Santé

La candidose, maladie type du déséquilibre de la flore intestinale

Publié le 4 juin 2015
Formée aux massages et au Feng Shui, responsable d’un espace bio de bien-être. Dans ma vie 2.0, j’ai fait de belles rencontres et partagé sur la toile mes passions, mes coups de gueule et mes coups de main. Biotiful green, sustainable kindness & cyber active !
© Fotolia

La candidose est une maladie qui résulte du déséquilibre de la flore intestinale. Un article pour mieux la connaitre.

Les causes de la candidose
  • Mauvaises habitudes alimentaires et/ou changement d’alimentation
  • Le stress
  • La prise de traitements antibiotiques, d’anti-inflammatoires, chimiothérapies
  • Traitements acidifiants
  • Interventions chirurgicales et anesthésies
 
Comment reconnaître les signes d’une candidose ?
  • Mycoses buccale, cutanée et vaginale, champignons de la peau et des ongles
  • Allergie aux moisissures
  • Intolérances alimentaires*
  • Fringales, notamment de sucres*, de pain, d’alcool, …
  • Fatigue, troubles de la concentration, perte de mémoire, 
  • Déprime voire dépression
  • Maux de tête et troubles visuels
  • Impressions d’irréalité, sensations de vertiges, comme flotter
  • Infections ORL à répétition*
  • Troubles digestifs (gaz, perturbations du transit, etc)
  • Troubles du sommeil*
  • Troubles sexuels
  • Douleurs diverses sans raisons apparentes (articulations, muscles, migraines, etc)
 
Les facteurs aggravants d’une candidose
  • Le sucre* et les sucres rapides
  • Les aliments dits acides
  • Les aliments pour lesquels on est intolérant* (d’où l’importance d’un test car ils participent à l’entretien de la candidose)
  • Les antibiotiques
  • Le stress*
 
(*) : on comprend mieux le cercle vicieux, quand la candidose cause un déséquilibre et que ce dernier se « nourrit » de sucres, de stress, d’antibiotiques, à l’origine de ce même déséquilibre. 
 
Pour aller plus loin : Tout vient du ventre ou presque de Danièle Festy aux Editions Leduc.S
Articles du thème Anti cancer
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Diatrima le 5 juin 2015 à 17h19
J'ai une candidose

Moi aussi, je suis atteinte d'une candidose, diagnostiquée par une naturopathe/hydrothérapeute, qui a en fait confirmé mes soupçons que mon médecin traitant rejetait avec un dédain odieux. (d'autres médecins avant n'avaient rien trouvé non plus) J'ai été enfin SOULAGEE de comprendre l'origine de ces violents symptômes, tels que: forts problèmes intestinaux, insomnies, épuisements, stress et angoisses, dépression, vertiges, violentes crises de boulimie pour le sucre et le gluten, etc. Mon médecin traitant allait jusqu'à dire que j'étais un cas psychiatrique (!), pourtant, le traitement de la candidose a prouvé le contraire! Dès la première semaine, j'ai sentit l'apaisement général s'installer. Je revis! Néanmoins, j'ai dû me battre de toutes mes dernières forces pour qu'on m'écoute et me donne ce diagnostic, car j'étais à bout, presque moribonde.
Je suis traitée avec des plantes désinfectantes telles que: extrait de pépin de pamplemousse, des plantes pour soutenir le foie qui trinque, des plantes pour dépolluer (chlorella), etc. Mon régime alimentaire est strictement sans sucre et sans gluten, et sans produits animaux (car produits laitiers: acidifiants et SUCRE dans les intestins. La viande: très acidifiant). Ca tombe bien, je suis vegane et déjà préparée à éviter le gluten. Il y a aussi des probiotiques pour protéger les paroies intestinales, et pour repeupler et aider au rééquilibre intestinal. Aussi, l'élément indispensable au traitement: les hydrothérapies du colon. Cela m'a bien aidé à me "libérer" . (elles sont très importantes, j'insiste)
Le traitement pour la candidose dure 6 mois, ce qui est normal puisque c'est le temps nécessaire à la flore intestinale de se refaire totalement (cette info m'a été confirmée par une amie biologiste).

Il parait que la candidose est une maladie TRES répandue et TRES ignorée du corps médical. Elle touche majoritairement les femmes. Alors soyez vigilantes, et méfiez-vous des médecins; ils ne m'ont laissé qu'un goût amer, et ont rallongé le temps de mon calvaire de plusieurs années... En effet, candidose m'a fait beaucoup souffrir. Elle peut être l'élément déclencheur d'une affection plus grave, comme un cancer par exemple, puisque si les intestins sont malades, le terrain pour la maladie est prêt. (tout part de là)
Des médecins légistes ont comparé les intestins de personnes décédés de maladies graves, et ont constaté que cet organe était toujours dans un très mauvais états:encombré, putréfié par des selles stagnantes, remplis de parasites et de bactéries indésirables. (candidose!)
Cette expérience m'a donc apprise l'importance du nettoyage des intestins (attention: ne jamais prendre de laxatifs). Il faut les choyer et les aimer, car s'ils sont malades, nous pouvons en mourir.

Au moins, la candidose n'est pas une fatalité en soi, car on en guérit. Il faut surtout pouvoir l'identifier et la traiter. Après, la santé s'améliore rapidement. =) Courage à ceux qui le vivent.

Par fornarina09 le 15 juin 2015 à 13h19
candidose

très intéressée par l'article et votre réponse Diatrima car victime de cet affection aussi.
je serais intéressée de connaître votre thérapeute? merci

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte