Le cycle menstruel : les médecines alternatives vous soignent

Publié le 17 avril 2012 - Mis à jour le 14 janvier 2014

Le cycle menstruel rythme, en moyenne,  40 ans de la vie de la femme. Si pour la majorité d’entre elles, ce cycle se déroule bien, de plus en plus de femmes sont désormais perturbées dans le déroulement de cette bénéfique « vidange » sanguine. Ces gênes passagères se répètent dans le temps et deviennent des pathologies avérées... Nous avons demandé à Patrick HOOR, ostéopathe expert en médecines alternatives, de nous proposer des solutions suivant la BioSanté des 5 saisons.

Le cycle menstruel :  les médecines alternatives vous soignent
Le cycle menstruel : les médecines alternatives vous soignent

Les facteurs qui dérèglent le cycle féminin sont nombreux, les médicaments (pilule, stérilet aux hormones, vaccin), le stress, le tabac et l'alcool, l’obésité ou l’anorexie, les chocs psychologiques (divorce, perte d’emploi, décès, infidélité) et, en nette progression depuis quelques années, les pollutions environnementales (pesticides, nitrates, champs magnétiques). Troubles des règles, syndrome pré-menstruel, pré-ménopause, autant de dysfonctionnements qui méritent que l’on s’y attarde, chaque problème ayant sa solution…
 
Ostéopathie ou thérapies manuelles    
Avoir une activité physique régulière telle que la marche, la natation ou la gymnastique, garantit une bonne santé pour la femme. Si vous constatez une perte de mobilité, pensez à consulter un thérapeute manuel pour faire un bilan de la mobilité de votre bassin et de votre axe crânio-sacré. 
 
Diététique 
Pensez à varier votre alimentation pour limiter les carences. Privilégiez des produits frais de saison, pour en tirer le meilleur parti nutritif, et de région pour préserver la planète. Favorisez les aliments riches en oméga 3 et évitez les aliments agro-industriels qui regorgent de pesticides, conservateurs, sel, graisse cachée, sucre et autre substances qui affectent le bien être de la femme.
 
Phytothérapie

Les plantes susceptibles de participer au bon fonctionnement du cycle sont nombreuses, en voici une partie, par mode d'action :
Réguler le cycle : le calendula et le gattilier.
Règles abondantes : le lamier blanc.
Règles douloureuses : l'achillée mille-feuille, le lamier blanc et la grande camomille.Action hormonale (oestrogénique) : l'angélique et  la sauge.
Spasmes utérins : la viorne lantane, l'armoise.
Bouffées de chaleur :  cimicifuga, isoflavonoïdes de soja  (dans la lécithine) armoise et wild yam.
Troubles de l'humeur : le houblon, le millepertuis.
Migraines : la grande camomille.
Ventre douloureux : l'huile d'onagre.
 

Aromathérapie 
Les huiles essentielles sont particulièrement efficaces, grâce à la rapidité d'action de leurs principes actifs. Elles s'utilisent par voie externe ou interne selon les indications.
Régulatrices du cycle : l'anis vert , l'estragon.
Règles absentes : le persil simple.
Règles douloureuses : l'estragon, lantana camara.
Action hormonale : le Nard de l'Himalaya (stimulateur ovarien), la sauge sclarée, le cyprès.
Spasmes utérins : la menthe poivrée.
Bouffées de chaleur :  la menthe poivrée, le cyprès.
Troubles de l'humeur : le petit grain bigaradier.
Migraines : le basilic exotique, la menthe poivrée.
Ventre douloureux : le patchouli, le pin sylvestre.
Hémorroïdes : le Katafray.
Homéopathie
Elle modifie le mode d'apparition de la pathologie et l'état émotionnel qui en découle…
Régulatrices du cycle : Folliculinum, FSH, L.H.
Règles absentes : Pulsatilla, Sépia.
Règles abondantes : China, Crocus sativus, Sabina,Ustilago.
Règles douloureuses : Belladona, Lachesis.
Action hormonale : le Nard de l'Himalaya(stimulateur ovarien), la sauge sclarée, le cyprès.
Spasmes utérins : Hélionas.
Bouffées de chaleur : Lachésis, FSH (Hormone Folliculo Stimulante).
Troubles de l'humeur : Ignitia amara, Castoreum.
Migraines ophtalmiques : Cyclamen europaeum, Sépia officinalis.
Ventre douloureux : Magnesia Phosphorica.
Hémorroïdes : Aesculus, Berbéris.
Seins douloureux :  Lac caninum.
Les solutions en BioSanté sont basées sur un principe anatomique simple. Le cycle féminin régule périodiquement la masse sanguine. Le foie régule en permanence cette masse qu’il filtre à raison de 1 800 litres par jour. Ces deux fonctions hépatobiliaires et gynécologiques sont interdépendantes. Les règles abondantes signent un hyper fonctionnement du foie, les migraines ophtalmiques signent une mauvaise irrigation de l’œil par manque de sang lors des règles ou par tension nerveuse... 
 
Pour en savoir plus, je vous invite à découvre "La BioSanté des 5 saisons"
Ombeline HOOR
Articles du thème Soulager mes règles
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par lunazen le 19 juillet 2010 à 18h09
A ne pas négliger

Des solutions à ne pas négliger. Ce n'est pas "normal" d'avoir mal et de se dire, j'ai mes règles j'ai mal et c'est comme ça : NON, il y a des solutions naturelles pour vivre ce moment de manière plus sereine.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte