Materner

Co-allaitement, allaitement pendant la grossesse : les réponses de Véronique Darmangeat

Publié le 29 janvier 2013 - Mis à jour le 30 janvier 2013
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
© Fotolia

Vous allaitez votre enfant et êtes de nouveau enceinte ? Si vous souhaitez poursuivre cet allaitement pendant votre grossesse et même co-allaiter vos deux enfants, vous vous posez peut-être des questions sur la suite. Véronique Darmangeat, consultante en lactation, a répondu aux interrogations les plus fréquentes.

Est-il obligatoire de sevrer l'enfant si l'on apprend une nouvelle grossesse pendant son allaitement ?

Non pas du tout. L'allaitement peut se poursuivre, tout en sachant que la lactation va, à un moment donné, s'arrêter pour repartir en colostrum pour le bébé suivant. Cet arrêt de la lactation peut intervenir à n'importe quel moment de la grossesse et il est impossible de prévoir ce moment.

Y'a-t-il des risques pour le bébé à naître ? (fausse couche, prématurité, pas assez de nutriments ?)

Il n'y a aucun risque pour le bébé à naitre. On a longtemps demandé aux femmes de sevrer par peur de déclencher des contractions et donc une fausse couche. Aucune étude n'a jamais démontré qu'un tel risque était avéré. Le risque de fausse couche n'augmente pas avec l'allaitement, le risque de prématurité non plus. Quand aux besoins du fœtus, ils sont couverts par le placenta et l'allaitement n'y change strictement rien.

Y'a-t-il des risques pour le bébé allaité, à allaiter pendant une grossesse ? (changement de composition du lait, hormones etc.)

Il n'y a aucun risque pour le bébé mais ils sont souvent mécontents quand la lactation diminue. C'est normal et on ne peut rien y faire...

Observe-t-on une plus grande sensibilité des seins si l'on allaite pendant une grossesse ?

Au moment où la lactation diminue puis s'arrête, la poursuite de l'allaitement est douloureuse pour certaines femmes, les mamelons sont effectivement très sensibles et cela conduit certaines femmes à cesser l'allaitement.

Est-il plus fatigant d'allaiter pendant la grossesse ?

Non, la fatigue vient de la grossesse et du fait de s'occuper d'un premier enfant encore petit.

Que faire en cas de baisse de lactation ?

Malheureusement rien, c'est un processus normal car la lactation s'adapte toujours au bébé le plus petit.

Est-il possible que le lait "ne convienne plus" à l'enfant allaité et qu'il se sèvre naturellement ?

Oui c'est même assez fréquent. En fait ce n'est pas la composition du lait qui pose problème mais la baisse de quantité.

Peut-on co-allaiter 2 enfants ? Si oui, l'un des 2 aura-t-il un lait moins adapté à ses besoins ?

Oui on peut allaiter simultanément deux enfants d'âge différent. Le lait est alors adapté aux besoins du plus jeune. Cela ne veut pas dire qu'il ne convient pas au plus grand ! Le lait maternel est toujours un aliment idéal.

Et si l'on souhaite finalement sevrer l'enfant, notamment en cas de sentiments négatifs de la mère pendant les tétés, comment faut-il procéder ?

Tout d'abord expliquer au plus grand pourquoi on souhaite qu'il arrête et compenser par beaucoup de contacts, de câlins. Il n'y a rien de spécial à faire car le bébé le plus jeune, lui, continue à téter.

Où trouver plus d'information sur ce sujet ?

En cas de questions, il est toujours possible de contacter une consultante en lactation sur consultants-lactation.org ou consultantenlactation.com qui est une professionnelle qualifiée en matière de lactation humaine et d'allaitement maternel. On peut aussi trouver du soutien auprès des associations de soutien à l'allaitement maternel. On trouvera toutes les coordonnées sur le site de la COFAM (Coordination Française pour l'Allaitement Maternel). 

Véronique Darmangeat est consultante en lactation certifiée IBCLC, seule certification internationalement reconnue en matière d'allaitement maternel. Elle assure des consultations d’allaitement pour les familles, des formations en allaitement des professionnels de santé et des consultantes en lactation, elle donne également des conférences, en France et à l’étranger. Plus d'infos sur le site allaiteraparis.fr.

Articles du thème Allaitement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Véronique Darmangeat le 11 janvier 2014 à 12h36
mise à jour

Bonjour,

Vous indiquez sur votre site le lien vers l'association Prolactin' et nous vous en remercions.
Cependant cette association est en cours de dissolution pour regrouper ses activités avec l'association française des consultants en lactation (http://www.consultants-lactation.org/). Je vous remercie donc de changer le lien.

Cordialement.

Pour l'association Prolactin'.
Véronique Darmangeat

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte