Médecine douce

Chromathérapie : le mieux-être par la couleur

Publié le 8 avril 2016

La chromathérapie, vous connaissez ? Vanessa Baudin nous explique l'intérêt de cette thérapie originale, basée sur les couleurs.

La thérapie par les couleurs ou « chromathérapie » est une médecine alternative ancestrales qui puise sa source au cœur de civilisations anciennes comme les pharaons en Egypte. Des recherches ont montré que des pays comme la Grèce, l'Inde ou encore la Chine utilisaient déjà les couleurs à vocation curative il y a des milliers d'années.

Peu connue en France, la chromathérapie suscite davantage d'intérêt chez nos voisins, comme la Suisse, où elle est reconnue et prise en charge par le système de santé.

Comment ça marche ?
Nous, êtres humains, sommes faits d'ondes et d'énergie. Les couleurs correspondent à des fréquences précises auxquelles notre corps est réceptif lorsqu'il y est exposé. Lors d'une séance, l'organisme est stimulé de sorte qu'il puisse, de lui-même, mobiliser les ressources nécessaires pour se rééquilibrer, mieux se défendre.

Si, par exemple, vous souffrez d'une pathologie inflammatoire (tendinite, pharyngite,...), vous êtes victime d'une agression par la chaleur. Pour réguler cet excès et vous apaiser, vous serez alors exposé à une couleur qui aidera votre corps à produire du froid, déclenchant ainsi un mieux-être parfois simultané, en tout cas rapide.

Un arc-en-ciel aux couleurs bienveillantes
Il existe plusieurs courants de chromathérapie. Un des aspects qui peut varier, en dehors des filtres et des temps d'exposition, est le nombre de couleurs employées. Personnellement, j'utilise les 7 couleurs de l'arc-en-ciel et obtiens déjà des résultats très satisfaisants. Chacune des couleurs (rouge – orange – jaune – vert – bleu – indigo – violet) joue un rôle bien défini, en demandant au corps de produire, selon les besoins : du chaud, du froid, de l'hydratation, un effet asséchant, drainant....

Le rouge par exemple sera employé dans le traitement de traumatismes (chutes, hématomes, aide à la cicatrisation) alors que le bleu aura pour but d'hydrater (sécheresse, rides, aide à l'allaitement), etc.

Le déroulement d'une séance
Les séances se déroulent dans l'obscurité et sont d'une durée variable selon le nombre de protocoles à appliquer. En moyenne, il est possible de traiter 3 à 4 affections simultanément. Les zones irradiées sont maintenues dans l'obscurité pendant 25mn après exposition pour une meilleure assimilation du message couleur par le corps. Certaines petites précautions sont à prendre et un délai de quelques jours est requis avant le rendez vous suivant.

Au cours de la séance, le praticien expose la partie du corps traitée à la couleur qui convient (photo : Vanessa Baudin)

La couleur est appliquée au niveau du 3ème oeil s'il s'agit d'un problème général, sur les zones réflexes du pied pour un travail en profondeur sur les organes, ou en local pour une problématique plus en surface. Quoi qu'il en soit, la couleur destinée à une zone précise du corps ne doit pas être regardée de façon prolongée par le patient car le message reçu par les yeux pourrait compromettre la véritable vocation du soin. Chaque personne réagit à un rythme et d'une façon qui lui sont propres d'où l'intérêt de bien communiquer et échanger ensuite.

La chromathérapie peut apporter à elle seule un réel bénéfice pour de nombreux maux. Toutefois, pour des affections plus importantes ou particulières, il est conseillé de faire établir, au préalable, un diagnostic par un médecin. En effet, le praticien en thérapie par la couleur n'est pas médecin. Le diagnostic du référent santé ou du spécialiste constitue une aide qui permet de sélectionner plus rapidement le protocole qui convient. Si vous suivez déjà un traitement, la chromathérapie peut s'avérer être un excellent complément, accélérateur de guérison.

Pour qui et pour quel type d'affections ?
La chromathérapie s'adresse aux adultes comme aux enfants à partir de 9 mois. La seule différence en matière de soin sera le temps d'exposition selon l'âge ou le poids du patient.

Ensuite, en matière de symptômes, il est possible d'améliorer, stabiliser voire guérir près de 250 affections. La liste serait trop longue à énumérer mais en voici quelques unes : arthrose, troubles digestifs, rhume, traumatismes, stress, problèmes de sommeil, déséquilibres intestinaux, brûlure, toux, maux de gorge, hallux valgus, eczema, herpès, zona...

Les couleurs : un bel outil de travail, efficace aussi bien pour les consultations en présentiel qu'à distance. A expérimenter !

 

Vanessa BAUDIN est chromathérapeuthe. 
Mobile : 06 19 13 03 27
Mail : vanessa.baudin@hotmail.fr
Site : www.vanessabaudin.fr 

Articles du thème Médecines douces
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte