Green food

Le jus d'herbe : de blé ou d'orge, ils sont très bons pour la détox

Publié le 13 mai 2013 - Mis à jour le 3 juillet 2017
Formée à l'Institut Méditerranéen de Documentation, d'Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales de Montpellier (IMDERPLAM), Christine Calvet est une conseillère de santé spécialisée dans les techniques de soins naturels et de prévention et accompagnatrice en nutrition des intolérants au gluten et au lactose ainsi que des personnes en surpoids. Auteur culinaire.
Le jus d'herbe est parfait pour une cure détox
Le jus d'herbe est parfait pour une cure détox
© Fotolia

Pour être trendy aux changements de saison, foncez sur le jus d'herbe ! À mâcher ou à boire, les herbes sont chargées de chlorophylle à qui l'on attribue de nombreux bienfaits pour notre corps.

Blé et orge sont les céréales les plus connues pour leur germination en herbe. L’herbe de ces céréales est obtenue à partir des grains germés puis mis en terre et cultivés à la lumière jusqu'à l'état de jeunes pousses.




C'est en pleine croissance que la plante contient la plus forte concentration en phyto-nutriments : caroténoïdes, polyphénols, composés soufrés, aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Ces nutriments jouent aussi un rôle protecteur contre certains cancers et sont co-facteurs de la plupart des vitamines.



"Chewing-gum" ou jus ? 



Ne disposant pas des enzymes ni de la flore digestive des ruminants, nous ne pouvons pas consommer les fibres de l'herbe, trop filandreuses et indigestes pour nous. Il nous faut la consommer en jus, pour la rendre digeste et surtout rendre les micronutriments disponibles pour notre organisme.



Le moyen le plus simple pour extraire ce jus est de mâcher ces jeunes pousses au moins 5 minutes puis d'en recracher la pulpe. Pas le plus commode au quotidien ! Le recours à un appareil peut s'avérer une bonne solution, sachant que les meilleurs jus d'herbe frais s'obtiennent avec un extracteur à faible vitesse de rotation qui ne chauffe pas l'herbe et préserve un maximum de minéraux et d'enzymes vivantes.



Mais si produire ses jus à la maison est souhaitable pour s'assurer d'une qualité optimale, cela représente un investissement financier et une contrainte car ils s'oxydent rapidement et doivent être consommés aussitôt préparés. Sans oublier que mâcher ou presser le jus de ces jeunes pousses implique de les cultiver soi-même, ce qui nécessite une douzaine de jours et une certaine surface pour installer les bacs de culture. C'est ainsi que plusieurs marques proposent ces jus d'herbes de céréales prêts à l'emploi sous différentes formes : congelé, en poudre, en comprimés.



Ô chlorophylle !



Le Docteur Ann Wigmore, fondatrice de l'institut Hippocrates en Floride, estime qu’un kilo d’herbe de blé fraîche est équivalent à près de 2,3 kg des meilleurs légumes! Quant au Docteur Hagiwara, l'étude qu'il mena dans les années 1950 sur près de 200 plantes, révéla que l’herbe d’orge était la plus complète, qu'elle fournissait un ensemble de nutriments essentiels et vitales particulièrement bien assimilés par notre système digestif.



Ces jus se distinguent avant tout par leur richesse en chlorophylle dont la propriété majeure est, sous l'action de la lumière, de convertir le gaz carbonique en oxygène et en énergie pour la plante. 

Pour l'organisme humain, les principaux bienfaits de la chlorophylle sont :


  • stimulation de la formation de l'hémoglobine, amélioration de la circulation sanguine et régulation de la tension nerveuse.
  • oxygénation et régénération des cellules et notamment celles du foie qu'elle aide à se débarrasser des toxines, purification du sang.

  • neutralisation des toxines bactériennes.
  • 
amélioration du fonctionnement des organes de la sphère digestive : "amie" de la flore intestinale, elle renforce l'immunité tandis que son pouvoir cicatrisant s'exerce sur les ulcères gastriques.
  • rétablissement de l'équilibre acido-basique grâce à sa richesse en magnésium.
  • Enfin, sur le plan énergétique, la chlorophylle opère une véritable "transfusion de vitalité" car elle nous restitue l’énergie solaire qu'elle a capturée.



Le saviez-vous ? Une molécule de chlorophylle d'un végétal vert comporte de l'oxygène et du magnésium en son centre. Elle est donc quasi semblable à l'hémoglobine du sang à la seule différence que la molécule centrale est composée de magnésium et non de fer.



Enzymes, hormones et phyto-nutriments : les boosters du système immunitaire



Ce sont les jus d'herbe qui renferment la quantité d’enzymes la plus importante parmi tous les végétaux. Cette concentration d'enzymes dans cet aliment consommé cru permet une absorption maximale des nutriments (protides, lipides, glucides, etc.). En effet, toute cuisson au-delà de 42° détruit les enzymes des végétaux.



Blé ou orge ?



Blé et orge sont toutes deux : 


  • une bonne source de vitamines A, B (dont un taux important de B12, précieuse pour les végétariens), C et E, de minéraux et oligo-éléments (notamment fer, potassium, magnésium, sélénium et zinc) et sont donc reminéralisantes.
  • renferment les 8 acides aminés essentiels.

  • contribuent à stabiliser le taux de sucre dans le sang.

  • possèdent une action anti-inflammatoire.



L'herbe de blé (ou de Kamut, variété de blé Khorossan) contient en plus une importante quantité de Laetreile vitamine B17, utilisé en thérapie anti-cancéreuse alternative.



L'herbe d'orge apporte un antioxydant très puissant. Elle contient aussi de la vitamine K. Son jus est plus amer que celui du jus d'herbe de blé. Pour la Médecine traditionnelle chinoise cette saveur favorise les fonctions du cœur et de l’intestin grêle et stimule également les fonctions de l’estomac, et elle n'est plus assez présente dans nos assiettes quotidiennes.



Quand et comment utiliser ces jus verts et sous quelle forme ?



Si on ne peut pas cultiver son herbe et la presser, je conseille de se préparer un jus d'herbe à partir de la poudre obtenue par déshydratation du jus en s'assurant qu'il s'agit bien de jus déshydraté et non pas de poudre d'herbe séchée. Il faut aussi vérifier que cette déshydratation a été réalisée à une température inférieure à 40°C.



La poudre est préférable aux comprimés car le jus reconstitué permet de garder chaque gorgée en bouche. Ceci active l'assimilation sublinguale, rend l'aliment plus efficace et fait bénéficier à toute la cavité buccale des bienfaits de la propriété assainissante de la chlorophylle.



Quelques recommandations d'usage des jus d'herbe



Ces jus peuvent être pris dans le cadre d'un entretien quotidien pour complémenter l'alimentation, par ailleurs saine, équilibrée et faisant une belle part aux produits crus. 



La bonne dose : 1 à 2 cuillères à café par jour, diluées dans un verre d'eau ou un jus de légumes, une vingtaine de minutes avant le repas de midi par exemple.



Intéressant aussi : en cure de drainage en automne et au printemps en doublant ou triplant la dose (mais en l'augmentant progressivement), en plusieurs prises journalières pendant deux mois.



En fait, il est nécessaire d'adapter la quantité en fonction de son activité (un sportif soumis à un entraînement fréquent et intensif prendra une dose supérieure à celle d'un sédentaire sans trop d'activité physique), de sa sensibilité et de la qualité de son alimentation.



  • Dans le cas d'une première utilisation, pour des personnes très chargées en toxines, il convient de démarrer avec des petites doses puis d'augmenter progressivement afin d'éviter des réactions éventuelles (nausées, troubles intestinaux, maux de tête, éruptions cutanées...). En effet, ces jus d'herbe sont de puissants détoxinants très actifs.
  • Ne pas en consommer après 17 heures.
  • Ces jus ne remplacent pas un repas. 

  • La consommation de jus d'herbes est contre-indiquée pendant la grossesse.




A qui recommander ces jus verts ?

  • Aux personnes anémiées pour leur capacité à stimuler la formation de l'hémoglobine.

  • Aux personnes déminéralisées pour leur apport nutritionnel exceptionnel.
  • Aux personnes dont le système immunitaire est déficient pour leur apport des quatre éléments fondateurs : hormones, oxygène (chlorophylle), phytonutriments et enzymes.
  • Aux personnes qui souffrent de déséquilibre acido-basique pour leur richesse en magnésium et oligo-éléments.
  • Aux végétariens et aux végétaliens pour leur importante source de vitamine B12 et la qualité de leurs protéines végétales.
  • Aux sportifs de haut-niveau pour leur action sur l'oxygénation du sang permettant l’amélioration de l’endurance et des performances.



Controverse : le grain d'orge ou de blé contient du gluten, mais pour certains, la germination diminuerait considérablement les taux de gluten (moins de 1% resterait) et pour d'autres l'éliminerait totalement (Celnat affirme que l'herbe d'orge ne contient pas de gluten) Dans ce doute, je conseillerais aux allergiques (maladie cœliaque) de s'abstenir de consommer ces jus d'herbe et aux intolérants de les tester avec prudence.



Où les acheter ?



La plupart des magasins bio en proposent. Voici ma sélection : 


En résumé



Les capacités régénératrices et nettoyantes de ces jus verts sont évidentes mais ce ne sont pas des potions magiques !



Avant de prendre tout complément nutritionnel il est d'abord indispensable de réfléchir à son équilibre alimentaire afin d'éliminer les sources de charges en toxines et de combler les carences éventuelles.

Exemple : se supplémenter en jus verts et ne pas augmenter sa portion de légumes crus et cuits n'aurait aucun sens. 

En savoir plus

L'herbe de blé : source de santé et de vitalité, la faire pousser et la préparer, Ann Wigmore (Editions Jouvence).

Barbara Simonshon, Le jus d'herbe d'orge (Éditions Chariot d'or).

A table sans gluten & sans lait de Christine Calvet (Editions Thierry Souccar).

 

***Retrouver cet article dans votre magazine Femininbio sur iPad du mois de Mai***

 

Retrouvez les recettes végétariennes et gourmandes de Mlle Pigut et tous les bons plans pour passer simplement en mode "végé" dans notre magazine Hors Série végétarien sur iPad.

Articles du thème Ma détox naturelle
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par lecorpbio le 17 juin 2015 à 08h48
Nouveau produit

Bjr, j'ai arrêté d'utiliser ces produits car ils contiennent de la farine de riz et de la maltodextrine de mais qui ne servent a rien qu'a faire du poids. D'autres marques sont maintenant dans les magasins bio ou sur Internet notament Potion M dont le Jus d'herbe d'orge est 100 % pur et ne vient pas du japon...

Par hassou hassou le 13 août 2015 à 10h09
herbe de blé ?

qui pourrait m indiquer ou acheter de l herbe de blé sous forme de poudre desidratée , ou lieux jus desidraté , merci pour vos réponses !!!

Par hassou hassou le 13 août 2015 à 10h09
herbe de blé ?

qui pourrait m indiquer ou acheter de l herbe de blé sous forme de poudre desidratée , ou lieux jus desidraté , merci pour vos réponses !!!

Par Manue42 le 7 juin 2016 à 16h58
Perso, je demande aux

Perso, je demande aux magasins Bio où je me trouve de me commander celui de Nature et Partage. Ca m'évite les frais de port qu'il y a sur leur site à eux et parfois les magasins le vendent moins chers)

Par Manue42 le 7 juin 2016 à 16h57
GREEN MAGMA?????

Euh... Je suis adepte du cru, des jus d'herbe, etc... et je ne peux que réagir à cet article.
L'article en lui-même est au top du top selon moi MAIS (zut, il y a un "mais") vous conseillez le GREEN MAGMA????? C'est plein d'adjuvant pour stabiliser! Perso, je prend le jus d'herbe de blé (sans gluten!!!) ailleurs, il est moins cher et je ne paie pas la maltodextrine et les stabilisateurs ajoutés au green magma.
Je me suis renseignée sur celui que je prends et sur le G magma... En fait, le Green magma est de l'herbe cueillie, mise en jus, stabilisée etc puis déshydratée. Celui que j'achète, c'est : les jeunes pousses d'herbe de blé cueillies, déshydraté et pulvérisées! Y a plus qu'à mettre dans de l'eau pour avoir son jus SANS produits beurk. Pis en plus c'est Bio.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte