Naturopathie

Rencontre avec Mélanie Wenzel, naturopathe et homéopathe

Publié le 11 juin 2015
Rédactrice en herbe, j'aime la nature et la sérénité que me procure mon village d'origine !
La naturopathie, une médecine douce pour se soigner naturellement
La naturopathie, une médecine douce pour se soigner naturellement

"Toutes ces plantes qui nous entourent, que l'on trouve partout, possèdent des bienfaits trop souvent ignorés". Initiée très jeune à la médecine naturelle, Mélanie Wenzel revient sur sa passion pour les plantes médicinales et sur son livre La santé par les plantes.

Pouvez-vous retracer votre parcours ?
Je suis née à Trève, dans l'une des plus grandes garnisons françaises d'Allemagne. Je suis allée à l'école française, puis après le bac j'ai fais des études de psychologies. Je suis ensuite devenue ergothérapeute, et j'ai commencé une formation en homéopathie. 
J'ai ouvert mon cabinet de naturothérapie en 2001. Puis, on m'a proposé d'animer une chronique dans une émission télé consacrée à la médecine naturelle. J'y ai vu l'opportunité de partager mes recettes avec le plus grand nombre. Après le succès de l'émission, j'ai réalisé que le sujet intéressait énormément. Écrire un livre était alors la suite logique pour partager mes recettes avec encore plus de personnes, y compris en dehors des frontières allemandes. 
Quel lien y a-t-il enter votre passion pour la naturopathie et votre grand-mère ?
Ma grand-mère est décédée quand j'étais petite. Elle m'avait laissée des carnets remplis de recettes médicinales. J'ai commencé à m'y intéresser à l'adolescence. J'ai d'abord fait une crème contre les boutons, puis je me suis mise à faire des pommades, des élixirs, etc.
S'il n'y avait pas eu ses carnets, je serai tout de même devenue naturopathe. J'avais un professeur fascinant en homéopathie pendant mes études. Même sans cette tradition familiale, j'aurais été tout autant passionnée par la médecine naturelle.
Vous vivez en Allemagne. Ce pays vous semble-t-il plus en avance que la France dans le domaine de la naturopathie et l’homéopathie ? Qu’est-ce que la France a à apprendre de l’Allemagne sur ces questions ?
En Allemagne, un grand mouvement de retour vers le naturel est en marche. Celui-ci semble moins développé en France. Depuis très longtemps les gens se soignent pas les plantes, nous avons donc confiance en la naturopathie. Dans toutes les pharmacies on peut acheter des plantes séchées, mais on en trouve aussi dans les magasins bio et dans les herboristeries, pour se soigner naturellement. 
En revanche, l'homéopathie est davantage développée en France qu'en Allemagne. Les Allemands sont plus sceptiques parce que ce n'est pas scientifiquement prouvé. Alors que de nombreuses études ont prouvé les bienfaits de la naturopathie.
Je pense que les Français devraient avoir davantage confiance en la nature. Nous vivons avec et dans la nature, il n'y a pas à s'en méfier.  
On est surpris à la lecture de votre livre de découvrir la richesse de la flore européenne et ses vertus santés. C’est un choix de vous être concentrée sur ces plantes locales ?
La plupart des plantes utilisées sont européennes, et peuvent être cultivées dans les jardins. Il faut savoir que toutes ces plantes que l'on connaît, celles qui poussent partout comme les pissenlits ou les orties, ont énormément de vertus médicinales. Mes recettes utilisent également des ingrédients que l'on peut se procurer au supermarché comme le citron ou l'ail. Toutes ces plantes qui nous entourent, que l'on trouve partout, possèdent des bienfaits trop souvent ignorés. 
Quelle est la place du bio dans votre vie ?
J'adore les produits bio, je consomme bio, mais pour moi il ne devrait pas y avoir de mot spécial pour qualifier les produits naturels. C'est une contradiction puisque justement, c'est naturel, on ne devrait pas mettre d'étiquette dessus. On devrait plutôt utiliser un terme pour dire "Avec pesticides" ou "Non naturel". 
Vous proposez à la fin de la plupart des recettes des « produits prêts à l’emploi », disponibles dans le commerce. N’est-ce pas un peu contradictoire avec l’idée de proposer un livre de recettes pour que justement les gens fabriquent leurs solutions santé chez eux ?
Quand je suis malade je cherche à me soigner naturellement. Trouver une recette pour remédier à mon problème c'est super, mais s'il faut plusieurs semaines pour la faire, je suis contente de savoir que je peux trouver des produits naturels déjà prêts pour commencer. Proposer des produits naturels prêts à l'emploi peut être aussi un premier pas pour débuter avec la médecine naturelle. On essaye, on voit que ça fonctionne alors la fois suivante on le fait soi-même, d'autant plus que les recettes sont très simples à réaliser. 
 Votre livre s’intitule "La santé par les plantes pour toute la famille". Quelles précautions prendre pour soigner les tous-petits avec les plantes ?
Il y a toujours des précautions à prendre, il faut regarder ce qu'on prend, s'il y a des allergies... Mais cela vaut autant pour les adultes que pour les bébés. Il faut simplement s'assurer que la recette est adaptée aux enfants. Le naturel ne signifie pas qu'il n'y a aucune crainte ni précaution à prendre. Il faut faire attention à ne pas prendre le traitement trop longtemps : il s'agit de plantes médicinales, il peut donc y avoir des effets secondaires. 
 
Retrouvez toutes les recettes de Mélanie Wenzel dans son livre La santé par les plantes, publié aux éditions Delachaux et Niestlé.
Articles du thème Médecines douces
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte