Education

Les pédagogies alternatives en France attirent 60.000 élèves

Publié le 22 août 2017
© Pixabay

Ecoles utilisant la pédagogie Montessori, Steiner, ou Freinet, écoles démocratiques, écoles bilingues, internationales ou régionales, religieuses ou laïques, artistiques, écolos, autogérées... les écoles alternatives sont en plein boom. On fait le point à la veille de la rentrée de septembre 2017.

Montessori, Steiner, Freinet... Que sont ces nouvelles écoles qui fleurissent dans le paysage éducatif Français ?

Le rejet du système classique
Le constat se fait de plus en plus clair : les parents, enfants et enseignants, ne se retrouvent plus dans le système scolaire traditionnel. Manque de moyens, profs absents, élèves démotivés, programmes obsolètes… On ne peut le nier, notre système qui n’a pas évolué depuis des années n’est plus adapté aux enjeux de demain.

Quelques chiffres :
- Nos petits élèves Français occupent le 2ème rang après les élèves Japonais au niveau du stress ressenti.

- La France est classée 23ème sur 30 pays au niveau du bien-être éducationnel, et 22 ème pour la qualité de la vie scolaire.

- 40 % des enseignants français s'estiment « très peu préparés » au volet pédagogique de leur métier, soit la proportion la plus élevée parmi 34 pays dans le monde.
Sources : Printemps de l’éducation, OCDE

Ces chiffres forcent à la réflexion et à la remise en question, et nous rappellent que l’école, qui est un lieu essentiel dans la vie de chaque individu, doit à ce titre s’attacher à l’épanouissement des enfants et être un lieu d’apprentissage de la vie. Elle ne doit pas négliger le bien-être émotionnel de ses élèves, un élément essentiel à tout bon apprentissage, comme le démontrent très clairement aujourd’hui les récentes avancées en neurosciences.

A lire sur FemininBio: 
La pédagogie Montessori expliquée aux parents
Interview de Céline Alvarez - redessiner l'école autrement 

Replacer l’enfant au coeur du système
Dans ce contexte, de plus en plus de parents se mettent en quête d’autres alternatives, plus adaptés au développement de leur enfant. Ils ne veulent plus subir un système qui ne leur convient pas, et ainsi, être pleinement acteurs de l’éducation de leur enfants. Et beaucoup trouvent des réponses dans ces écoles “différentes“. Alors qu’est-ce qu’elles proposent ? Et au fait, c’est quoi une école alternative ?

Par définition, une école alternative propose une vision différente de celle des écoles classiques. Elle appréhende l’éducation d’une toute autre manière et fonctionne selon sa propre pédagogie. La différence principale se situe dans le fonctionnement du système éducatif. Ici, l’enfant est placé au cœur des préoccupations, il est l’essence même de ce système qui s’adapte à ses besoins. Et pas l’inverse !

Effectivement, ces pédagogies partent du principe que dans l’enseignement traditionnel, l’apprentissage repose sur un processus défini par les programmes officiels et le rythme de l’enseignement, dans lequel l’élève suit et obéit. Ici, à l’inverse, on fait référence à la méthode de l’enfant, c’est à dire le chemin qui lui est propre et qui ne peut donc pas être déterminé par l’adulte. Il existe différentes méthodes alternatives et malgré leurs spécificités respectives, elle avancent toutes dans la même direction avec un but commun : Aider l’enfant à réaliser son plein potentiel, en misant sur la coopération, le développement personnel, l’autonomie, l’implication des parents ou encore la créativité.  

Cependant, l’accès à cette éducation innovante reste limité. En effet, les moyens d’action de ces écoles dites “hors contrat” ne sont pas les mêmes que dans l’éducation nationale. Dans la plupart des cas, ces écoles ne bénéficient pas de subventions de la part de l’État, et en résulte des frais de scolarité élevés, qui reviennent intégralement à la charge des parents. La conséquence directe est un accès limité et élitiste à ces écoles qui ont fait le choix de sortir des sentiers battus pour proposer un enseignement plus adapté à nos enfants. Nous ne pouvons qu’espérer qu’avec la demande grandissante, ces techniques d’éducation positive et bienveillante finissent par se démocratiser, comme cela s’est produit en Finlande, un pays qui a réformé son système scolaire en profondeur en 2007, créant ainsi aujourd’hui une école publique innovante, alternative, gratuite…et parmis les plus performantes au monde !  

Un panel de pédagogies
Entre les avis des uns, les informations des autres, et les multiples courants alternatifs, il peut être compliqué de s’y retrouver. Voici une présentation brève des principales pédagogies alternatives :

Montessori : Cette pédagogie, récemment mise en lumière par Céline Alvarez, se fonde sur l’éveil sensoriel de l’enfant et le développement de son esprit d’autonomie, favorisé à l’école par une atmosphère concentrée, sous les yeux d’un enseignant bienveillant. Travail individualisé, matériel autodidactique, règles de vie responsabilisantes… Une pédagogie qui respectent les rythmes naturels du développement de l’enfant, et qui le considère comme une personne digne d’intérêt et constituant l’avenir d’une société de paix.

Steiner : A l’image de nombreuses pédagogies alternatives, les écoles Steiner-Waldorf privilégient l’atmosphère familiale, les programmes centrés sur l’enfant ou encore la participation commune des parents et de l’enseignant. Sa particularité est la conception spirituelle de l’être humain, qui est intégrée aux apprentissages. De plus, on y retrouve un accompagnement personnalisé et des journées est scindées en deux temps : des matinées dédiées aux enseignements académiques, et des après-midis plus détendues où la créativité est à l’honneur.

Freinet : Fondée sur la liberté d’expression des enfants, cette pédagogie aide l’élève à révéler le meilleur de lui-même. A la différence d’autres pédagogies alternatives, la relation maître-élève est presque paritaire, ce qui modifie le rapport au pouvoir. De ce fait, Freinet apporte à l’éducation une vision militante, œuvrant pour l’émancipation de l’individu. C’est pourquoi le développement de l’esprit critique des enfants est au centre de la philosophie éducative, que l’on cherchera à stimuler par des techniques comme le journal étudiant ou encore la correspondance inter-scolaire, par exemple.

L’éducation démocratique : Comme son nom l’indique, cette forme d’éducation s’organise et oriente son enseignement à travers le fondement de notre société : la démocratie. Autrement dit, la voix d’un enfant comptera et sera entendue au même titre que celle d’un adulte. Les élèves sont libres de s’exprimer et sont d’ailleurs fortement encouragés à le faire, car ici, le maître mot est la Liberté : de jouer, discuter, rigoler, réfléchir, découvrir, s’organiser… On peut retrouver ce modèle dans la célèbre Summerhill School, plus ancienne école démocratique toujours en activité, ou encore dans les écoles Sudbury.

Les Forest School : Une Forest School est un lieu d’éducation en extérieur, dans lequel l’élève étudie régulièrement dans la nature (forêt, parc, jardin…), qui joue un rôle central dans cette forme d’enseignement. C’est un terrain de jeu et d’apprentissage idéal pour les enfants, et les diverses études concernant cette pédagogie ont démontré les bienfaits de ces pratiques sur le développement et l’épanouissement de l’enfant. Il n’existe pas de charte ni de formalisation théorique du concept d’école écologique, aussi chaque établissement peut-il se l’approprier et l’intégrer dans son propre fonctionnement.

Le Homeschooling : Très répandu aux Etats-Unis, le courant de l’école à la maison suscite aussi beaucoup d’intérêt en France. Ce phénomène est grandissant, et cela est possible car l’école n’est pas obligatoire, seul l’instruction l’est. Ainsi, le code de l’éducation prévoit cette liberté, à condition de faire une déclaration annuelle à l’inspection académique qui prévoit des contrôles pédagogiques. Pour les parents qui l'ont adopté, il s’agit de dire non à un système qui ne leur convient pas, mais également de préserver ce lien privilégié avec leur enfant en se chargeant eux-mêmes de leur instruction.   

Vous cherchez une école alternative proche de chez vous ? Découvrez la carte interactive du réseau des écoles alternatives.

Envie d’en savoir plus sur toutes ces nouvelles techniques d’éducation positives ? Le Festival pour l’école de la vie est l’événement à ne pas manquer ! En effet, il fédère tous les acteurs de l’éducation alternative sur 3 jours, et 12 000 personnes sont attendues cette année pour échanger autour de ces thématiques. Rendez-vous du 22 au 24 septembre 2017 au château de Flaugergues, à Montpellier. Conférences, exposants, animations enfants, restauration bio… Vous aussi, venez participer à cette belle aventure

Plus d'infos: Festival pour l'École de la vie

Articles du dossier Éduquer autrement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte