Gras

Réhabilitons le (bon) gras

Publié le 18 juin 2010 - Mis à jour le 5 mars 2014
Delphine est naturopathe et reflexologue. Juriste de formation, elle a exercé le droit communautaire de la concurrence avant de changer de voie pour se consacrer à une profession dont l’être humain, considéré dans son ensemble, est le point central et fondamental. Elle exerce à Versailles et en entreprise.
Réhabilitons le (bon) gras !
Réhabilitons le (bon) gras !
© photl.com

Mais qu’est ce que le gras ? Les matières grasses aussi appelées lipides sont constituées en proportions variables, de trois types d’acides gras : saturés, mono-insaturés et poly-insaturés.

Réhabilitons le (bon) gras
Réhabilitons le (bon) gras
Les acides gras saturés (AGS)

Ils se trouvent principalement dans les graisses animales (viande, charcuterie, lait, fromage, lard, saindoux, beurre œufs, poisson…) mais aussi dans certaines huiles végétales (palme, coco, coprah), et dans les margarines hydrogénées.

Riches en vitamines liposolubles (A1, B1, B2, B2, B3 , E et D ) mais aussi en cholestérol elles ne doivent pas être  consommées en excès car elles se déposent dans l’organisme favorisant l’artériosclérose, les troubles cardio-vasculaires et l’obésité.
Les graisses saturées sont solides à température ambiante.

Les acides gras insaturés (poly-insaturés AGPI et mono-insaturés AGMI) 

Les AGPI sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme qui ne peut pas les synthétiser et doivent être obligatoirement apportés par l'alimentation. C’est pourquoi on les appelle les acides gras essentiels (AGE). Ils constituent l’élément principal de la structure des membranes de nos  cellules et sont nécessaires pour assurer leur croissance et leur division. Les AGE rétablissent l'énergie, nous aident à digérer nos aliments, transportent les nutriments dans les cellules et contribuent à maintenir un équilibre hormonal sain. Ils permettent la baisse du cholestérol total et la production de « bon » cholestérol.
Ils sont fluides à température ambiante.

  • Les oméga 6 jouent un rôle dans la cicatrisation, les réactions allergiques et inflammatoires ils ne doivent pas être consommés en excès. Abondants dans les huiles de carthame, de noix, de tournesol, de soja, de pépins de raisins ou de maïs.
  • Les oméga 3 sont surtout présents dans les huiles de cameline, lin, noix colza. Parmi les oméga 3, il existe des acides gras particuliers, EPA et DHA, présents dans les poissons gras (saumon, thon, sardine, maquereau, hareng…), qui ont un effet protecteur pour les artères.

   
Pourquoi les acides gras sont-ils essentiels pour une bonne santé ?
Car ils ont de multiples fonctions vitales :

  • Anti-inflammatoires.
  • Elaboration des membranes cellulaires.
  • Transport des vitamines liposolubles ( A, D, E, K).
  • Abaissement du taux de cholestérol total (AGPI) et augmentation du « bon » cholestérol.
  • Amélioration de la réponse immunitaire.
  • Isolant thermique corporel et cérébral (protection des neurones).
  • Précurseurs de certaines hormones et  de substances anti-tumorales.

Quelles matières grasses choisir ?
Les lipides étant vecteur des vitamines et de minéraux il s’agit d’équilibrer leurs apports dans notre alimentation.
La ration quotidienne de lipides pour un adulte est de 30%, toutes sources confondues et idéalement dans les proportions suivantes :

  • ¼  de graisses riches en acides gras saturés
     - en évitant les charcuteries, le saindoux.
     - en ne faisant pas abus de produits laitiers.
     - en bannissant le beurre cuit ( beurre cru 10 à 15 gr par jour maximum).
     - en privilégiant la volaille (peu grasse et riche en AGMI) et le poisson  (ω 3).
  • ½ de graisses riches en AGMI
  • ¼ de graisses riches en AGPI
     - en veillant à ce que le rapport entre ω 3 et ω 6 soit voisin de 1/5.

A éviter

  • Les huiles de mauvaise qualité (hydrogénées) et leurs dérivés (margarines).
  • ​Les acides gras TRANS.
  • Les graisses et huiles rances c’est-à-dire oxydées (mal conservées,  ou trop longtemps, ayant subi des transformations : hydrogénation, chauffage etc.).

Le saviez-vous
Il existe des synergies d’huiles parfaitement équilibrées en  ω3 et ω6 en magasin bio.

Cuisinez autrement avec le programme de coaching qui conjugue naturel, plaisir, saveurs et minceur : Le coach minceur bio pour seulement 8€ par mois !

Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte