Hypnose

Exercice d'hypnose : la ré-intégration du réel

Publié le 29 décembre 2014 - Mis à jour le 5 janvier 2015
Le Dr Grégory Tosti pratique l'hypnose médicale depuis 2004. Il est l'auteur du Grand livre de l'hypnose, paru aux Editions Eyrolles.
© photl

L'objectif de cet exercice est de prendre appui sur la fonction de ré-intégration du réel. Dans cet aspect de l'hypnose thérapeutique, le thérapeute part du principe que certains troubles apparaissent lorsque le patient se tient éloigné de son corps ou de sa vie.

Cet aspect de l’hypnose se marie bien avec la pensée orientale qui invite à « se rendre présent sans réserve », c’est à dire « vivre dans le présent » et non dans les ruminations du passé ou dans les projections anxiogènes de l’avenir.

Voulez vous vous prêter à une expérience ?

Peut être en ce début d’année avez vous fait quelques excès pendant les fêtes et avez vous du mal à vous motiver pour éliminer les kilos superflus ?

Sans prétendre résoudre un trouble du comportement alimentaire ancien, cet exercice simple d’intégration du réel pourrait devenir un outil précieux dans votre démarche de prendre- enfin ?- soin de vous :

1- Gardez les yeux ouverts. Etes vous présente ? Vraiment ? A quoi ressentez vous que vous êtes ici et maintenant ? Comment savez vous que vous n’êtes pas au chaud dans votre lit ? Voyez les choses autour de vous. Humez l’air. Sentez la température de la pièce. Pouvez vous sentir vos pieds sur le sol ? Quels bruits entendez vous ? Prenez le temps pour vous calibrer sur le moment présent. Idéalement, vous devriez observer que lorsque vous vous ouvrez totalement à vos cinq sens, votre pensée se ralentit voire se tait pendant quelques secondes. C’est bon signe. Cela veut dire que vous reprenez contact avec le moment présent et que vous vous coupez des ruminations chimériques de votre esprit qui est partout sauf là où il doit être.

2- A présent, reprenez contact avec votre corps : quelle est la partie du corps qui souffre le plus des excès alimentaires ? Le ventre ? Les cuisses ? Les fesses ? Ressentez la surcharge. Vous pouvez même toucher cette partie du corps pour mieux la sentir dans le moment présent. C’est important car à ce moment précis vous intégrez la réalité : vous vivez le présent tel qu’il est. Cela est sûrement désagréable, mais cela ne s’arrête pas cela ; ne tombez pas dans le piège du découragement ou de la culpabilité. Au contraire, gardez la posture de quelqu’un qui constate un problème pour enfin prendre les choses en main, peut être pour la première fois, avec lucidité, fierté et courage.

3- A présent, cette partie du corps, que vous ressentez, est votre guide. Evoquez votre prochain repas : qu’en pense cette partie du corps ? Comment réagit elle ? Dégout ? Rejet ? Trop de gras ? trop de sucré ? De quoi cette partie de votre corps a t elle besoin ? De fruits ? De légumes ? De soupes ? De bouillon ? De repas légers ? Composez votre repas en conséquence.

4- Développez votre propre auto hypnose : à chaque fois que vous vous préparez à passer à table, reprenez le contrôle. Ressentez la partie du corps qui souffre le plus des excès alimentaires : que vous dit elle ? « Ralentis » ? « Mâche lentement » ? «  Tu en as assez pris » ? Suivez les conseils de cette partie de vous qui ne vous veut que du bien.

Et vous ? Etes vous prête à enfin vous vouloir du bien ? A être un peu plus cool avec vous même ? A faire preuve d’un peu moins d’agressivité envers votre corps ?

Nous pourrions dire en définitive que cette expérience vous invite à vivre avec plus de lucidité. Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas de se culpabiliser en se reprochant les erreurs du passé, mais plutôt de prendre contact avec le réel pour mieux le modifier : en étant à nouveau dans votre corps, vous le laissez vous guider naturellement vers un nouveau mode de vie plus sain. 
Par la répétition de cet exercice d’auto-hypnose, vous installez un nouveau programme : la réconciliation avec votre corps. Vous créez une alliance vertueuse. 
Le piège fréquemment rencontré ? Celui de ne pas faire cet exercice. Car si vous prenez contact avec votre corps, vous serez surprise de constater à quel point celui ci vous guide naturellement, avec douceur, avec une juste évidence qui est propre à la sagesse de la nature. Prenez conscience à quel point nous fonctionnons au quotidien dans un mode quasi- somnambulique et vous comprendrez l’intérêt d’aiguiser votre présence. 
L’hypnose permet aussi cela. ATTENTION : cet exercice ne remplace pas une consultation auprès d’un praticien agréé.
 
L'expert : le Dr Grégory Tosti est l'auteur du livre Le grand livre de l'hypnose, paru aux éditions Eyrolles.
Articles du dossier L'hypnose
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !