Personnalité

Trans-analyse : réveillez le plaisir de la créativité pour découvrir votre vraie personnalité

Publié le 2 juin 2013
Delphine Lhuillier est ethnologue de formation. Responsable éditoriale de generation-tao.com, elle a participé à la création du Centre Tao Paris et est formatrice en Wutao. Elle est initiatrice du Festival du Féminin.
La Trans-analyse, un livre aux éditions du Souffle d'Or
La Trans-analyse, un livre aux éditions du Souffle d'Or
© Le souffle d'or

Qui suis-je ? Quel sens donner à ma vie ? La Trans-analyse propose un itinéraire corporel et poétique pour découvrir tout en délicatesse et en puissance les facettes insoupçonnées de sa personnalité.

La Trans-analyse, cocréée par un couple de Français, Imanou Risselard et Pol Charoy, et un Italien, Giovanni Fusetti, propose un cheminement artistique et initiatique, pour apprendre à mieux se connaître et à réveiller sa créativité.



L’art de la métamorphose



L’ensemble du processus en Trans-analyse est conduit, comme son nom l’indique, par la transe et l’analyse, deux notions souvent dissociées quand il est question de connaissance de soi :



  • "Transe" : le mot peut faire peur ou fasciner ! En Trans-analyse, il est associé au contexte théâtral. C’est l’art de la métamorphose ou comment "passer d’une forme à l’autre".  Pour y parvenir, l’acteur sur scène entre en transe et accède à sa façon à des états de conscience amplifiés. La Trans-analyse s’appuie sur cette expérience : la transe permet, en faisant appel au jeu et à l’espace scénique, de libérer des tensions, de révéler des parts de nous-mêmes et si nécessaire, de les transformer. 


  • L’analyse, et notamment l’analyse du mouvement, occupe ici un rôle essentiel. Nous apprenons à lire les émotions, les pensées et jusqu’à l’histoire révélées par notre corps. C’est un changement de perspective qui peut révolutionner notre manière de voir le monde !  



Mais la combinaison de la transe et de l’analyse nous invite surtout à devenir acteurs de notre vie. Pas à pas, nous passons d’anciennes habitudes à de nouveaux comportements en allant quérir des énergies pour ainsi dire "fossilisées" et leur impulser une onde de vie. Fluidité du mouvement, libération de notre respiration, la Trans-analyse se fonde sur un processus profondément incarné, dans le sens où chaque prise de conscience se vit dans le plaisir et l’épanouissement du corps.


Mon théâtre intérieur

  • 

Pour commencer notre cheminement intérieur, il nous faut mesurer à quel point nous sommes imprégnés de notre histoire, qu’elle soit constellée d’événements heureux, malheureux, mélodramatiques, tragiques, burlesques ou pittoresques. Les circonstances de notre vie ainsi nous pétrissent, nous moulent, parfois nous formatent et créent notre caractère. Un caractère imprimé dans notre corps et reconnaissable à ses "formes" : ces épaules enroulées vers l’avant qui semblent porter un fardeau ; ce buste serré qui paraît toujours pressé, etc. Autant de personnages qui nous animent "à l’insu de notre plein gré"et composent notre théâtre intérieur ! Autant de personnages qui parfois contraignent nos élans vitaux. Mais quelles sont donc les pensées de cette partie de moi tout le temps pressée ? Ses sentiments ? Ses comportements quotidiens, amoureux, professionnels, etc. ?  La Trans-analyse nous donne les outils pour prendre conscience de nos personnages et libérer leur force vitale. En les nommant. En prenant plaisir à les découvrir. En les jouant sur scène. En les célébrant. En les "défroissant" grâce à la pratique du Wutao(1).



S’accomplir en trois temps, c’est possible !



Trois temps, trois phases, qui entraînent un nouvel éclairage et un champ de possibles.

  • Première phase : "J’arrête pas de tourner en boucle !". Eh oui, et pour cause ! Nos personnages s’enchaînent les uns après les autres selon un cycle qui se répète à l’infini ! Prenons un exemple : Je me lève le matin. J’y vais…  (le cœur léger). Et puis, non, ça ne sert à rien… (le plexus solaire s’affaisse). Je n’en peux plus. C’est la déprime… Mais je ne peux pas rester comme ça. (le buste se redresse). Il faut que je m’en sorte… J’y arriverai… (le poing serré). J’y vais…  (le cœur léger), et le cycle recommence. C’est une véritable "comédie humaine" qui se vit à l’intérieur de soi ! La Trans-analyse l’appelle la Roue des personnages. En prendre conscience et la théâtraliser, c’est commencer à arrêter ce cycle dans lequel nous sommes enfermés. 


  • Deuxième phase : c’est une phase de transformation au cours de laquelle nous sommes amenés à acter nos prises de conscience à travers des Trans’actes : des actes de changement intégrés à notre quotidien sous une forme ritualisée.


  • Troisième phase, dite d’accomplissement : c’est le temps de la récolte de tout ce que nous avons semé ! Nous accédons au plein potentiel de notre vitalité, en n’étant plus dépendants de la trame de notre histoire, mais ouverts à un champ de possibles dont le maître-mot est créativité. S’ouvrir toujours un peu plus encore, avec force et vulnérabilité, présence et jubilation, c’est d’ailleurs peut-être là le secret d’une vie épanouie et accomplie.

En savoir plus : 

L'auteur : 

Delphine LHUILLIER est ethnologue de formation. Rédactrice en chef du magazine Génération Tao, elle a participé à la création du Centre d’arts et d’écologie corporelle à Paris. Formatrice en Wutao® et accompagnatrice en Trans-analyse, elle a créé le coffret-jeu Tribal Tarot paru en 2011 aux éditions Le Souffle d'Or.

 

*** Retrouver cet article dans votre magazine Femininbio sur iPad du mois de Mai ***

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte