Maison

Ménage, mobilier: astuces pour une maison saine au naturel

Publié le 10 mars 2017 - Mis à jour le 11 mars 2017
Aérer sa chambre: premier geste du matin !
Aérer sa chambre: premier geste du matin !
© Pixabay

Halte à la pollution dans la maison ! Contrairement à ce que l’on peut croire, l’air est plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur. Sachant que l'on passe 90 % de notre temps entre quatre murs, il est temps de faire quelque chose.

Détrompez vous : l'air de votre intérieur n'est pas moins pollué que celui de l'extérieur. Il existe cependant des solutions pour nettoyer sa maison naturellement et vivre dans un foyer plus sain. 

Produits ménagers : propreté vs santé
Faire le ménage peut rendre malade. Détergents, dégraissants, solvants et lave-vitres peuvent émettre des composés organiques volatils (COV) comme le formaldéhyde. Les effets sur la santé peuvent aller au-delà de l’asthme ou de l’irritation : une étude parue dans Environmental Health en 2010 a par exemple montré que les femmes qui utilisent le plus les produits d’entretien avaient deux fois plus de risque de développer un cancer du sein que les autres.
Privilégiez donc les produits portant un écolabel, tel que NF Environnement ou l'Écolabel européen.... Ils garantissent l’absence de substances néfastes pour la santé et l’environnement sans rogner sur l'efficacité.
Il est également facile de réaliser ses propres produits ménagers. Les ingrédients indispensables sont alors le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc et le savon noir. Prévoyez aussi quelques huiles essentielles, comme la menthe ou le citron. Elles ont des propriétés intéressantes (désinfectantes, antiseptiques, antimicrobiennes et assainissantes) et laissent une bonne odeur dans la maison.
Abrasif, fongistatique, biodégradable, le bicarbonate de soude permet de nettoyer et de dégraisser toutes les surfaces sans les rayer ni les endommager. Le vinaigre blanc désinfecte, fait briller et enlève les mauvaises odeurs. Liquide ou solide, le savon noir a toute sa place pour nettoyer les sols, dégraisser les meubles de cuisine et enlever les taches.
Avec ces solutions naturelles, vous oublierez jusqu'à l'existence de l'eau de Javel. En plus d’être toxique pour l’environnement, c’est un produit irritant et corrosif pour la peau, les yeux, les voies respiratoires et digestives. Une étude parue dans Occupational and Environmental Medicine a d'ailleurs montré que les enfants qui vivent dans des foyers utilisant régulièrement de l'eau de Javel développent plus d'infections ORL que les autres. De plus, mélangée avec de l’acide, que l’on retrouve dans certains produits ménagers, l’eau de Javel produit du dichlore, un gaz très toxique provoquant des toux, des vertiges, des nausées, des difficultés respiratoires et de fortes irritations. Évitez donc de la mélanger avec d’autres produits ou, mieux, bannissez-la de vos placards !

Laver son linge au naturel
Nettoyer son linge peut avoir un impact sur la santé autant que sur l'environnement. Aujourd’hui, plus de 15 % de la population est allergique aux parfums utilisés dans les lessives et les adoucissants classiques. Présent également dans la composition de certaines lessives, le MIT (méthylisothiazolinone) est un conservateur qui a remplacé les parabènes et serait à l’origine d’irritations de la peau. Il peut enfin y avoir des azurants optiques, allergènes, qui émettent une lumière bleutée absorbant les UV de sorte que les vêtements paraissent plus lumineux et plus blancs. Côté environnement, les lessives peuvent contenir de l'acide éthylène-diamine tétra-acétique (EDTA), considéré comme toxique pour l'environnement. Depuis l’interdiction des phosphates, certains ont ajouté des phosphonates qui peuvent favoriser l’eutrophisation, c’est-à-dire la prolifération des algues. Encore une fois, privilégiez les lessives portant un écolabel pour un impact moindre sur l'environnement.
Vous pouvez aussi opter pour une lessive faite maison ! La recette de Julie Frédérique, auteure de Le ménage malin (Éditions Leduc.s) : "Dans un bidon de lessive vide, diluez 150 g de savon de Marseille râpé avec 3 litres d'eau bouillante. Secouez énergiquement pour mélanger. Ajoutez 10 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé. Avant chaque utilisation, agitez le bidon pour homogénéiser la lessive."

Des désodorisants d’intérieur qu’on ne sent pas trop !
Une odeur qui dérange ou simplement envie d’un parfum agréable ? Le réflexe, c’est de sortir une bougie parfumée, de brûler de l’encens ou de mettre quelques touches de bombes aérosols. Pourtant, tous ces produits peuvent émettre des particules, du benzène et du formaldéhyde, tous deux reconnus cancérigènes, mais également de l’acroléine, une molécule très toxique irritant la peau et les muqueuses.
Tournez-vous plutôt vers les huiles essentielles. Leur force est de proposer des odeurs agréables et naturelles renforcées par une action réelle sur notre bien-être. On n'hésite pas à s'informer sur leurs bienfaits pour choisir les meilleures réponses à nos besoins. Tentez la mandarine contre le stress, la lavande pour vous endormir et le pin sylvestre pour assainir l'air. La diffusion se fait par vaporisation ou en diffusion. Lisez bien les indications sur les produits avant de vous en servir.

Les meubles à la loupe
Utilisé pour la fabrication de colles, le formaldéhyde se retrouve dans les meubles en bois agglomérés mais aussi en bois massif. C’est un gaz incolore faisant partie des COV et c'est la principale substance émise par les meubles. Il peut favoriser asthme, allergies ou irritations des yeux et des voies respiratoires. Ses effets peuvent être parfois plus graves puisqu'il a été classé “cancérogène avéré pour l’homme” pour les cancers du nasopharynx ainsi que la leucémie par le Centre international de recherche sur le cancer. Pour réduire les risques, laissez dégazer vos meubles neufs dans votre garage ou à l’extérieur avant de les installer chez vous.

Enfin, un denier conseil : aérez chez vous au moins 15 minutes par jour en faisant des courants d’air. N’oubliez pas que la ventilation ne se substitue pas à l’aération, elle la complète !

Article écrit en partenariat avec l'ASEF.

Articles du thème Mon ménage écolo
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte