Alimenation

J'ai testé pour vous: la dégustation d'algues

Publié le 30 juin 2017 - Mis à jour le 3 juillet 2017
© FemininBio

Manger des algues, ça n'arrive pas tous les jours. Découvrez mon expérience gustative à la fois surprenante et délicieuse !

Il est 18h lorsque je me rends au restaurant la marée de Jeanne, situé dans le deuxième arrondissement de Paris, à l'occasion de la sortie du livre « Algues Gourmandes » de Régine Quéva & Catherine Le Joncour. Vous l'aurez sans doute deviné, j'y vais... pour déguster des algues !

Des algues, surprenant n'est-ce pas ? Pour moi c'est une première. Même en tant que bretonne je n'en ai jamais mangé !  Instinctivement l'image qui me vient en tête est celle que je vois l'été au bords des plages… Alors oui, cela ne donne pas vraiment envie. 

En arrivant au restaurant, je rencontre les deux personnes qui ont réussi à apprivoiser et cuisiner les algues. Régine Quéva, spécialiste et Catherine Le Joncour, la chef qui a réalisé toutes les recettes. Sur les tables, des algues à toutes les sauces. Fromage de la mer, guacamole aux algues, duo de tartares algues et saumon : de quoi éveiller ma curiosité. C'est ainsi que Régine, passionnée, nous explique les différents bienfaits des algues: « Il y a dans les algues environ un tiers de fibres. Ces fibres solubles, agréables à digérer, procurent une sensation de satiété, diminuent le taux de sucre dans le sang, le cholestérol et l'hypertension ». On trouve aussi dans les algues des protéines, des sels minéraux et des oligoéléments. Au total, les algues contiennent plus de 80 éléments bénéfiques pour la santé.

Et le verdict alors ? C'est très bon ! Une vraie surprise pour moi et une belle découverte. Associées avec d'autres aliments, je n'ai pas vraiment l'impression d'être en train de manger des algues. Par exemple, dans le guacamole le goût est subtil mais avec le saumon c'est évidemment plus salé.

« Il faut que ça plaise dès la première bouchée, sinon c'est fichu »

Ma dégustation ne s'arrête pas là. La deuxième étape, c'est le sucré. Quoi ? Des algues sucrées ? Oui ! Devant moi, des assiettes de macarons, des mille-feuilles à l'Ao Nori (il s'agit d'un type d'algue spécifique : les entéromorphes. C'est en fait un condiment traditionnel de la cuisine japonaise), des moelleux algues et amandes, de la confiture de wakamé avec sa chantilly marine et des roses des sables bretonnes. 

Personnellement, je suis pleinement satisfaite et convaincue de cette première expérience gustative. Mais comme l'explique Régine, ce n'est pas toujours facile de passer au dessus de nos à priori. « Avec les algues, on a pas le droit à l'erreur. Il faut que ça plaise dès la première bouchée, sinon c'est fichu ». 

Si l'expérience vous tente, le livre de Régine & Catherine vous propose des recettes à travers différents niveaux. On peut ainsi saupoudrer/ajouter/sublimer ou cuisiner un plat avec des algues. Pour les adeptes de chocolat, sachez qu'il existe une recette de mousse au chocolat à la Nori grillée. Ici, il suffit simplement de saupoudrer la préparation avec de la Nori ! Enfin, à l'occasion, si vous êtes de passage en Bretagne, vous pourrez vous arrêter dans le restaurant de Catherine situé à Plestin-les-grèves pour y déguster les produits de saison associés aux algues, de l'entrée au dessert. 

Infos pratiques : 

Restaurant Ty Mad, 24 Place de Kerilly, 22310 Plestin-les-Grèves

Algues Gourmandes, éditions flammarion, 19,90 euros. 

Articles du thème En pleine forme
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte