Végétarien

Faut-il être végétarien ? Bilan santé des hommes et de la planète

Publié le 13 mai 2013 - Mis à jour le 21 février 2014
"Faut-il être végétarien?" de Claude Aubert et Nicolas Le Berre
"Faut-il être végétarien?" de Claude Aubert et Nicolas Le Berre
© Fotolia

Faut-il bannir la viande de notre alimentation ? "Faut-il être végétarien ?" de Claude Aubert et Nicolas Le Berre, alimente le débat en démontrant par des arguments irréfutables, les effets indésirables de cette alimentation sur notre organisme mais aussi l'impact de la production animale sur l'environnement.

Après l'affaire de la viande de cheval et les scandales alimentaires, on s'interroge beaucoup sur ce que l'on doit ou ce que l'on peut encore manger. 

Claude Aubert, ingénieur agronome et pionnier de l'agriculture biologique, et Nicolas Le Berre, médecin homéopathe, acupuncteur et professeur de yoga, répondent conjointement aux interrogations des citoyens consommateurs sur ce qu'il est bon de savoir pour consommer responsable, manger mieux, pour le bien de notre santé mais aussi de notre planète. 

Non, boire du lait n'est pas obligatoire pour une bonne santé
Contrairement aux idées reçues les produits laitiers ne sont pas obligatoires ! On retrouve du calcium dans pléthores d'aliments : il y a plus de calcium dans 100 gr de soja que dans 100 gr de lait de vache, mais aussi dans les crucifères comme le brocolis, les amandes etc.
De la même façon, certaines études démontrent que le risque de fracture augmente dans les pays où l'on consomme beaucoup de produits laitiers (pays du Nord). 
Préférez les protéines végétales aux protéines animales
De la même façon, le nombre relatif de cas de cancer du colon augmente proportionnellement à la quantité de viande rouge et de charcuterie consommées. Les recommandations de l'OMS concernant les protéines, sont de l'ordre de 0,5 gr par kilo alors qu'en France l'apport moyen est de 120 gr pour un adultes. C'est beaucoup trop !
Bon nombre d'études épidémiologiques montrent que la consommation excessive de viande favorise les maladies cardio-vasculaires, cancers du colon, goutte ou encore calculs rénaux. La conclusion des auteurs est claire : manger de la viande n'est ni naturel ni indispensable.
À lire aussi sur FemininBio l'interview d'Aymeric Caron à l'occasion de la sortie de son livre " No steak " paru en janvier 2013. 
Un retour aux végétaux pour le bien de la planète 
Près d'un tiers de l'effet de serre et 35 à 40% des cancers seraient dus à notre alimentation. L'agriculture engendre une consommation excessive d'eau. Les élevages intensifs prennent beaucoup de place, utilisent énormément de ressources de la planète. Pour un morceau de 150 gr de viande, on  consomme 10 fois plus d'eau qu'en une journée pour tous les usages domestiques ! 
Pour produire 1 kg de protéines animales il faut 250 m2 et près de 50 000 litres d'eau ! 
Le secteur agro-alimentaire est responsable d'un tiers de l'effet de serre, bien plus que l'ensemble des transports. Aujourd'hui, la France compte plus de 7 millions de vaches qui émettent chacune 3 tonnes de gaz carbonique par an. L'ensemble de ces élevages pèse près de 48 millions de tonnes de CO2, soit 8% des gaz à effet de serre. 
Deux fois moins de viande c'est deux fois moins d'effet de serre
Le livre "Faut-il être végétarien ?" nous prouve donc que si l'on divise par deux notre consommation de viande on réduit proportionnellement notre participation à l'effet de serre ce qui n'est pas négligeable. 
Pour toutes ces raisons nous tous sur cette planète allons devoir revoir notre mode de consommation pour notre propre santé mais aussi et surtout pour celle de notre planète qui accueillera un jour, si elle le peut encore, nos enfants et petits enfants. 
"Faut-il être végétarien ?" Pour la santé et la planète...  Editions Terre Vivante, par Claude Aubert et Nicolas Le Berre.

Retrouvez les recettes végétariennes et gourmandes de Mlle Pigut et tous les bons plans pour passer simplement en mode "végé" dans notre magazine Hors Série végétarien dispo en PDF ou sur iPad. 

Articles du dossier Légumineuses : protéines végétales
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte