Initier la paix dans le Monde

Publié le 30 novembre 2011

Et si la Guerre avait été initiée par le "Double du Divin" uniquement pour que nous sachions faire la Paix ?

Initier la paix dans le Monde

La paix dans le Monde !! Qui d’entre nous ne nourrit pas ce rêve !! Mais qui y croit vraiment ? Et surtout qui la vit dans son quotidien ?
Lorsqu’on étudie les principes de la physique quantique, on découvre que tout est projection de notre mental et que nos pensées comme le disait le Bouddha , créent la réalité, créent le monde . Donc si nous voulons la paix dans le monde, nous devons d’abord y croire non pas comme une utopie lointaine et fantasmagorique mais comme une possibilité actuelle et sans limites. Y croire comme une nécessité, comme une évidence et apprendre à dissoudre toutes les limitations mentales et égotiques qui nous empêchent de l’expérimenter. Et c’est sans doute là que réside le secret. Suis-je en paix avec ma famille, avec mes amis, avec mes voisins ? Et si ce n’est pas le cas est-ce que je suis prêt (e) à sortir de la certitude d’avoir raison (et l’autre tort) qui justifie que je m’enferme dans cette guerre passive ou active ? On se rend souvent compte que la paix surgit non pas parce qu’on a gagné mais parce que les deux partis souhaitent vraiment la paix et sont prêt à lâcher du lest. Les guerres gagnées d’aujourd’hui sont les guerres perdues de demain car le vaincu voudra se venger. Les victimes deviennent oppresseur et vice versa et cela dure depuis la nuit des temps.

Penser que l’autre est la cause de notre colère et de notre souffrance est le poison qui empêche la paix de surgir dans notre microcosme et de ce fait sur la planète. Comment espérer la paix mondiale si elle n’existe pas dans notre quotidien. ? Nous devons être conscients que les processus de guerre sont créés par ceux à qui ça profite mais que les peuples sont complices passivement, et par ignorance de leur pouvoir créateur en tant que cellules de l’humanité. Et si cette humanité ne s’éveille pas, et ne s’unit pas dans un processus de sacralisation du vivant, elle a de forte chance de s’autodétruire : L’avancée technologique, le soi-disant progrès ne peuvent se faire au détriment de  la planète et de l’humain. Le suicide de nos jeunes dans la désespérance est une sonnette d’alarme suffisamment grave pour qu’on fasse un arrêt sur image. Comment concilier l’acceptation de la mort de soldats sur des champs de bataille au nom de … quoi au fait ? Et la non acceptation de la mort de nos jeunes sur le champ de bataille économique et social ?

Les dirigeants politiques sont aussi les reflets de nous-mêmes pour le meilleur comme pour le pire. Eux aussi sont formatés et conditionnés  par des systèmes de croyance surannés. Nous devons leur montrer le chemin et sortir des manipulations dans lesquelles nous nous enfermons et enfermons les autres et apprendre à penser par nous même et à observer et transformer nos attitudes soumises ou réactives.
Quand nous nous laissons hypnotiser par la nourriture industrielle bourrée de pesticides et d’OGM qui remplit les supermarchés et les fast food, nous nous rendons coupable de guerre envers le plus beau cadeau de la vie : notre corps, qui va réagir en nous faisant souffrir.

La guerre ne se limite pas aux champs de bataille et aux actes terroristes spectaculaires. Elle est dans nos assiettes, dans nos écoles, dans les séries TV de nos ados, dans notre lit conjugal, dans le non respect que nous pratiquons les uns envers les autres, dans le massacre des animaux pour notre plaisir gustatif ou les expérimentations, dans la stigmatisation, dans le racisme anti vieux, dans le saccage de notre planète, dans le manque de temps pour ceux qu’on aime, et l’absence de compréhension pour ceux qu’on aime moins…. Elle est partout car elle vient de notre mémoire archaïque.

Les femmes sont les premières à exprimer leur souhait de vivre dans un monde en paix. Elles qui donnent la vie se veulent aussi accoucheuses de paix et leur voix montent de plus en plus haut, de plus en plus pacifiquement afin d’incarner ce qu’elles veulent offrir à leurs enfants.

Le  processus de paix passe par un changement de paradigme, par un changement de vision de notre réalité. La personne la plus détestable en face de nous est sans aucun doute la personne idéale pour nous amener à guérir notre mémoire du passé en nous faisant contacter ces blessures enfouies que nous ne voulons pas reconnaître comme étant fossilisées en nous. De façon inconsciente  elles continuent de générer la même énergie qui véhicule le processus victime- bourreau décrit par la Loi d’attraction.

Aujourd’hui nous pouvons dire STOP et décider de changer le processus. Il est temps de permettre à notre mémoire cellulaire d’inscrire une nouvelle réalité possible. Nous devons sortir de la croyance que les guerres sont inéluctables, que nous n’avons pas le pouvoir de stopper le cours des choses. Nous avons tous les pouvoirs.
Aller à contre courant demande courage et détermination et une véritable soif de paix.

Nous sommes plus nombreux que nous le pensons. On estime qu'une masse critique de conscience de 15% suffit pour générer un changement global, un saut quantique tel qu'il fut annoncé par Pierre Teilhard de Chardin et tel que développé dans l’expérience du 100ème singe.

Tant que nous vivrons dans l’illusion de la séparation, que nous entretiendrons la dualité , le jugement, la critique, la raillerie, le manque de respect, la rancune etc… nous ne pourrons pas générer la paix dans le monde. Celle-ci ne s’obtient pas avec des lois ni des traités. Elle ne s’obtiendra qu’avec la Conscience que chaque être humain est un frère et que sa souffrance est aussi la nôtre, qu’elle n’a pas de frontière ni de couleur de peau, ni de statut social …..
Surprenons  nous à imaginer un mouvement politique qui appliquerait cette vision d’un nouveau monde. Un mouvement qui reconnaîtrait la terre dans sa totalité comme un être vivant. Un mouvement dont les individus appliqueraient le respect et l’application de lois universelles et les principes de la physique quantique et de la psychologie moderne. Un mouvement qui inspirerait une économie nouvelle basée sur plus de solidarité et de sobriété heureuse. Un mouvement où on mettrait en valeur le BNB (bonheur national brut) qui pourrait devenir le BMB (Bonheur mondial brut). Un mouvement qui s’appliquerait à mettre en oeuvre cette paix et cette humanité et étendrait la vision de Gandhi comme une épidémie sur cette planète.

Nous pouvons devenir les cellules de  ce mouvement. Nous avons en nous tous les possibles. Nous portons tous les espoirs. Hommes ou femmes, nous portons en nous ce féminin sacré et éclairé. Engageons le en faisant alliance avec le masculin qui soutient nos intuitions et nos rêves dans une action concrète.
 Tissons des liens, enrichissons nous de nos différences, imaginons, rêvons et concrétisons ensemble le monde de demain

Que 2012 soit l’année du saut quantique politique et planétaire.

   
Meena Compagnon Goll
Life coach. Accompagne la libération des ressources intérieures
meena.compagnon@free.fr

Meena Compagnon Goll
Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par zelinda le 27 décembre 2011 à 16h53
Pour un autre monde

En ces temps troublés, il faut vite que l'homme reprenne 'conscience' pour s'élever de sa pauvre condition d'humain primaire.
Cet article mérite d'être largement diffusé autour de nous.
Et que la paix soit avec nous !

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte