Végétarisme

5 (autres) raisons de devenir végétarien

Publié le 27 novembre 2015 - Mis à jour le 9 décembre 2015
Virginie Ollivier est naturopathe en ligne et à Grenoble, elle travaille essentiellement sur l'hygiène nutritionnelle et tient un blog avec de nombreuses recettes pour aider ceux qui voudraient changer leurs habitudes alimentaires.
Un risotto, végétarien et très gourmand !
Un risotto, végétarien et très gourmand !
© Pixabay

Consommer de la viande n'a pas le vent en poupe. Mais être végétarien est-ce nécessairement barbant ? 5 bonnes raisons de changer d'avis !

La France est-elle en train de devenir végétarienne ?
Le courant healthy qui souffle sur notre pays depuis plusieurs mois et l'entrée récente de la charcuterie et de la viande rouge* dans le tableau des aliments cancérogènes ont permis aux Français de s'interroger sur leur consommation de viande et par extension sur le régime végétarien.
Et si les végétariens le sont pour des raisons de santé, des raisons idéologiques (respect de l'environnement, compassion pour le tiers-monde) ou des raisons éthiques (refus de l'exploitation animale et de la cruauté envers les animaux), ce qu'on ne vous dit pas c'est qu'être végétarien c'est aussi très cool !
LA DÉCOUVERTE DE NOUVELLE SAVEURS
Et oui, vous ne pensiez tout de même pas qu'en évinçant la viande de vos traditionnels coquillettes-jambon ou purée-saucisse vous alliez vous retrouver avec un plat équilibré et goûtu ?
L'association céréales-légumineuses vous permettra de remplacer les protéines animales, l'occasion par exemple de découvrir les lentilles corail dans un dhal au lait de coco accompagné de boulettes de semoule.
Et parlons-en des céréales ! Vos papilles auront vite fait le tour des pâtes, du riz et de la semoule justement ! C'est là que vous découvrirez le quinoa, le millet, l'épeautre, le sarrasin, ...
Pareil pour les légumes ! La place vacante laissée par la viande dans votre assiette vous permettra de cuisiner différents légumes lors du même repas alors pourquoi ne pas en profiter pour redécouvrir les légumes anciens (radis noir, panais, topinambour, ...) ?
LES ÉCONOMIES RÉALISÉES
Entre les merguez infâmes de supermarché à 5 € la barquette ou le steak tartare du boucher à 30 € le kilo, un seul point commun : le prix considérablement élevé pour le temps passé dans l'assiette !
A moins que vous ne soyez d'ores et déjà flexitariens, vous devez vous rendre compte que manger de la viande à tous les repas coûte cher. C'est un peu comme le paquet de cigarettes, la viande pèse très lourd dans le porte-monnaie alors qu'elle ne nous est finalement pas indispensable.
En réduisant considérablement votre consommation de viande, vous pourrez vous faire plaisir autrement et pourquoi pas réinvestir dans votre budget alimentation en achetant plus de produits frais, locaux et bio, par exemple.
LE STATUT D'AVANT-GARDISTE
Pour nourrir 9 milliards d'hommes en 2050 et donc pour éviter les pénuries alimentaires et les déficits en eau, nous n'aurons pas d'autre solution que de réduire considérablement notre consommation de viande d'ici là, voire devenir végétariens. 
Et quelle sera alors la réaction de nos petits-enfants, quand nous leur apprendrons que nous, quitte à se faire taxer de bobo végéterroriste à tous les repas, nous avons tenu bon face aux omnivores ? J'imagine déjà cette lueur de respect dans leurs yeux et leur envie de fêter ça dignement autour de burgers au quinoa !
LE TEMPS GAGNÉ AU RESTAURANT
Je ne sais pas où vous allez au restaurant, mais entre la queue à l'entrée, l'arrivée des cartes, le temps perdu à choisir son plat, l'arrivée dudit plat, ... cela va sans dire qu'on passe plus de temps à patienter qu'à manger ! 
La solution, une fois de plus : devenez végétariens ! Etant donné qu'hormis dans les restaurants spécialisés ou les grandes villes, les plats végétariens se font rares (estimez-vous heureux d'en trouver un !), je peux vous dire que vous allez gagner un temps fou lors du choix de votre plat !
L'ENTRÉE DANS LA COUR DES GRANDS (OU PRESQUE)
Et au final, vous n'avez jamais rêvé d'avoir un point commun avec Einstein, Newton ou Platon ?
Allez, avec Natalie Portman, Vanessa Paradis ou même Beyoncé ? 
Et non, le végétarisme n'est plus si marginal ! La preuve avec ces nombreuses stars qui revendiquent leur régime alimentaire, qui respectent leur engagement depuis de nombreuses années ou qui au contraire surfent sur la tendance ! Mais le principal, c'est de l'avoir fait ! 
Bientôt votre tour ?
* Dans un document mis en ligne lundi 26 octobre 2015 et publié parallèlement dans la revue médicale The Lancet Oncology, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), agence de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a annoncé le classement de la consommation de viande rouge comme « probablement cancérogène pour l’homme » (Groupe 2A). Celle des produits carnés transformés a été classée comme « cancérogène pour l’homme » (Groupe 1).
 
Virginie Ollier est hygiéniste naturopathe à Grenoble. Retrouvez-la sur son blog et sur Twitter !
Articles du thème Alimentation vivante
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte