Cohérence cardiaque

Psychologie positive corporelle : exercice pour un coeur en cohérence et une bonne santé

Publié le 8 septembre 2015
Olivier Chambon est psychiatre et psychothérapeute, Miriam Gablier est journaliste et formatrice. Ensemble, ils ont écrit "Le bonheur est dans le corps", paru aux éditions Dervy.
La cohérence cardiaque est une expérience positive.
La cohérence cardiaque est une expérience positive.
© Pixabay

La méthode de la cohérence cardiaque permet de lutter très efficacement contre les effets psychosomatiques du stress et procure une meilleure régulation émotionnelle. Cet exercice vous permet de l'aborder concrètement et facilement.

Pour cet exercice, que vous pouvez faire seul, vous avez besoin de 3 à 5 minutes.
Prenez d’abord trois minutes, pendant lesquelles vous allez faire les choses suivantes.
Assis confortablement, mettez une main sur votre ventre et faites des cycles de respiration très réguliers (vérifiez dans un premier temps avec une « trotteuse » de montre ou de réveil) de dix secondes chacun, avec cinq secondes pour l’inspiration et cinq secondes pour l’expiration, sans jamais marquer de pause entre inspirations et expirations.
– Soyez le plus possible attentif aux sensations corporelles liées à la respiration : à l’inspiration, sentez le trajet de l’air qui descend dans votre corps depuis vos narines (votre bouche est fermée) et qui soulève l’abdomen sous la main ; à l’expiration, sentez l’air qui sort par votre bouche, qui est ouverte et fait un léger bruit, comme quand on souffle sur les bougies d’anniversaire d’un gâteau.
 
Puis prenez deux minutes supplémentaires où, en respirant toujours au même rythme (cinq secondes pour l’inspiration et cinq secondes pour l’expiration), vous allez faire deux choses différentes.
Une de vos mains va se positionner sur le coeur, de manière qu’à chaque inspiration vous ayez la sensation que l’air entre directement par la main dans le cœur et qu’à l’expiration, ce « bon air plein d’amour pour le corps » se diffuse dans tout le reste du corps.
– En même temps, vous allez laisser venir dans votre coeur, à chaque inspiration, en l’invoquant, la convoquant, l’évoquant, l’une des émotions positives du coeur, c’est-à-dire que vous allez penser à et vous plonger dans le souvenir d’une situation ou d’une personne qui provoque en vous des sentiments de gratitude, ou de reconnaissance, ou de bienveillance, ou de compassion, ou de tendresse, ou d’amour.
– Vous laissez votre coeur être baigné, en même temps que l’oxygène de l’air que vous inspirez, de ces sensations liées à ces émotions : celles-ci, progressivement, réchauffent, dilatent, et illuminent votre coeur.
Vous allez répéter cet exercice trois fois par jour, pendant trois semaines, afin de l’ancrer en vous. Le matin, au lever, asseyez-vous, et avant de faire quoi que ce soit, faites cinq minutes cet exercice (c’est le moment le plus important pour pratiquer la cohérence cardiaque). Faites-le ensuite avant le repas de midi, puis avant le repas du soir.
La cohérence cardiaque est une méthode puissante pour ancrer une expérience positive. Dès que vous vivez quelque chose qui vous rend heureux ou content, placez une main sur le coeur, et pratiquez la cohérence cardiaque en vous concentrant sur le bien-être que vous éprouvez dans la situation, tout en laissant votre coeur mémoriser les caractéristiques de cette situation. Ainsi, vous allez fixer et mettre en réserve votre vécu de bien-être dans le « coffre au trésor » du coeur. 
Plus tard, dès que vous voudrez revivre cet « état d’âme » positif, vous pourrez mettre votre main sur votre coeur en vous remémorant l’expérience que vous y aviez ancrée.
 
Cet exercice est tiré du livre Le bonheur est dans le corps, du Dr Olivier Chambon et Miriam Gablier.
Articles du thème Médecines douces
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte