Mode éthique

3 fausses excuses pour ne pas passer à la mode éthique

Publié le 7 novembre 2018
Julia Faure a fondé Loom, une marque de vêtements écoresponsables. Son pari ? Faire des vêtements qui durent longtemps et qui "ne coûtent pas un bras".
Quand quelque chose n’est pas cher, le prix est payé par quelqu’un d’autre : les ouvrières, l’environnement ou même votre santé.
Quand quelque chose n’est pas cher, le prix est payé par quelqu’un d’autre : les ouvrières, l’environnement ou même votre santé.
© Becca Mchaffie / Unsplash

La slow fashion a parfois mauvaise réputation. Considérés comme trop chers, moches ou difficiles à se procurer, les vêtements éthiques ne font pas l'unanimité. Ils sont pourtant les pièces incontournables de toute garde-robe écolo.

 

Cet article a été publié dans le  magazine FemininBio #18 août-septembre 2018
>> Pour acheter le magazine en PDF, c'est ici

 

 

J’entends souvent dire qu’il est difficile de s’habiller autrement qu’avec des vêtements produits par des ouvrières au Bangladesh. Voici les 3 raisons les plus souvent invoquées et ma réponse à chacune d’elles.

1. C’est trop cher

La "fast fashion" nous a mal habituées en proposant des vêtements très bon marché. Or, quand quelque chose n’est pas cher, le prix est payé par quelqu’un d’autre : les ouvrières, l’environnement ou même votre santé.
Même en sachant cela, je comprends que ce soit compliqué psychologiquement de payer 80 euros un pull quand on a l’habitude d’en avoir trois pour le même prix. Mais ne vous faites pas d’illusion : les vêtements à bas prix sont des vêtements jetables que vous devrez racheter après quelques utilisations. Alors, est-ce que cela vous revient vraiment moins cher ? Et puis de plus en plus de marques émergent et proposent des vêtements bien faits au juste prix.

2. C'est moche

Cet argument fait référence à une époque (révolue) où le paysage de la mode éthique était composé de sarouels bariolés et de sacs à dos en pneu recyclé. Aujourd’hui la slow fashion est aussi diverse que nos goûts. Qui oserait dire ne pas trouver de chose à son goût chez Patagonia, Veja, Les Récupérables ou Le Slip Français ?
Le mouvement de la mode éthique est loin d’être monolithique. Les marques éthiques proposent des vêtements dans des styles extrêmement différents et n’ont finalement en commun que leur volonté de produire mieux.

3. Je ne sais pas où acheter

De plus en plus de marques responsables ont leur propre e-shop, vous les trouverez sans mal dans les différents annuaires de mode éthique en ligne. Vous pouvez aussi acheter sur des plateformes multimarques comme Dressing Responsable ou Dream-act.
Si vous voulez absolument acheter en boutique, cherchez celles des petites marques durables, les corners de créateurs ou rabattez-vous sur les Ekyog, Saint James® et autre piliers de la slow fashion. Et, sinon, nombre de blogs regorgent de recommandations : tapez par exemple “jean + éthique” sur votre moteur de recherche et vous trouverez votre bonheur sans mal !

Je m'abonne au bimestriel FemininBio magazine en version papier, ou en version pdf à partir de 15€ par an

 

 

Articles du thème Mode éthique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Emilie DR le 10 novembre 2018 à 18h22
Merci !

Merci de citer Dressing Responsable dans votre article !
Nous avons maintenant également une boutique pour toutes celles qui préfèrent essayer avant d'acheter :)

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte