Pilule

Pilules de 1ère, 2ème, 3ème génération : le tableau du Dr Bérengère Arnal

Publié le 9 janvier 2013 - Mis à jour le 13 janvier 2013

Docteur Bérengère Arnal, pouvez-vous nous expliquer la différence entre les pilules de 1ère-2ème génération et celles de 3ème-4ème génération ? Quels sont les risques associés à ces différents types de pilules ?

Voici un tableau explicatif : 

Génération Oestrogènes Progestatifs Risque thrombogène sur 10.000 femmes
sans pilule     0,5 à 1
grossesse     6
1ère génération Ethinyl-oestradiol Noréthistérone n.c. (au moins =2)
2ème génération Ethinyl-oestradiol Lévonorgestrel 2
3ème génération Ethinyl-oestradiol Désogestrel, gestodène, norgestimate, dienogest ? 3 à 4
4ème génération Ethinyl-oestradiol Acétate de nomégestrol 3 à 4
"5ème génération" oestrogène bio-identique Valérate d'oestradiol Diénogest (3ème génération) Moindre, non évalué
  17 bêta oestradiol Acétate de nomégestrol Moindre, non évalué
anneau Ethinyl-oestradiol Etonogestrel Moindre, non évalué
patch Ethinyl-oestradiol Norelgestromine Fort (Revue Prescrire)

 

Les pilules contraceptives sont composées d'oestrogènes et de progestatifs. 

Le risque thrombogène est lié : 

- d'une part à l'oestrogène, plus important avec ethinyl-oestradiol qu'avec l'oestrogène bio-identique. 

- d'autre part au progestatif, plus important pour les pilules de 3ème et 4ème génération : désogestrel, gestodène, diénogest / acétate de cyprotérone, drospirénone. 

Articles du thème Contraception au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Greta F le 17 janvier 2014 à 12h15
Pour apporter une correction

Pour apporter une correction ou du moins un complément à ce tableau: j'étais jusqu'en juin dernier sous pilule Nuvaring, soit un système d'anneau vaginal de 3e génération. En juin j'ai été hospitalisée pour une thrombose cérébrale. Après moult examens, le seul facteur de risque dit "aggravant" détecté était la prise de cette pilule car mes résultats ne révélaient par ailleurs aucune anomalie génétique ou maladie de la coagulation...D'autre part je ne suis pas en surpoids et j'ai une alimentation équilibérée...Dans votre tableau le risque sous anneau est classé comme "moindre ou non évalué", je me permets donc d'apporter ce témoignage pour faire pencher la balance: ces pilules de 3e génération, orales ou vaginales, sont dangereuses!!

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte