Miss Bio 2018

Clotilde Bato, finaliste Miss Bio 2018, "Convaincue que notre modèle de société a montré ses limites"

Publié le 2 mai 2018 - Mis à jour le 15 mai 2018
© Clotilde Bato

A 34 ans, Clotilde est la directrice de l'association SOL qui milite pour l'émergence d'une société respectueuse des générations futures et la protection de la biodiversité. Pour participer au concours Miss Bio, elle a choisi de représenter son association pour développer des futurs projets. Découvrez son portrait.

Pourquoi vous êtes-vous présentée au concours la Miss Bio ?
Le concours de Miss Bio m’intéresse beaucoup car loin des concours traditionnels ce ne sont pas des critères de beauté qu’il faut mettre en avant mais des initiatives citoyennes, engagées, positives et éthiques.
J’ai grandi dans une famille engagée dans ce sens et c’est aujourd’hui très important dans ma vie professionnelle et personnelle de rester dans cette voie, d’agir pour que le monde aille dans le bon sens.
Cette année, c’est une amie qui m’a prévenue que les candidatures étaient ouvertes et m’a dit qu’il fallait absolument que je me présente et que je présente mon association. Je n’ai pas été trop difficile à convaincre et je me suis lancée.

Vous êtes l'ambassadrice de l’association SOL. Pourquoi avoir choisi de soutenir cette association en particulier ?
SOL est une association qui existe depuis 38 ans déjà ! Elle agit pour la défense des besoins des paysans et la protection de la biodiversité en Inde, au Sénégal mais aussi en France. Les projets actuels mis en place visent le développement des agricultures alternatives comme l’agroécologie, la préservation des semences locales et traditionnelles et l’autonomie des communautés rurales. J’ai la chance d’être directrice de cette association depuis 2010.
Sur le terrain, nous créons nos projets main dans la main avec des partenaires locaux avec qui nous travaillons sur le long terme. Par exemple, en Inde, nous travaillons avec l’organisation Navdanya, dont la présidente est Vandana Shiva prix Nobel alternatif 1993, depuis près de 10 ans… et nous n’avons pas fini de travailler ensemble ! Notre projet le plus récent s’appelle Biofermes Internationales. C’est un projet multi-pays innovant qui a lieu en France, en Inde et depuis avril 2018, au Sénégal. Ce projet a pour objectif de faire germer des petites fermes agroécologiques et autonomes et de favoriser les échanges de savoir-faire entre les paysans et paysannes qui bénéficient du projet dans les trois zones d’action. C’est un projet particulier, qui concentre un nombre incroyable d’acteurs venant d’horizons très différents et qui travaillent ensemble dans cette ambition d’une meilleure alimentation et agriculture pour demain localement et à l’international.
Le « travailler ensemble » est vraiment notre maître-mot. Autant dans nos projets que nos actions de plaidoyer auprès des pouvoirs publics, le travail collectif est la pierre angulaire de nos actions.

Votez vite pour élire la Miss Bio 2018 et tentez de remporter un des 100 lots SO'BiO Etic® à gagner !

Quel projet financera la dotation de notre partenaire SO' BiO étic si vous êtes élue Miss Bio 2018 ?
Si j’étais élue Miss Bio 2018, la dotation permettrait d’organiser la première rencontre entre paysans français, indiens et sénégalais dans le cadre du projet Biofermes Internationales.

Quel message souhaitez-vous passer à nos lectrices pour les encourager à voter pour vous et votre association ?
Toutes les initiatives présentées par les candidates sont importantes à connaître et à soutenir. Chacune de nous est une Miss Bio en puissance par son engagement quotidien. Le mien se traduit dans tous les aspects de ma vie autant familiale que professionnelle. J’aimerais beaucoup que ce concours encourage et inspire le plus de personnes possibles à agir chaque jour à travers son alimentation, ses achats, ses moyens de transport, etc. … à faire avancer le monde dans le bon sens. A le faire, par de petits gestes dans son quotidien mais aussi en soutenant et en s’engageant dans des initiatives plus grandes et des organisations qui, comme SOL, peuvent faire bouger les choses ici et ailleurs.

Avez-vous un blog ou une activité liée à la protection de l'environnement que vous auriez souhaité partager avec nos lectrices ?
Je m’investis au quotidien au sein de l’école de ma fille, et appuie la création d’un jardin-potager dans l’école où les enfants pourront apprendre à planter des légumes et les cultiver. Ce potager sera géré de manière écologique bien sûr ! Plus qu’un temps de sensibilisation pour les enfants, de tels ateliers leur permettent de gagner en fierté et en confiance en soi, surtout lorsqu’ils voient que la toute petite graine qu’ils ont planté devient, en quelques semaines, une plante et donne des légumes. L’activité les émerveille, il suffit de voir leur large sourire et leurs yeux s’illuminer lorsqu’ils voient apparaître les premières pousses !

Votez vite pour élire la Miss Bio 2018 et tentez de remporter un des 100 lots SO'BiO Etic® à gagner !

Articles du dossier Miss Bio 2018
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte