Green Friday

Black Friday vs Green Friday: et si on évitait de plonger dans la surconsommation?

Publié le 23 novembre 2017
© Pixabay

L'opération "Black Friday" débute ce jeudi 23 novembre. Et si, au lieu de sauter sur les bonnes affaires, on en profitait pour repenser nos modes de consommation et on choisissait plutôt de participer au "Green Friday"?

A moins de vivre sans poste de radio ni écran (hypothèse hautement improbable puisque vous lisez ces lignes), il ne vous aura sans doute pas échappé qu’en cette fin de semaine, les marchands en ligne ou physiques se mettent à l’heure du "Black Friday". Une vaste opération commerciale importée des Etats-unis, synonyme de grosses promotions dans de nombreux commerces.

Le "Black Friday", journée noire pour la planète ? 
Une aubaine pour les consommateurs à quelques semaines de Noël ? Sans doute si l’on considère que certaines enseignes affichent des rabais jusqu’à 60%. Mais, surtout, une véritable incitation à la surconsommation, dénoncée par plusieurs associations engagées dans la préservation de l’environnement… En novembre 2016, l’ONG Greenpeace profitait par exemple de l’évènement pour mettre en garde contre la "fast-fashion", cette surconsommation de vêtements engendrée, notamment, par les réductions agressives… et qui a de sévères impacts environnementaux : génération de déchets, de pollution, de gaz à effet de serre, que le recyclage ne suffit pas à compenser, loin de là. 

A lire sur FemininBio : Isabelle Delannoy : L'économie symbiotique, une autre façon de penser l'économie 

Le Green Friday ou l'art de faire sa part du Colibri...
Cette année, le réseau de magasins d’électroménager recyclé Envie profite du "Black Friday" pour proposer son alternative écolo : le "Green Friday". Une journée de sensibilisation aux alternatives de consommation classique. L’occasion pour l’enseigne de se faire un joli coup de pub bien sûr, mais qui a surtout le mérite de remettre en question nos habitudes de consommation… Et si, au lieu de se laisser emporter par une envie irrépressible d’acheter, on décidait de passer à la "déconsommation" ?

De nombreuses alternatives à la consommation traditionnelle
Et si, en cette période de préparation des fêtes de fin d’année, on décidait d’intensifier notre engagement dans la lutte contre le gaspillage ? En veillant à limiter nos déchets, bien entendu. Mais aussi en privilégiant les circuits courts, la consommation de produits locaux, les articles de seconde main... En encourageant ainsi le travail des recycleries, des boutiques qui proposent la location de vêtements ou encore les opérations d’écoulement des invendus dans les commerces alimentaires et les restaurants par exemple ? En la matière, les initiatives ne manquent pas et méritent d’être valorisées chaque jour de l’année. D'ailleurs, et si le "Green Friday" c’était tous les jours de l’année ?

A lire sur FemininBio : 10 idées simples pour un Noël zéro déchet

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par mlr34 le 24 novembre 2017 à 09h21
Super découverte Envie

Bonjour

Merci, grâce à votre article j'ai découvert ce réseau de magasin. Je le note précieusement.
Belle journée
Marie-Laure

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte