous à vous-même, Une nouvelle voie vers le succès et le bonheur (et la paix dans le monde)".

Chade-Meng Tan (que l’on appelle Meng), auteur du livre, est l’un des premiers ingénieurs de chez Google. Il a développé, au sein de son entreprise, le programme Search Inside Yourself, maintenant sorti du contexte de l’entreprise et gracieusement offert aux internautes.

Matthieu Ricard, s’il est encore besoin de le présenter, est docteur en génétique cellulaire et moine bouddhiste tibétain.

Le premier présentait son livre en anglais, le second assurait la traduction française en y ajoutant ses propres remarques et anecdotes.

Le tout avec de l’humour. Beaucoup d’humour.

La rencontre d’un moine bouddhiste et d’un ingénieur

Search Inside Yourself (littéralement Cherchez à l’intérieur de vous-même) est un programme de développement de l’intelligence émotionnelle basé sur la méditation de pleine conscience.

Meng décrit l’intelligence émotionnelle comme un ensemble de capacités intrapersonnelles et interpersonnelles liées aux émotions. L’intelligence émotionnelle est l’aptitude à voir et discerner nos émotions et sentiments ainsi que ceux des autres, et d’en user intelligemment pour guider nos pensées et nos actions. Ces aptitudes ne sont pas de l’ordre de l’inné, mais de l’acquis. Ce qui veut dire que tout le monde est potentiellement doué d’intelligence émotionnelle, pour peu que l’on s’exerce continuellement et que certaines pratiques deviennent des habitudes.

L’intelligence émotionnelle, pourquoi faire ?

Pour Meng, les avantages de l’intelligence émotionnelle sont évidents : bonheur personnel, succès professionnel, et accessoirement, la paix dans le monde. Oui vous avez bien lu, la paix dans le monde.

Bonheur personnel parce qu’en étant à l’écoute de nous-mêmes nous développons la paix intérieure, la joie intérieure et la compassion. Succès professionnel parce qu’en étant en résonance empathique avec les autres, ouvert et bienveillant, nous devenons des leaders admirés et l’équipe nous rend notre bienveillance. Et la paix dans le monde, parce que la paix se crée d’abord à l’intérieur de chacun avant de s’extérioriser.  

Comment entrainer son intelligence émotionnelle en 3 étapes

Rien que ça ? Ca semble magique… Alors, comment entraîne-t-on son intelligence émotionnelle ? Par un processus en 3 étapes.

  • Entraîner l’attention

Il s’agit d’amener notre esprit dans un état de clarté et de calme, au moyen de la méditation de pleine conscience. Méditer en pleine conscience, c’est faire attention, de manière intentionnelle, dans le moment présent, et sans jugement. Une recette simple pour commencer : porter notre attention sur la respiration, sur le va et vient du souffle. Si des pensées arrivent, les laisser passer comme des nuages dans le ciel, et recentrer l’attention sur le souffle. Sans jugement, sans connotation. L’idée est d’atteindre cet espace de clarté et de calme total entre le stimulus et notre temps de réaction. C’est dans cet espace que l’on observe ses émotions, c’est cet espace qui nous donne liberté et choix.

Pendant la conférence, on a essayé 10 secondes. Un peu plus longtemps, c’est tout de même mieux. La maîtrise se forme par la répétition et l’entraînement régulier.

  • Développer la connaissance de soi et la maîtrise de soi

Cet état d’esprit calme et clair une fois atteint, nous percevons nos émotions avec une meilleure "résolution". Notre perception affinée nous permet de mieux nous connaitre, et de contrôler notre vie émotionnelle. Nous passons d’une position existentielle de l’émotion ("je suis" mes émotions) à une position expérientielle de l’émotion ("j’expérimente" les émotions, elles ne sont pas moi).

  • Créer des habitudes mentales utiles

Meng raconte comment il est devenu une personne sociale, enjouée, dotée de bienveillance. Son secret est de souhaiter aux autres d’être heureux et d’en faire une habitude mentale. Il préconise de prendre 10 secondes toutes les heures, de penser à quelqu’un, n’importe qui, - la personne qui passe devant le bureau, un passant dans la rue – et de lui souhaiter mentalement d’être heureux. Automatiquement, on se met à sourire. Et par la répétition, on devient une personne bienveillante en nous-mêmes. Dans la salle, on a essayé, 10 secondes. 600 sourires se sont dessinés sur les visages de personnes qui ne se connaissaient pas mais qui venaient de s’envoyer de l’amour de façon purement bienveillante.

La démarche proposée par Meng, c’est simple, c’est facile, c’est ludique et ça nous fait du bien. Prêts à essayer ? Suivez le programme, lisez le livre !

Notre contributrice : 

Léa Durupt est l'auteure du blog Je bénis l'inventeurcontributrice au blog participatif Vivremieux ! et co-animatrice sur Radio Médecine Douce.

Retrouvez Lea Durupt pour sa chronique sur Radio Medecine Douce

Toutes les chroniques de Lea sont sur sa page Facebook

Articles du dossier Evénements 2014 : salons, festivals
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte