Les couches lavables

Publié le 2 octobre 2012 - Mis à jour le 25 novembre 2012

Les couches lavables sont aujourd’hui aussi pratiques à utiliser que les couches jetables car elles sont aujourd’hui préformées et n’ont rien à voir avec les langes d’antan, bien qu’ils soient encore utilisés à l’heure actuelle. Les plus courantes en France sont les couches dites « classiques » à installer avec une culotte de protection imperméable et respirante.

Les couches lavables
Les couches lavables

Des « Tout-un-un » (TE1) ou « Tout-en-deux » (TE2) sont encore plus simples à mettre car elles sont intégrales et ne nécessitent qu’une seule manipulation.

Les couches lavables sont saines pour la santé de l’enfant, elles ne contiennent pas de produits toxiques. En coton, bio de préférence, en chanvre, ou en bambou, elles sont très confortables pour l’enfant ; les matières sont douces et bien absorbantes.

Pour les familles, elles sont économiques, le budget est diminué de 1/3 par rapport à des couches jetables discounts et de 4 fois pour des grandes marques, même en comptant l’électricité et l’eau du lavage et la lessive. Il existe des packs complets de 16 couches lavables à taille unique, à partir de 300 €.

Écologiques, elles demandent moins d’énergie pour la fabrication et l’entretien, elles sont réutilisables pour le 2e, voire le 3e enfant.

Éthiques, elles sont pour la plupart fabriquées par des mamans couseuses ou de petites entreprises qui favorisent le travail local.

Tellement esthétiques, elles ravient les parents et deviennent un véritable accessoire de mode. Les couleurs et les formes sont jolies et très craquantes.

En revanche, comme elles sont un peu plus volumineuses qu’une couche jetable, prévoir des vêtements un peu plus grands. Aussi, les couches lavables nécessitent une organisation différente.

Et pour ceux qui n’ont vraiment pas le temps ou l’envie, des couches jetables écologiques apparaissent dans les rayons des magasins spécialisés et sur Internet, mais restent relativement chères et ne réduisent pas les déchets car aucun système de retraitement n’est prévu pour ce type de produits en Europe. Des services de location-ramassage-nettoyage de couches lavables voient également le jour. En France, sept structures proposent cette prestation qui est d’ailleurs la meilleure solution d’un point de vue de l’écobilan.

Ne jetez plus votre argent aux ordures, lavez-le !
 

 

Dossier réalisé par : Cerise Cannelle

Cerise Cannelle
Articles du thème Mon bébé au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par maitou le 12 août 2007 à 08h35
ca c'est super, écolo dans

ca c'est super, écolo dans tous les sens (pour le bébé et pour l'environnement)
Je suis née en 48 et on n'avait que ça et on s'en sortait très bien.
Ils me font rire les gens qui disent que ce n'est pas possible.
On était aussi heureux et en meilleure santé.
Bravo aux maman qui n'écoutent pas le son des publicistes et qui prennent 5 minutes pour rincer les couches avant de les laver.

Par elisa le 14 août 2007 à 20h31
Il n'y a même pas besoin de

Il n'y a même pas besoin de rincer les couches. On peut mettre un papier de protection biodégradable à jetter au toilette en cas de selle du bébé ou à mettre à laver en cas de pipi uniquement. On peut stocker les couches dans un seau avec de l'eau et de l'huile essentielle ou à sec dans ce même sot pour celles qui ont des machines à laver qui s'ouvre sur le côté.

Et pour les bébés allaités qui ont des selles qui tâchent les couches, les faire sécher au soleil fait disparaître les tâches.

Par Anne Ghesquière le 1 juin 2009 à 11h06
Couches jetables écolo

Moi j'utilise les couches jetables écolo et de temps à autre des couches lavables (la journée par exemple) mais elle est souvent très très mouillée avec ses couches lavables. Je pense que je dois mal m'y prendre...

Par thegreencollection le 24 juin 2009 à 23h23
Etre mouillé dans une couche lavable n'est pas mauvais

Autrement que les couches jetables qui contiennent des produits chimiques pour rendre la cellulose ultra-absorbante, les couches lavables ont rien d?autre que leur capacité d?absorption naturelle laquelle varie bien sûr avec les matières (coton, chanvre, bambou) et la quantité des couches (doublures supplémentaires?), mais qui est tout simplement limité. Quand la couche est remplie, ca veut dire quand sa capacité maximale est atteinte, bébé a des fesses mouillés, il faut tout simplement changer la couches.
Ce contact de la peau quasi-permanent avec le pipi dans les couches lavables est normal et n?a aucun effet négatif. Surtout si on utilise des surcouches en laine qui laissent évaporer du liquide et qui permettent la peau à respirer.
Les couches jetables donnent des fesses ultra-sec et chaud, les couches lavables sans plastique (caché ou ajouté sous forme d?une surcouche « étanche ») créent un climat frais et humide qui n?est en effet pas du tout négatif pour la peau fragile de bébé.

Par climousse le 28 juillet 2009 à 08h27
28/07/2009

J'étais convaincue avant de lire le dossier, mais je trouve qu'il laisse un peu à désirer dans sa partie "couche lavable". L'auteure a mis beaucoup plus de coeur à l'ouvrage à démontrer les dégâts des jetables, elle a enquêté plus loin avec de nombreux chiffres qu'on ne trouve pas dans la deuxième partie. Par exemple, les lavables sont en coton bio, ok, mais la culture du coton aussi consomme beaucoup d'eau, et a priori, le coton est importé de pays lointains ! Pour le chanvre je ne sais pas, mais je trouve que ce déséquilibre dessert le propos, le parti pris est trop flagrant, même s'il est justifié, et je ne sais pas si ça peut convaincre des gens un peu réticents...

Par tico13 le 18 mars 2013 à 20h48
Je viens de debuter avec les

Je viens de debuter avec les couches lavables et j en suis super contente je suis a la maison c est plus pratique je l avoue. Elles font un plus gros popotin mais c'est une réelle économie et rien de plus naturel pour les fesses de bébé

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte