Livre

Quand la méditation apaise votre esprit, avec Osho

Publié le 1 avril 2018
Méditer pour faire taire le mental
Méditer pour faire taire le mental
© Photo by ivana.palescak on Reshot

Quand le mental prend trop de place, qu’il dirige votre vie comme s’il était le seul aux commandes, il est temps de trouver le moyen de reprendre le contrôle.

Le mental de l’être humain est actif, il peut même être hyperactif si bien que vous n’arrivez pas à obtenir un peu de repos. D’ailleurs même à l’heure du coucher ou pendant votre sommeil, il s’agite dans tous les sens.

Certes votre mental n’est pas une machine qui dispose d’un bouton on/off mais ça vous serait bien utile parfois n’est-ce pas ? Au fil des pages de Méditation : apaiser l’esprit d’Osho, vous allez découvrir qu’obtenir un peu de repos n’est pas vain. C’est tout à fait possible. Comment ? Tout simplement « grâce à la compréhension de votre fonctionnement, à la vigilance et à sens de l’humour sain. » Des précisions ? En fait, c’est plus précisément grâce à la méditation que vous pourrez mettre votre mental au repos, c’est elle qui fait figure d’interrupteur virtuel.

Selon Osho, considéré comme l’un des plus grands maîtres spirituels de l’Inde et dont l’enseignement vise à vous aider à sortir de votre mental pour entrer dans votre cœur, la nature de la méditation est indéfinissable mais grâce à une certaine compréhension, il est possible d’en saisir l’essence. Pour ce faire, il s’attache à définir la méditation bien qu’il n’existe pas de mot assez juste en français pour cela si ce n’est le mot sanskrit qui est dhyana.

La première partie pourrait vous paraître inutile, cependant, au fil des mots, des pages, des distinctions sont faites et vous aideront à comprendre ce qu’est dhyana, la méditation, et surtout « ce qu’elle n’est pas. » Osho s’applique donc à faire la différence entre la concentration et la contemplation. Il explique ce qu’elles sont et donnent des exemples claires.

Lorsque vous êtes concentrée, votre mental est centré sur un point précis. Votre conscience est rétrécie. Vous oubliez tout le reste. Tandis qu’en pleine contemplation, votre conscience s’élargie. Osho la définit comme une sorte de rêve logique. Vous finissez d’ailleurs par vous apercevoir que ce n’est pas faux, cela a du sens.

Il termine par souligner que la méditation, qui n’est ni de la concentration ni de la contemplation, serait l’observation en étant simplement conscient.

Dans les parties suivantes, la méditation est étudiée sur différents plans : la méditation est votre nature, remédier à la division entre le corps et l’âme, etc.

Puis, c’est le mental qui tient le premier rôle, en apparence, décrit comme « bavard comme une pie » ou comme un « phénomène social ».

Enfin, dans les deux derniers chapitres, après la définition de ce qu’est la méditation et sa compréhension, la pratique se présente. En effet, vous y trouverez des méditations actives d’Osho ainsi que des réponses à des questions de méditants. Et très utile, un glossaire est également disponible en fin d’ouvrage.

Méditation : apaiser l’esprit
Osho
Éditions Jouvence
24 €

 

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte