Toxiques

Libérez-vous des substances toxiques : pilule, BPA, paracétamol, ondes

Publié le 13 février 2013 - Mis à jour le 22 novembre 2013
1/14
© Fotolia

1 NON : La pilule, le patch, le stérilet aux hormones

Bien qu'ils représentent le mode de contraception le plus répandu, surtout chez les jeunes filles, les contraceptifs hormonaux peuvent être néfastes pour notre santé. Les homones de synthèse que contiennent les pilules (estrogènes et progestatifs) engendrent une mauvaise coagulation du sang et des risques de thrombose veineuse. Les pilules de "troisième génération" auraient d'ailleurs causé des accidents vasculaires cérébraux chez plusieurs femmes. 

2 OUI : Le stérilet en cuivre ou le préservatif

Remplacez les contraceptifs hormonaux par un stérilet en cuivre ou un préservatif, deux méthodes naturelles. L'avantage du cuivre est qu'il a une fonction spermicide. Le stérilet au cuivre a un faible taux d'échec qui se situe entre 0,1 et 3,1%, contre 5 à 20% pour la pilule lorsqu'elle est mal prise (oublis, irrégularité). Il est préconisé chez les jeunes filles et femmes, même sans enfant et peut se retirer chez le gynécologue très simplement et sans douleur au bout de 3 à 4 ans. Le préservatif protège contre les maladies sexuellement transmisibles, ce qui n'est pas le cas du stérilet.  Choisissez-le de préférence en latex écologique

© Fotolia

3 NON : Le bisphénol A

Le bisphénol A est un polymère qui tapisse l'intérieur de nos emballages alimentaires : conserves, canettes, bouteilles... Perturbateur endocrinien, il est néfaste et toxique pour notre corps, provoquant même des cancers du sein. Il est également présent dans certains biberons et jouets pour enfants, vérifiez donc bien les matériaux avant d'acheter. Une proposition de loi vise à suspendre à partir de 2015 l’utilisation du Bisphénol A (BPA) dans les contenants alimentaires, une mesure importante mais pas encore assez généralisée

© Beaba

4 OUI : le verre

On remplace les produits contenant du bisphénol A par des contenants en verre, qui ne présentent aucun danger. Privilégiez donc les biberons en verre pour vos bambins, comme par exemple ceux de Béaba à acheter sur littlemome.fr.

Toutes les infos sur sans-bpa.com

© Fotolia

5 NON : Le paracétamol, hépatotoxique

​Le problème du paracétamol, c'est qu'il n'a pas vraiment d'équivalent en phyto-aromathérapie. C'est un produit dont le mode d'action est unique, utile pour soulager un mal de tête vraiment gênant ou un syndrome grippal. Il est moyennement efficace sur les douleurs corporelles et les règles douloureuses, et n'a aucun intérêt préventif. Pris régulièrement et à forte dose, il peut favoriser des hépatites graves, toxicité sur les reins, augmentation de l'asthme et de la pression artérielle. Attention : soyez très prudents avec les enfants et demandez conseil à votre médecin. 

© Fotolia

6 OUI : les médecines douces

Pour toute fièvre ou douleur persistante il faut impérativement consulter un médecin. S'il est ouvert aux biomédecines, il pourra prescrire un traitement naturel adapté à la pathologie concernée : ostéopathie, homéopathie, massages à base d'huiles essentielles... Le remplacement se fait au cas par cas, il n'y a pas d'alternative naturelle universelle au paracétamol mais plusieurs solutions adaptées à chacun. 

7 NON : Les ondes électromagnétiques

Wi-fi, micro-ondes, téléphones portables, ordinateurs... les ondes font partie de notre quotidien. Invisibles à l'oeil nu, les ondes électromagnétiques sont mauvaises pour notre santé. L'apparition de tumeurs peut découler d'une utilisation trop fréquente d'appareils à ondes électromagnétiques. Bien que de nombreuses études se contredisent sur les effets de ces ondes, le principe de précaution s'impose, surtout avec les enfants et adolescent dont le cerveau n'a pas fini de se former. 

© Fotolia

8 OUI : le réseau filaire et les SMS

Pour limiter les ondes Wifi, optez pour un réseau filaire à la maison. Quant au téléphone portable, utilisez un kit mains libres et abusez des SMS. Durant la nuit, pensez à éloigner et même éteindre tout appareil qui dégage un champ d'ondes électromagnétiques. D'autre part, évitez autant que possible d'utiliser un micro-ondes, ou au moins ne restez pas dans son champ lorsqu'il fonctionne. 

9 NON : les polluants dans l'eau du robinet

Peu de gens le savent mais l’eau potable qui coule de nos robinets est souvent contaminée. Dans certaines régions, elle regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui peuvent provoquer des cancers. Dans de petits villages, les habitants boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium, facteur déclenchant de la maladie d’Alzheimer. Tous ces mauvais composants sont des perturbateurs endocriniens. 

© Mont Roucous

10 OUI : Un filtre puissant ou de l'eau minérale

Au lieu de boire de l'eau du robinet, préférez l'eau obtenue par un phénomène d'osmose inverse qui donne une eau pure à 99,9% ou de l'eau minérale comme MontRoucous ou Rosée de la Reine. Sinon, investissez dans un filtre puissant, pour profiter de l'eau du robinet débarrassée de ses composants néfastes. Plus écolo que les bouteilles en plastique ! 

11 NON : Les métaux lourds

Parmi les métaux lourds, quatre peuvent induire des maladies graves : le mercure, le plomb, le nickel et le cadmium. Ancienne vedette de nos thermomètres et de nos piles, le mercure est très toxique pour notre cerveau, en particulier pour celui des enfants en croissance et des foetus. Quant au plomb, il est connu depuis longtemps pour causer des dommages au niveau du système nerveux et affecter le développement intellectuel et comportemental. Méfiez-vous de certains vaccins et des alliages et composites utilisés par les dentistes

12 OUI : Eviter les gros poissons

Pour éviter les métaux lourds, méfiez-vous des gros poissons en haut de la chaîne alimentaire (thon, bar...), des plombages dentaires et du mercure ainsi que de la sur-vaccination.

13 NON : l'aspartame

Une étude réalisée par The American Journal of Clinical Nutrition démontre que les sodas light seraient bien plus mauvais pour notre organisme que les sodas classiques. En cause : l'aspartame qui serait à l’origine de cancers, sclérose en plaque, de la maladie d’Alzheimer et qui serait responsable d'un plus fort taux de diabète chez les personnes à risque. 

14 OUI : Sucres naturels et doux

Il existe de très nombreuses alternatives aux sucres raffinés ou artificiels. Les sucres naturels contiennent des vitamines, minéraux et oligo-éléments. Le Dr Béguin, un pédiatre Suisse a mené une importante étude sur le sujet. Les enfants qui ne consomment que du sucre blanc ont en moyenne 4,7 dents cariés contre 0,07 pour les enfants qui ne consomment que du sucre complet. 

Et pour les fans de Sodas qui ne peuvent s'en passer, tentez la Bionade, un soda bio fabriqué en Allemagne, ou essayez la Sodastream, machine à soda qui sert à gazéifier vos boissons. C'est vous qui choisissez comment les aromatiser ! 

Pilule, hormones, BPA, mercure, aspartame, paracétamol, ondes électromagnétiques. Notre environnement est pollué par les substances ou matières que nous utilisons au quotidien. Exit les toxiques et polluants, suivez notre guide et découvrez les alternatives saines et sans danger.

NON : La pilule, le patch, le stérilet aux hormones 

Bien qu'ils représentent le mode de contraception le plus répandu, surtout chez les jeunes filles, les contraceptifs hormonaux peuvent être néfastes pour notre santé. Les homones de synthèse que contiennent les pilules (estrogènes et progestatifs) engendrent une mauvaise coagulation du sang et des risques de thrombose veineuse. Les pilules de "troisième génération" auraient d'ailleurs causé des accidents vasculaires cérébraux chez plusieurs femmes. 

OUI : Le stérilet en cuivre ou le préservatif

Remplacez les contraceptifs hormonaux par un stérilet en cuivre ou un préservatif, deux méthodes naturelles. L'avantage du cuivre est qu'il a une fonction spermicide. Le stérilet au cuivre a un faible taux d'échec qui se situe entre 0,1 et 3,1%, contre 5 à 20% pour la pilule. Il est préconisé chez les jeunes filles et femmes, même sans enfant et peut se retirer chez le gynécologue très simplement et sans douleur au bout de 3 à 4 ans. Le préservatif protège contre les maladies sexuellement transmisibles, ce qui n'est pas le cas du sterilet.  Choisissez-le de préférence en latex écologique

NON : Le bisphénol A

Le bisphénol A est un polymère qui tapisse l'intérieur de nos emballages alimentaires : conserves, canettes, bouteilles... Perturbateur endocrinie, il est néfaste et toxique pour notre corps, provoquant même des cancers du sein. Il est également présent dans certains biberons et jouets pour enfants, vérifiez donc les matériaux bien avant d'acheter. Une proposition de loi vise à suspendre à partir de 2015 l’utilisation du Bisphénol A (BPA) dans les contenants alimentaires, une mesure importante mais pas encore assez généralisée. 

OUI : le verre

On remplace les produits contenant du bisphénol A par des contenants en verre, qui ne présentent aucun danger. Privilégiez donc les biberons en verre pour vos bambins, ou les marques "sans BPA". 

NON : Le paracétamol, hépatotoxique

Bien qu’il soit l'un des médicaments les plus employés et les plus étudiés au monde, le paracétamol n'est pas forcément bon pour notre organisme. On l'utilise à tout-va et sans avis médical : maux de têtes, débuts de rhumes, règles douloureuses... A forte dose (plus de 3 comprimés à 1000 mg par jour), il provoque hépatites graves, toxicité sur le foie et les reins, augmentation de l'asthme et de la pression artérielle. Attention : soyez très prudents avec les enfants. Utilisez les formes pédiatriques pour éviter tout surdosage et demandez conseil à un médecin su votre enfant sollicite souvent la prise d'un médicament contre le "bobo". 

​Le problème du paracétamol, c'est qu'il n'a pas vraiment d'équivalent en phyto-aromathérapie. C'est un produit dont le mode d'action est unique. Il est très utile pour soulager un mal de tête vraiment gênant ou un syndrome grippal, il est moyennement efficace sur les douleurs corporelles (articulaires par exemple) et les règles douloureuses et n'a aucun intérêt préventif. 

OUI : les médecines douces

Pour toute fièvre ou douleur persistante il faut impérativement consulter un médecin. S'il est ouvert aux biomédecines, il pourra prescrire un traitement naturel adapté à la pathologie concernée : ostéopathie, homéopathie, massages à base d'huiles essentielles... Le remplacement se fait au cas par cas, il n'y a pas d'alternative naturelle universelle au paracétamol mais plusieurs solutions adaptées à chacun. 

NON : Les ondes électromagnétiques 

Wi-fi, micro-ondes, téléphones portables, ordinateurs... les ondes font partie de notre quotidien. Invisibles à l'oeil nu, les ondes électromagnétiques sont très mauvaises pour notre santé. L'apparition de tumeurs peut découler d'une utilisation trop fréquente d'appareils à ondes électromagnétiques. Bien que de nombreuses études se contredisent sur les effets de ces ondes, le principe de précaution s'impose, surtout avec les enfants et adolescent dont le cerveau n'a pas fini de se former. 

OUI : le réseau filaire et les SMS

Pour limiter les ondes Wifi, optez pour un réseau filaire à la maison. Quant au téléphone portable, utilisez un kit mains libres et abusez des SMS. Durant la nuit, pensez à éloigner et même éteindre tout appareil qui dégage un champ d'ondes électromagnétiques. D'autre part, évitez autant que possible d'utiliser un micro-ondes, ou au moins ne restez pas dans son champ lorsqu'il fonctionne. 

NON : les polluants dans l'eau du robinet 

Peu de gens le savent mais l’eau potable qui coule de nos robinets est souvent contaminée. Dans certaines régions, elle regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui peuvent provoquer des cancers. Dans de petits villages, les habitants boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium, facteur déclenchant de la maladie d’Alzheimer. Tous ces mauvais composants sont des perturbateurs endocriniens. 

OUI : Un filtre puissant ou de l'eau minérale 

Au lieu de boire de l'eau du robinet, préférez l'eau obtenue par un phénomène d'osmose inverse qui donne une eau pure à 99,9% ou de l'eau minérale comme MontRoucous ou Rosée de la Reine. Sinon, investissez dans un filtre puissant, pour profiter de l'eau du robinet débarrassée de ses composants néfastes. Plus écolo que les bouteilles en plastique ! 

NON : Les métaux lourds 

Parmi les métaux lourds, quatre peuvent induire des maladies graves : le mercure, le plomb, le nickel et le cadmium. Ancienne vedette de nos thermomètres et de nos piles, le mercure est très toxique pour notre cerveau, en particulier pour celui des enfants en croissance et des foetus. Quant au plomb, il est connu depuis longtemps pour causer des dommages au niveau du système nerveux et affecter le développement intellectuel et comportemental. Méfiez-vous de certains vaccins et des alliages et composites utilisés par les dentistes

OUI : Eviter les gros poissons

Pour éviter les métaux lourds, méfiez-vous des gros poissons en haut de la chaîne alimentaire (thon, bar...), des plombages dentaires et du mercure ainsi que de la sur-vaccination.

NON : l'aspartame

Une étude réalisée par l’INSERM démontre que les sodas light seraient bien plus mauvais pour notre organisme que les sodas classiques. En cause : l'aspartame qui serait à l’origine de cancers, sclérose en plaque, de la maladie d’Alzheimer et qui serait responsable d'un plus fort taux de diabète chez les personnes à risque. 

 

OUI : sucres naturels et doux

Il existe de très nombreuses alternatives aux sucres raffinés ou artificiels. Les sucres naturels contiennent des vitamines, minéraux et oligo-éléments. Le Dr Béguin, un pédiatre Suisse a mené une importante étude sur le sujet. Les enfants qui ne consomment que du sucre blanc ont en moyenne 4,7 dents cariés contre 0,07 pour les enfants qui ne consomment que du sucre complet. 

Et pour les fans de Sodas qui ne peuvent sans passer, tentez la Bionade, un soda bio fabriqué en Allemagne, ou essayez la Sodastream, machine à soda qui sert à gazéifier vos boissons. C'est vous qui choisissez comment aromatiser vos boissons ! 
 

Retrouvez les recettes végétariennes et gourmandes de Mlle Pigut et tous les bons plans pour passer simplement en mode "végé" dans notre magazine Hors Série végétarien sur iPad.

Articles du thème Coup de gueule
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par galinette1957 le 14 février 2013 à 12h27
parecatamol

le paracétamol ,est effectivement tres mauvais pour l organisme .suis déficitaire en g6pd ,maladie rare
.et au-de la de 1g je suis malade .quoi prendre quand il nous faut aucun médicament?

Par lunazen le 14 février 2013 à 12h34
A la maison, j'évite autant

A la maison, j'évite autant que possible le BPA en privilégiant le verre. Pas de paracétamol, je préfère l'usage des plantes (phytothérapie, aromathérapie) et les thérapies alternatives. Concernant les ondes, aucun appareil dans la chambre à part la lampe de chevet. Pas de micro-ondes, quand il a fallu s'en débarrasser, je n'en ai pas acheté de nouveau et j'ai réappris à cuisiner sans penser micro-ondes. Pour l'eau, je bois celle du robinet sur lequel est fixé un filtre, j'ai aussi une carafe, et si besoin j'achète l'eau Mont Roucous ou alors en magasins bio Rosée de la reine et Celtic. Pas de poisson car à la maison, c'est végét_isme et pas d'aspartame. Je suis sur la bonne voie ! :-)

Par Laurenzerl le 14 février 2013 à 22h32
Bionade

Alors là, excusez-moi, mais faire de la pub pour un produit aussi infect que Bionade, plein de sucre, qui n'a de bio que le nom et qui a d'ailleurs quasiment disparu de la scène bio en Allemagne, je trouve que c'est un peu fort...

Par Anne Ghesquière le 15 février 2013 à 15h27
OK avec vous

Je suis d'accord avec vous mais comme l'aspartame est connu pour être dans des grandes marques de Soda cela permet de donner aux gens une alternative aux Sodas. Sinon ils ont l'impression que nous sommes des intégristes. A titre personnel, on est bien d'accord que les sodas, mêmes bio, nuisent à la santé et qu'il faut les bannir absolument du quotidien.

Par Laurenzerl le 15 février 2013 à 17h45
mais Bionade...

... n'avait rien de bio, Anne, c'est ça l'arnaque !!

Par Anne Ghesquière le 15 février 2013 à 22h48
OK je comprends

C'est peut être une arnaque mais ils disent sur leur site qu'ils sont de fabrication "purement biologique" et en plus ils ont le label "bio" européen (qui est moins bio que AB, je sais, mais quand même). Pourquoi pensez-vous qu'il s'agit d'une arnaque ?

Je cite "Les matières premières entrant dans la composition de BIONADE sont de qualité biologique. La garantie en est apportée par la Loi de Pureté de BIONADE, ainsi que par le label écologique „BIO“ décerné par la Centrale Européenne de Contrôle Biologique." Personnellement je ne connais pas ces produits de près mais cela ne semble pas être une "arnaque" au sens juridique du terme ? Dites-moi si je me trompe ?

Par Laurenzerl le 16 février 2013 à 10h08
la famille qui a fondé Bionade

a vendu ses parts restantes au konzern Oetker (groupe Radeberger) en février 2012, rien que cela, c'est louche. Après avoir vitupéré des années durant contre le Coca, à présent ils en sortent un ersatz qui a été présenté à Biofach. Pourquoi ? Leur chiffre d'affaires n'avait cessé de baisser depuis 2007, en 2008 ils ont augmenté leurs prix de manière draconienne et il fallait donc appâter le client.
Foodwatch a signalé en 2008 que Bionade n'était pas 100% bio. C'est vrai que depuis, ils ont fait des efforts.
Ils ont eu également des démêlés avec Öko-Test en 2008 qui a analysé la teneur en sucre, beaucoup plus élevée que le disait Bionade. Ils avaient aussi fait de la pub comme quoi la boisson contient du calcium et du magnésium, tout cela a été balayé, à part pour la sorte Aktiv.
Je reconnais que tout cela date un peu, mais je ne vois plus les bouteilles en rayon ici, il va leur falloir recommencer leur tam-tam médiatique pour reprendre leur place, et ce qui est sûr pour moi, aucun critère auquel je ferais confiance, rien que le fait d'appartenir à Oetker...

Par Laurenzerl le 14 février 2013 à 22h34
micro-ondes

Il me semble avoir déjà vu passer des recettes chez vous... où vous préconisiez le micro-ondes, non ? un peu paradoxal tout ceci...

Par Anne Ghesquière le 15 février 2013 à 15h31
C'est possible

Merci pour votre commentaire, je suis une fervente adepte du zéro micro-ondes. Cette année mes filles dans leur nouvelle école sont revenue en me disant "Maman, on aimerait bien avoir un four qui chauffe super vite comme à l'école", vous dire qu'elles n'en avaient jamais vu ;-) Cela dit il est possible que des internautes nous communiquent des recettes bio avec micro-onde. C'est effectivement super dommage. A chacun ensuite de faire son choix. La prochaine fois que vous en repérez une, merci de nous le signaler !

Par Lucette le 16 février 2013 à 09h47
rigueur scientifique

Vous affirmez que les ondes électromagnétiques sont très dangereuses pour la santé, qu'elles peuvent provoquer des tumeurs, sans citer de sources scientifiques. Puis vous ajoutez que les études sur le sujet se contredisent ! Donc pour l'instant rien n'est prouvé ! Je suis pour le principe de précaution mais il ne faut pas dire n'importe quoi ! Et pour info, la lumière et les infrarouges (émis par tout corps qui produit de la chaleur) sont aussi des ondes électromagnétiques...
De même vous décrivez l'aluminium comme un facteur déclencheur de la maladie d'Alzheimer alors qu'à ce jour il n'y a pas de consensus sur cette question dans le monde scientifique.
Bref, oui au principe de précaution mais ne racontons pas n'importe quoi !

Par Audrey ETNER le 18 février 2013 à 10h04
Ondes

Bonjour et merci pour votre intérêt. Je comprends bien votre réaction, et je tenais juste à vous indiquer que ce diaporama constitue un résumé des articles que nous avons précédemment fait sur FemininBio. Dans chaque slide, vous trouverez des liens renvoyant vers les sources détaillées. En espérant que vous y trouverez les réponses à vos questions.

Par SHABBOTIL le 17 février 2013 à 04h50
Des recherches un peu plus approfondies.

Bonjour à toutes et à tous.
Je pense que vous auriez dû faire des recherches plus approfondies,avant de publier cet article.
Car vos réponses,demandent plus de précisions,et qu'on voudrait être plus éclairé,afin de savoir comment faire pour éviter tous ces problèmes.
Moi,je n'utilise plus le micro-ondes,depuis quelques mois,enfin,quand,je suis chez moi,car quand je suis en dehors,et que je ne peux faire autrement,je m'en sers.
Je n'ai pas de Wi-Fi chez moi,car je ne l'ai pas activé,et quand j'ai des amis qui viennent chez moi,et qui veulent connecter leurs ordinateurs portable,je leur fourni un cable.
Par contre,en ce qui concerne le paracétamol,c'est temps-ci,en plus d'être enrhumé,de tousser,j'ai un peu de fièvre,alors,je ne peux m'empêcher de prendre du Doliprane,car c'est le seul médicament à ce jour pour moi,qui me fait de l'effet,et qui soulage mes douleurs.
J'en prends que 2 fois 1000mg par jour,je suis loin des 3 fois 1000mg que vous dites d'éviter de prendre par jour.
En ce qui concerne l'aspartame,je n'en prends jamais,j'utilise du Xylitol de Bouleau,un alternatif au sucre,ou du sucre complet,quand je n'ai plus de Xylitol.
Pour l'eau,là,je n'ai encore rien fait pour y remédier,car les filtres sont assez onéreux,pourtant j'y pense.J'avais commencé à acheter de l'eau minérale en boutique bio,mais ça revient un peu cher à la longue et difficile à transporter,quand on n'a pas de moyen de locomotion pour faire ses courses,du coup,je continue à boire l'eau du robinet.
Voilà mon avis sur le sujet.

Par Audrey ETNER le 18 février 2013 à 10h06
Sources

Merci également pour votre intérêt et votre lecture détaillée de l'article. Comme je le disais plus haut, ce diaporama est un résumé que nous avons volontairement abrégé en renvoyant vers les articles plus détaillés de nos spécialistes dans chacun des domaines. Ainsi, vous trouverez des liens dans chacune des slides renvoyant vers les interview ou article de nos experts santé. N'hésitez pas à revenir vers nous si vous n'y trouvez toujours pas les réponses aux questions que vous vous posez.

Par Anne Ghesquière le 18 février 2013 à 22h14
Des années de recul sur ces sujets

Ce diaporama est aussi le fruit d'années de recul sur des études scientifiques, des interviews, des livres, des conférences, des associations que nous avons suivis à la rédaction de FemininBio. C'est aussi un résumé des conclusions auxquelles nous sommes arrivées sur ces sujets. Libre à vous de vous forger votre propre opinion. Bien sûr que les ondes électromagnétiques sont très dangereuses. Il n'y a pas besoin d'avoir des milliards d'études pour le constater. En plus, de nombreuses études sont financées par les puissant lobbys des télécoms. Allez voir ce que dit l'OMS concernant les ondes électromagnétiques... En revanche changer de mode de vie est difficile et contraignant aujourd'hui. Il ne faut pas culpabiliser on ne sera jamais parfait. Il faut juste être conscient et éviter ce qui peut l'être. Ensuite chacun a des sujets qui le touchent plus que d'autres. Pour le paracétamol, de temps en temps il m'arrive de prendre cela chez Boiron en homéopathie : http://www.boiron.fr/Nos-produits/Medicaments-homeopathiques/Medication-...

Par Laurenzerl le 19 février 2013 à 11h46
Micro-ondes

depuis des années, la recherche qui tente de prévenir contre les méfaits du micro-ondes est systématiquement refoulée, car les enjeux sont gros, c'est tout un rayon de fast-food qui est en jeu.

Pour des infos, voir ce lien par exemple :
http://www.radio-canada.ca/tv/decouverte/45_danger_cell/pop_2b.html

Par bijoux27 le 20 février 2013 à 14h10
le paracétamol

Ah le paracétamol.....on nous dit que cela est dangereux pour la santé, hépatotoxique...mais il est en vente libre dans les pharmacies.... quel paradoxe!!! en sachant que le grand public n'est pas informé et qu'il ne lit pas les notices (il n'est pas toxique si la dose journalière n'est pas dépassée!!!! et si bien sûr vous n'avez pas de soucis hépatique).
Enfin, c'est un médicament efficace et que je conserve dans ma pharmacie.

Il faudrait également parler des anti-inflammatoires non-stéroidien , il me semble qu'il commence a y avoir une polémique.
.
Cordialement

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte