TEDxVaugirardRoad

TEDxVaugirardRoad 2015, Ouvrir l'horizon : rencontre avec Stéphane Roger

Publié le 22 juin 2015 - Mis à jour le 29 juin 2015
Fondatrice de FemininBio, directrice de collection chez Eyrolles, dingue de bio, folle de nature, de running et par dessus tout de l'évolution de la conscience de l'être humain ;-)
"Ouvrir l'horizon", le thème de l'édition 2015 du TEDxVaugirardRoad
"Ouvrir l'horizon", le thème de l'édition 2015 du TEDxVaugirardRoad

Le 30 juin prochain aura lieu la nouvelle édition du TEDxVaugirardRoad. Rencontre avec Stéphane Roger, son fondateur dynamique et passionné.

Pourquoi avoir lancé un TEDx ?
Ca m’est tombé dessus comme une évidence. En décembre 2011, j’étais en groupe de supervision, avec d’autres psys et coaches, et nous partagions nos pratiques et difficultés dans les cas que nous rencontrions. A un moment une amie parle de la Communication Non-Violente et dit à quel point ça marche bien avec les enfants. Et elle raconte qu’après une journée de ski une fille de 9 ans était revenue des toilettes avec du pipi partout car la combinaison avait été compliquée à enlever et elle était tellement pressée qu’elle n’a pas pu se retenir suffisamment. Et tous les adultes lui disaient avec bienveillance que ce n’était pas grave, que ça arrivait à tout le monde, et la petite fille continuait à ne pas aller bien du tout. De pire en pire même. Et plus les adultes essayaient de lui dire que ce n’était pas grave et la rassurer, plus la fille allait mal. Alors là cette amie s’est mise à côté de la fille et lui a dit, tout en douceur : « ça fout la honte hein de se faire pipi dessus… Et les grands, ils ont beau dire que c’est pas grave, eux ils se font pas pipi dessus. Donc c’est pas vrai que c’est pas grave. C’est grave. Et eux ils savent pas... Et c’est pas juste qu’ils fassent comme s’ils souvenaient plus. » Et au fur et à mesure de ces phrases, la fille s’est mise à dire « Oui c’est vrai ! Ils comprennent rien les grands ! », à aller mieux, pour à la fin de ces quelques phrases aller se changer et aller jouer comme si de rien n’était. Son besoin avait été écouté, entendu, reconnu. Ce qui était ce dont elle avait besoin. 
A ce moment là, je me suis dit « mais ça… faudrait qu’on le dise au monde ». A peine un mois plus tard, dans la maison de mon père en Normandie, je me suis dit « je vais monter un TEDx, et on ira au cœur de l’Humain ».
Je n’avais jamais fait ça, personne pour faire l’organisation avec moi, et une envie installée là. Au pire c’était 5 mois de travail la nuit (car en plus du reste : papa, mari, salarié à l’époque, psy), mais je ne me voyais pas ne pas le faire. En le faisant, j’ai découvert à quel point cela me permettait aussi d’utiliser toutes mes compétences au service d’un même projet, aussi bien techniques, qu’artistiques, stratégiques ou psychologiques. Au lieu d’avoir des silos d’activités, il y avait un lieu où tout cela pouvait s’exprimer, et mieux encore, une activité au service de laquelle tout pouvait se mettre. Les réactions de la salle à la fin ont fait que j’ai eu envie de continuer, car ce soir là il s’était passé « quelque chose » de particulier… 
Quel est le concept du TEDx Vaugirard Road ?
Le concept est double : celui d’un TEDx, à savoir une conférence officielle issue des conférences TED, avec un esprit ouvert et une volonté de qualité. Il y a aussi cette idée qui est que tout pour moi se joue Au Cœur de l’Humain. J’ai travaillé 10 ans dans les jeux vidéos, 5 ans dans le logiciel, psy depuis 5 ans maintenant, et ce que je remarque et qui me porte, c’est que chaque fois qu’il se passe « quelque chose », un moment d’une certaine qualité, un tournant technologique, social, c’est parce qu’un élément nous touche plus profondément que nous ne le pensons. Et je crois que là où cela nous touche est « Au Cœur de l’Humain ». Et depuis je suis cette route. 
Cette années, quelles sont les surprises... sans dévoiler ?
La principale surprise et qu’il y aura moins de psy et de coaches que les années précédentes ! Non qu’il y ait moins à dire, mais quand le thème s’appelle « ouvrir l’horizon », il est important aussi d’aller explorer des horizons autres. On y retrouvera toujours cette même signature qui a fait que cet événement est devenu un rendez-vous pour une partie du public. Cette année nous voyons à quel point certains nous suivent, nous avons aussi à faire en sorte qu’ils soient toujours nourris avec des idées qui leur font du bien. Autre surprise, le repas cette année sera végétarien et bio, ce que nous faisons de fait depuis le début, mais là nous le disons. 
Comment préparez-vous vos intervenants ?
Avec attention, bienveillance et persévérance. Chaque intervenant sélectionné va travailler pendant des semaines, voire des mois sur ce qu’il va dire afin d’en faire ce que dans notre jargon nous appelons un « talk » (un « parlé » si on traduisait littéralement, ce qui est différent d’un discours, plus académique). Et pour faire un bon talk, c’est comme pour un bière à fermentation triple. On ne peut pas faire l’économie de faire les fermentations les unes après les autres, 3 fermentations en même temps ça ne marche pas ! Il y a besoin d’une première, puis d’une deuxième, puis d’une troisième fermentation. Et cela donne des bières qui ne sont pas les mêmes d’une marque à l’autre, mais qui sont de la même famille. Un travail de talk c’est pareil. Nous allons travailler plusieurs sessions avec les intervenants, pour affiner le sujet, trouver ce qui leur importe, profondément. Ce qu’ils veulent transmettre, tout cela au service d’une idée principale. Car en moins de 18 minutes, on n'a pas le temps de faire plus qu’une idée. Après cela demande beaucoup d’élagage pour faire que tout ce qui est dit soit au service de cette idée. C’est un long travail pour les intervenants, engageant, et bien plus impliquant que la grande majorité des autres conférences auxquelles ils peuvent participer. C’est la raison pour laquelle il y a aussi besoin de cet accompagnement, pour que le chemin se fasse le plus en douceur possible.
Qu'est-ce qui vous plait le plus dans le principe des TEDx ?
C’est que cela permet de faire vivre un moment avec un « goût » particulier. Et c’est ce goût qui me plait, cette dynamique, où qu’il se trouve. Les TEDx sont au service de l’idée générale qu’il est possible que le monde aille mieux, grâce à des idées dont les intervenants nous font cadeau. La baseline de TED est que « les idées méritent d’être partagées. », et l’implicite là-dedans est que ce sont celles qui nous font avancer, aller mieux, qui nous inspirent ou nous font réfléchir. 
Vos trois TEDx préférés ?
C’est la question piège ça… il y en a tellement. Donc je vais répondre en prenant parmi mes préférés ceux qui sont dans le thème « ouvrir l’horizon » et qui ne seront pas traités le 30 juin, voici une sélection :
1. TEDxVaugirardRoad : A la découverte du continent sourd
2 sœurs entendantes de parents sourds nous font découvrir la culture sourde, bien plus riche que la culture entendante par certains aspects.
Sur Youtube et en version doublée 
en langue des signes
2. TEDxLyon : Nans Thomassey
Nans explore depuis 2008 la sobriété heureuse avec le vagabondage comme laboratoire. Il coécrit en 2010 "La bible du grand voyageur", recueil de techniques pour mettre la rencontre au coeur du voyage.
Sur YouTube 
 
3. TEDxParis : Corine Sombrun
Journaliste elle découvre qu’elle est Chamane et explore ce que la transe nous apprend de notre cerveau.
Sur YouTubehttps://www.youtube.com/watch?v=Ym0kIECFi0U
Pourquoi le thème de "Ouvrir l'horizon" ?
L’idée est venue de deux questions que nous nous sommes posés : qu’est-ce qu’on fait l’année prochaine ? Et aussi, qu’on avait l’impression diffuse que le futur était pas clair, qu’on avait plus de visibilité, ce qui ne voulait pas dire qu’il n’y avait rien de bien, mais que l’accès y était bouché. Donc c’est un peu tout seul que le thème s’est imposé, et nous a motivé pour monter une édition supplémentaire.
Un rêve TED que vous aimeriez réaliser ?
En 2012 TED a organisé un grand workshop avec des organisateurs de TEDx du monde entier. Ce workshop s’appelait « de l’idée à l’action » et cette ambition a inspiré de nombreux TEDx. Des TEDxPrize ont vu le jour pour récompenser des projets particuliers, certains ont fait des soutiens différents de projets comme on a pu le voir à TEDxMaastricht, TEDxKish en Iran, TEDxParis. 
Un rêve TED est de voir ces idées positives et respectueuses prendre encore plus d’ampleur, plus d’ancrage dans la réalité. Par le soutien de projet, l’accompagnement, l’aide à grandir. 
Je suis d’accord avec le signature de TED qui est « les idées méritent d’être partagées » et mon rêve TED est qu’on arrive à « les applications de ces idées méritent d’être mises en place, et propagées à leur tour. ».
 
Réservez votre place dès maintenant et profitez de 10% de réduction en entrant le code "FemininBio" lors de l'achat de vos billets !
Articles du thème Interview engagée
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte