Coach

10 astuces pour concilier vie personnelle et professionnelle

Publié le 4 mars 2013 - Mis à jour le 27 juin 2013
Caroline Carlicchi accompagne, en tant que coach certifiée, les personnes désireuses de changement : évolution professionnelle, harmonie relationnelle et familiale, équilibre émotionnel, suppression de mauvaises habitudes.
10 astuces pour concilier vie professionnelle et vie personnelle
10 astuces pour concilier vie professionnelle et vie personnelle

Nous, femmes contemporaines, on veut tout : le bon job, une carrière motivante, du temps pour ses proches et pour sa propre réalisation. Alors comment concilier vie pro et vie perso ? Voici mes 10 conseils.

De plus en plus, les femmes actives saturent, se sentent débordées, et ne parviennent plus à gérer les demandes professionnelles. Problème : elles ramènent le stress à la maison. Trouver le juste équilibre entre ses différentes vies (professionnelle, sociale, familiale, personnelle et émotionnelle) est sûrement l’un de nos plus gros défis, à nous les femmes actives !

Face aux vagues de licenciements qui, combinées aux recherches de gains de productivité, on peut avoir tendance à travailler plus, fournir plus d’heures pour montrer sa motivation et donc rester dans la course.

Dans le même temps, la disponibilité pour la vie privée, familiale et les loisirs se réduit de même que la sensation d’équilibre, de bien-être. Cela mène parfois jusqu’au burn-out…
Etre vigilant sur son équilibre de vie est un principe de précaution nécessaire. C’est pourquoi je vous propose une liste de 10 choses à faire différemment pour plus d’équilibre entre votre vie personnelle et professionnelle.
1. Connaitre votre relation au travail
Si votre travail occupe tout l’espace et que cette situation n’est pas ponctuelle (comme pour, par exemple, boucler un dossier stratégique ou obtenir une promotion), vous prenez un risque sur votre santé et votre vie privée.
Accordez-vous quelques instants de pause et évaluer les impacts négatifs éventuels de votre suractivité professionnelle (fatigue, pression professionnelle, stress, manque de temps de qualité avec vos proches, manque de temps pour faire ce dont vous avez envie, un corps qui montre des signes de faiblesse…).
2. Etablir votre diagramme des activités
Identifiez le nombre d’heures que vous avez passées en moyenne sur les dernières semaines :
  •      A votre activité professionnelle
  •      Dans les transports
  •      Avec votre famille
  •      Avec vos amis
  •      A vos loisirs 
  •      Aux tâches ménagères…
Tracez le diagramme "camembert" correspondant. En vous appuyant sur ce diagramme, notez maintenant les zones que vous souhaitez voir évoluer (en + ou -) et tracez votre diagramme objectif.
Quel plan d’action vous permettra d’atteindre cet objectif ? Quelle action prenez-vous maintenant pour commencer la première étape de ce plan ? Ne vous accablez pas avec des actions trop lourdes, la clé du succès et du changement pérenne résident dans les petites actions consécutives.
3. Faites le tri dans vos activités au travail
Ne passez plus de temps sur des tâches qui ne vous apportent pas de développement au niveau des objectifs de votre fonction ou de votre carrière. Laissez donc aussi tomber les potins chronophages de la machine à café. 
Si vous encadrez une équipe, pouvez-vous déléguer plus ? Apportez-vous vraiment de la valeur sur toutes vos tâches actuelles ?
4. Réduisez vos temps de trajet
Recherchez comment limiter vos trajets quotidiens à 45 minutes car au-delà il y a un risque sur la qualité de votre sommeil, votre énergie et votre disponibilité intellectuelle. Envisagez avec votre hiérarchie des solutions comme le télétravail quelques heures par semaine, les rendez-vous sur Skype pour limiter les déplacements…
5. Laissez le travail au travail
Si les technologies font que le travail entre dans la sphère privée (ordinateurs portables, téléphones et emails portables…) faites l’essai de couper votre téléphone dès la sortie du bureau et notez que peu à peu vos interlocuteurs s’organisent en conséquence.
6. Faites le ménage différemment
Est-il possible de vous libérer de certaines tâches pour pouvoir faire cette activité qui vous tient à cœur ? Le prix à payer vaut-il le plaisir que vous aurez ? Si oui, revoyez votre façon de gérer les tâches ménagères (par exemple : faites vos courses sur internet, sous-traitez votre repassage…).
7. Prenez du temps pour vous
Notez dans votre agenda des plages de temps réservées à vos proches et vos loisirs. Organisez aussi vos week-ends, de façon réaliste, pour mettre en place une sorte de routine qui vous fait plaisir et ne vous surcharge pas.
8. Bougez-vous
Ne laissez pas votre corps de côté. Une activité physique pratiquée régulièrement booste l’énergie, l’estime de soi, la motivation et la concentration. Tout ce que vous ferez pour votre corps sera bénéfique pour votre esprit.
9. Relaxez-vous
Relaxez-vous au quotidien : écoutez de la musique, lisez, prenez un bain, faites-vous masser, pratiquez le yoga… Créez de petits rituels de relaxation quotidienne et s’il le faut, levez-vous 15 minutes plus tôt, cela en vaut la peine !
10. Dites « Non »
Ne cherchez pas à faire plaisir à l’autre ou à éviter une confrontation en disant "Oui" alors que vous ne le voulez pas. Si vous n’avez pas envie de faire quelque chose ou si vous n’en avez pas la possibilité matérielle, dîtes non et exprimez en quelques mots pourquoi.
Pour plus de renseignements, rendez-vous sur Coaching Go, le site ou le blog de Caroline Carlicchi.
Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte