Thérapie alternative

L’IET (Integrated Energy Therapy) ou La Thérapie d’Energie Intégrée

Publié le 15 juin 2016
© Pixabay

Créée par Stevan J. Thayer dans les années 80, la Thérapie d’Energie Intégrée propose de libérer les mémoires cellulaires pour se libérer de ce qui nous pèse et nous empêche de nous réaliser. Une approche douce et non traumatisante pour se rebooster. Décryptage avec Marie Boudoux d'Hautefeuille, praticienne.

L’histoire
La Thérapie d’Energie Intégrée a été créée par Stevan J. Thayer dans les années 80 aux Etats-Unis. Ingénieur en électricité,  Stevan J. Thayer travaille pendant 17 ans dans les laboratoires BELL avant de perdre sa motivation pour son travail, au point de céder à des crises de colère dans lesquelles il ne se reconnaît pas. Il décide alors de consulter et s'oriente vers des thérapies « classiques ». Il comprend cependant qu'elles ne le soulageront pas rapidement et décide, sur les conseils de proches, de se tourner vers la thérapie énergétique. L'expérience qu'il vit au cours de la séance le libère d’une partie de sa peine et de sa problématique. Il décide donc de continuer à travailler avec cette thérapeute mais aussi de comprendre ce phénomène énergétique de libération des émotions.

C'est en se basant sur son savoir-faire et son expérience d’ingénieur que Stevan J. Thayer arrive à créer l'IET, Integrated Energy Therapy. En analysant sa pratique, la pratique et les réactions de ses clients et les déplacements d’énergie, il dégage les grandes lignes du modèle qu'il affine peu à peu. La méthode fait ses preuve et peu à peu des personnes ont souhaité l’apprendre : Stevan J. Thayer décide alors de lancer une formation et transformer sa pratique en une méthoque qui s'est depuis dffusée aux Etats-Unis et dans le monde entier.

La thérapie d’énergie intégrée en tant que telle est donc une approche conçue et créée par un ingénieur. Elle porte en elle une part de rationnel, mais aussi une part d’irrationnel notamment avec l’arrivée des anges dans la thérapie.

En effet, à force de pratiquer cette méthode, Stevan J. Thayer a observé qu’il n’était pas seul à œuvrer mais qu’il était accompagné d’une équipe d’anges : le premier ARIEL, et 8 autres anges : Raphael, Gabriel, Célestina, Faith, Cassiel, Daniel, Sarah et Michael. Il s’est rendu compte que ce sont les anges qui œuvrent dans cette approche pour libérer ce qui doit l’être dans les corps énergétiques de la personne. Que l'on croit ou pas aux anges, des forces œuvrent pour permettre une libération énergétique. Les personnes qui suivent une séance d'IET observent ainsi un changement en elles, une nouvelle dynamique, plus d’énergie, des passages à l’action facilités !

L’énergie et les mémoires cellulaires
L’énergie est présente dans le monde, elle nous entoure et les ondes énergétiques sont utilisées pour la radio, la télévision, les IRM... On les retrouve aussi dans notre corps et c’est à partir d’elles que travaillent la médecine chinoise, l’acupuncture et de nombreuses autres médecines douces. 

Nous avons un corps physique et un corps énergétique, qui contiennent des informations physiques, psychiques, émotionnelles ou encore spirituelles. Ces informations sont des mémoires de nos vécus, de ce que nous traversons dans la vie. C’est à partir de ces mémoires que nous allons travailler en IET.

Naturellement, nous libérons une grande partie de ces mémoires. Cependant, lorsqu’il y a une trop grande accumulation, des troubles peuvent apparaître : blocages ou autres problématiques au niveau relationnel, professionnel ou physique. L'IET va permettre de rééquilibrer les énergies en nous.

L’IET : pourquoi ? Et pour qui ?
L'IET aide les gens à transformer leur vie. Elle leur permet d’intégrer les peines du passé pour vivre la vie, dans le présent, et s’offrir ainsi un futur meilleur.

Pour vous donner un exemple, j’ai un jour accompagné une jeune femme qui se posait de nombreuses questions sur ce qu'elle voulait faire de sa vie et comment se lancer. Une séance d'IET a suffi pour l'aider à passer à l’action et ainsi se créer, sans peurs. Autre exemple, un client qui trouvait sa vie difficile et lourde, souvent à fleur de peau dans ses réactions avec son entourage. Après plusieurs séance d’IET, il a pu de nouveau réagir en respectant lui-même et les autres, même dans  des situations de vie difficiles. Il avait retrouvé de l’énergie et l’envie d’aller de l’avant.

La thérapie d’énergie intégrée est donc destinée à tous ceux qui souhaitent s’aider pour avancer vers un objectif : se créer dans sa vie.

L'IET : comment ?
Il existe deux types de séances en IET : les séances de libération des mémoires cellulaires et celle de la mission d’âme.

Les séances de libération des mémoires cellulaires
La séance démarre par un temps d’accueil, d’écoute de la problématique et de présentation de la méthode si nécessaire. Puis la personne s'allonge habillée sur une table de massage, sur le dos : la séance dure entre 1h00 et 1h30 environ. Cela peut paraître long, mais de fait, comme les personnes sont dans un état de détente, ils ne voient pas le temps passer.

Pour les enfants : comme ils ont du mal à rester allonger autant de temps, le plus souvent on démarre en leur demandant de s'allonger sur la table, puis ils peuvent aller à côté, les énergies circulent sans difficultés. C’est ainsi qu’il est également possible de faire des séances à distance, avec des personnes qui ne sont pas physiquement présentes. Les résultats sont aussi probants que pour une séance de personne.

La séance de la mission d’âme
Cette séance a pour objectif de permettre de vivre avec fluidité sa mission d’âme personnelle, laquelle est comme une boussole qui nous guide dans nos vies. Elle permet de libérer les obstacles empêchent de se créer, de faciliter un passage à l’action et d’aller de l’avant dans son chemin de vie. Cette séance dure également entre 1h00 et 1h30.

Question pratique : à quel rythme et pour quel prix ?
Il est possible de faire une seule séance. Cela permet d’ores et déjà une grosse libération des mémoires cellulaires. On peut également faire le cycle complet : de deux à trois séances en fonction des personnes en terminant par la séance de la mission d’âme. (Attention, cela est une estimation et chaque cas est spécifique et unique). Le rythme est d’une séance tous les 15 jours.

Une fois qu’un cycle de nettoyage est terminé, il n’est pas nécessaire de revenir rapidement : uniquement si le besoin s’en fait sentir réellement mais généralement, pas avant une année.

Les prix sont variables en fonction des praticiens mais nous trouvons des tarifs autour de 60 euros la séance de libération des mémoires cellulaires et 90 euros la séance de la mission d’âme.

 

Marie Boudoux d'Hautefeuille est psychologue du travail, thérapeute et formatrice. Son site : arum-psychologie.com

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte