Oligo-éléments

La ménopause et l’oligothérapie

Publié le 19 septembre 2007 - Mis à jour le 25 novembre 2012

Si la présence des oligo-éléments dans l’organisme est infinitésimale, elle est essentielle à son bon fonctionnement.Véritables auxiliaires de santé, ils soignent efficacement de nombreux maux de la ménopause : osteoporose, bouffee de chaleur, libido, depression, fatigue, trouble du sommeil...

menopause et depression
menopause et depression

Ils se présentent sous forme d’ampoules ou de granules.

Les principaux oligo-éléments

Le lithium : son action neurosédative fait de lui un anti-déprime contre l'anxiété, les troubles du sommeil, la dépression et en plus n'est pas toxique. A prendre également en cas de problème de libido.

Le cuivre : le corps n’en contient qu’un gramme mais il est essentiel, il intervient dans tout l’organisme. Il facilite l’absorption du fer et favorise le bon état des cartilages et des os. Il est utilisé dans les maladies infectieuses. En phase aiguë de cystite, 1 prise 3 fois par jour pendant une dizaine de jours. Mais aussi en cas de problèmes articulaires, en cure d’1 mois.

Magnésium : un anti-stress naturel. En cas d’angoisse, d’anxiété, de fatigue nerveuse, 1 dose 3 à 4 jours par semaine. Lorsque la fatigue est liée au stress ou à des troubles légers du sommeil, il est à prendre avec le lithium.

Phosphore : il traite les états de spasmophilie, de nervosité et de surmenage intellectuel.

Potassium : utilisé pour lutter contre les crampes, la rétention d’eau, les rhumatismes chroniques, l’arthrose post-ménopausique.

Soufre : en cas de chute de cheveux, prendre le matin ou le soir, 30 minutes avant le dîner ou 2 h après, 1 dose de soufre en alternance avec 1 dose de manganèse, jusqu’à amélioration.

Sélénium : impliqué dans la fabrication des hormones thyroïdiennes, il est un antioxydant super puissant ! Il améliore la résistance de l’organisme. Faire une ou deux fois dans l’année une cure de sélénium pour la peau (selon la posologie indiquée sur la notice).

Zinc : puissant antioxydant, il agit sur le système immunitaire. Prescrit comme régulateur hormonal dans le traitement des affections cutanées (acné).

Fluor : recommandé pour les troubles de la minéralisation osseuse.

Silicium : selon l’origine de la chute des cheveux, les problèmes capillaires peuvent être aussi traités avec du zinc ou du sélénium.

 

Certaines associations d'oligo-éléments peuvent être utilisées :

Cuivre-or-argent : pour réduire la faiblesse musculaire accompagnée d'une tendance dépressive et en l'absence de règles. L’association des infections chroniques (troubles urinaires).

Manganèse-cuivre : pour stimuler la glande surrénale (qui sécrète des hormones comme la cortisone ou l'adrénaline) en début de climatère quand les règles deviennent moins abondantes.

Zinc-nickel-cobalt : ce sont les régulateurs du système neurovégétatif.

Zinc-cuivre : ils sont aussi indiqués pour les bouffées de chaleur.

Manganèse-cobalt : en cas de fatigue, prendre le matin à jeun (selon la posologie indiquée sur la notice).

Phosphore-fluor-iode-souffre : pour prévenir l'ostéoporose (traitement prolongé).

Cette posologie générale est donnée à titre indicatif. Pour plus de précisions, demandez conseil à votre pharmacien.

 

Patricia Riveccio
Articles du thème Bien vivre sa ménopause
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par mireillepatricia le 9 décembre 2007 à 20h47
chrome

on parle aussi du chrome pour limiter ou diminuer la graisse qui s'installe sur le ventre. Mon gynéco n'a rien trouvé qui soit remboursé. Il m'a conseillé de m'adresser à mon pharmacien qui pourra me vendre des produits destinés à aténuer les effets de la ménaupause et qui contiendraient du chrome. Pouvez-vous m'en conseiller un ?

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte