Une chambre d'enfant écolo

Publié le 10 juin 2009 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Une chambre riche en polluants

L’offre de mobilier et de décoration pour enfant permet aujourd’hui toutes les audaces. Mais si la résistance et la sécurité des produits sont bien couvertes par les normes, il n’en est pas de même de la qualité de l’air. Quel rapport ? Un enfant passe beaucoup de temps dans sa chambre. Or le mobilier fait de bois aggloméré ou contreplaqué, les vernis, peintures, tissus, plastiques, moquettes synthétiques sans oublier les produits d’entretien émettent dans l’air respiré par nos bambins des substances peu recommandables. Elles font l’objet de valeurs limites pour les professionnels mais pas encore pour l’exposition pourtant quotidienne des particuliers à leur domicile. Les risques évoqués vont des migraines aux maux respiratoires en passant par les cancers. Faute de seuil en-dessous duquel on ne risquerait rien, la principale précaution à prendre est de réduire l’exposition à tous ces polluants.

L’électricité en bio

Eh bien oui, l’électricité peut être un problème dans une chambre d’enfant. Dans les lieux de repos, les champs électriques doivent être limités. Chez certains individus sensibles, ces champs peuvent générer des troubles du sommeil et du stress. Or les enfants dorment souvent à côté de lampes, de dispositifs de surveillance à ondes radio, voire la tête à proximité d’une télévision, à peine séparés par une cloison.
Quelques règles de bon sens peuvent limiter les risques. Comme faire passer les câbles dans les murs plutôt que dans le sol, débrancher les appareils électriques la nuit. Pour aller plus loin, des gaines blindées peuvent être installées autour des câbles ou des interrupteurs de champs peuvent être placés sur le tableau électrique. Certains électriciens sont désormais formés à cette discipline particulière qu’on appelle la biolélectricité. Ils peuvent venir à domicile et réaliser un diagnostic de l’habitat.  

Aérer et ventiler

Deux gestes indispensables pour la qualité de l’air. La ventilation mécanique contrôlée (VMC) est désormais obligatoire dans les maisons récentes. Elle n’exclut pas l’aération, nécessaire même en hiver. Ouvrir les fenêtres, 5 à 10 minutes matin et soir, est un réflexe à adopter.

Des réunions Tupperware pour une chambre d’enfant écolo

Réunir quelques copines à la maison autour d’un thé et recevoir une conseillère qui explique dans le détail comment concevoir une chambre d’enfant écolo, avec échantillons, bonnes adresses et astuces compris, c’est la bonne idée d’Atout Éco, avec sa formule Récréactives. On s’inscrit quand ?

À lire
Une chambre d’enfant saine et écologique, de Corinne Bullat, éditions Ulmer

Retrouvez Nature & Découvertes sur Internet

Nature et Découverte
Articles du thème Mon enfant et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !